Mourir peut attendre : le prochain James Bond aura un lien majeur avec un personnage de Casino Royale

Marion Barlet | 3 mars 2020 - MAJ : 03/03/2020 17:11
Marion Barlet | 3 mars 2020 - MAJ : 03/03/2020 17:11

Le dernier James Bond avec Daniel Craig en star nous promet des soi-disant retours de personnages, mais l'un d'eux vient d'être confirmé par l'acteur lui-même.

Mourir peut attendre fait beaucoup parler de lui de façon volontaire, ou non. Le marketing fait son travail a un mois de la sortie du film et nous titille la curiosité avec un making-of punchy à souhait, des annonces sur la longueur record du film ou sur les possibles retours de méchants. Le 25e volet de la saga veut marquer les esprits et tirer avec élégance la révérence de Daniel Craig, incarnant l'agent depuis Casino Royale en 2006 et en poste sur cinq films, le dernier inclus.

 

photo, Daniel CraigOn ne veut pas te laisser partir Daniel

 

Ben Whishaw, l'interprète de Q, a promis que le film No Time to Die serait une vraie conclusion et bouclerait la boucle de Craig en Bond. Des rumeurs ont cité l'ennemi de James Bond 007 contre Dr. No, mais plus probablement, la surprise viendra d'un film plus récent et qui concerne directement la version de Daniel Craig.

Celui-ci a laissé entendre que le personnage de Vesper Lynd (Eva Green), la James Bond girl de Casino Royale, pourrait refaire une apparition bien sentie. Il a déclaré dans Total Film :

« Je suis allé de-ci de-là faire des choses et d'autres. J'ai vécu la séparation. Ma famille m'a pardonné d'être loin de chez moi pendant cette période. Nous avons commencé à parler de ça et j'ai dit : "il y a peut-être une histoire que nous devons finir ici - quelque chose qui a commencé dans Casino Royale. Quelque chose à voir avec Vesper, et Spectre, et quelque chose qui était connecté, d'une certaine manière", ai-je formulé, et j'ai pensé, "on y est".»

 

photo, Daniel Craig, Eva GreenEva Green en robe violette

 

Les James Bond ont demandé à l'acteur un investissement physique et temporel si intense, qu'il ne souhaite pas poursuivre l'aventure après Mourir peut attendre. Daniel Craig a 52 ans et ne donnera sûrement pas suite à sa carrière de 007, qu'il s'apprête à clore avec le retour de Vesper, dont on ignore s'il ne s'agira que d'une référence, ou si Eva Green reviendra, ressuscitée après sa noyade à la fin de Casino Royale.

Le film sort le 8 avril en salles, mais il vous faudra peut-être attendre davantage si le coronavirus met son nez là-dedans

 

Affiche française

Tout savoir sur Mourir peut attendre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Maliking
05/03/2020 à 20:46

"Mourir peut attendre" peut attendre... #Avril-->#Novembre

Satan LaBite
04/03/2020 à 11:22

La meilleure JB Girl depuis ... depuis quand au fait ? Evidemment grâce au talent d'Eva Green.

Alex
04/03/2020 à 09:21

le méchant c'est le frère ou le cousin germain de Vesper nan ?

Sébastien
04/03/2020 à 03:18

C'est la vraie affiche officielle?
Mais enfin, c'est n'importe quoi depuis le début ce film....

Ringo
03/03/2020 à 23:10

Curieux de voir ça. Le personnage d'Eva Green avait tout pour donner envie à Bond de prendre sa retraite (ce qu'il a d'ailleurs fait, avant de comprendre la "trahison"), alors qu'il n'y a pour moi aucune accroche avec la très froide Léa Seydoux.

ComprendsPas
03/03/2020 à 20:18

Elle ne sera peut-être pas de retour physiquement. Ou alors, à travers une vision de Bond. Genre Kylo Ren avec Han Solo.
OK, je sors.......

Zoom7
03/03/2020 à 18:28

Je vous ai dit il y a qlq mois qu'il fallait s'attendre à un retour de vesper dans la saga il y a eu bcp de mystere et de non dits pour un personnage aussi important dans la saga craig. Mnt pour un retour physique je ne pense pas sinon on aurait eu des rumeurs comme pour bloefeld difficile de cacher qlq chose d'aussi gros.

Gaga
03/03/2020 à 18:16

Une résurrection ? Je n'y crois pas une seconde. On est pas dans Fast and Furious ou Kingsman Si c'est le cas ce serait d'un ridicule sans nom.

votre commentaire