Mourir peut attendre : une rumeur folle circule sur l'identité du méchant joué par Rami Malek

Marion Barlet | 14 février 2020 - MAJ : 14/02/2020 16:09
Marion Barlet | 14 février 2020 - MAJ : 14/02/2020 16:09

Le (sûrement) dernier James Bond avec Daniel Craig a promis d'être une vraie conclusion, et le méchant Safin aurait une double identité et serait un ennemi célèbre de l'espion.

L'acteur britannique ne devrait pas renfiler le costard de 007 après Mourir peut attendre, qui va clore une ère de la saga James Bond et de son interprète blond. Ben Wishaw a titillé notre curiosité lorsqu'il a assuré que le film aurait une véritable conclusion, entre surprise du final et synthèse des thèmes engagés. Les cinq ans depuis Spectre ont paru longs aux fans, qui trépignent à l'idée de retrouver leur héros dans moins de deux mois.

 

photo, Léa Seydoux, Daniel CraigJames Bond sera en repos de courte durée auprès de Madeleine Swann

 

Les rumeurs vont bon train concernant le film, et la dernière en date n'est pas minime. Le méchant de Mourir peut attendre porterait une double casquette, l'officielle de Safin, et l'officieuse de... Dr No ! L'origine de l'hypothèse est tirée de l'interprétation du titre, No Time to Die en anglais, où la négation serait un clin d'oeil au vilain docteur. De plus, cela serait la "vraie conclusion" dont a parlé Ben Wishaw, bouclant la boucle, au sens très large. Cet on-dit n'a pas été démenti par Rami Malek, l'interprète de Safin oscarisé l'an dernier pour Bohemian Rhapsody. Lorsqu'Esquire lui a demandé s'il était ou non Dr No, il a répondu : 

« J'ai entendu cela. Le suis-je ? Je veux dire, n'est-ce pas une chose excitante à considérer jusqu'à la sortie du film ? »

La théorie n'est donc ni validée ni invalidée, et la position tenue par Rami Malek est un astucieux vecteur de publicité. Les spéculations ont de quoi s'emballer et souffler sur les braises de notre intérêt. De fait, le méchant du tout premier film de la franchise, Dr Julius No, est un personnage culte en tant que premier du nom et pour avoir ouvert la voie à tous les autres criminels.

 

photo, Rami Malek, Gwilym LeeRami Malek en Freddie Mercury (à gauche évidemment)

 

James Bond 007 contre Dr. No, sorti en 1962 et adapté du roman Docteur No de Ian Fleming, est à bien des égards un des ratés de la saga. Outre la mise en scène bon marché et une intrigue mal ficelée, le personnage de No pose problème en lui-même, puisque son acteur, le Canadien Joseph Wiseman a été grimé pour avoir l'air asiatique. Rami Malek a tenu à être clair sur ce point vis-à-vis du traitement de son personnage : le nom arabisant Safin n'impliquera pas d'associations avec le fondamentalisme religieux ou le terrorisme. 

Rami Malek sera-t-il ou ne sera-t-il pas une nouvelle version du Dr No ? Pour le savoir, il faudra se rendre en salles le 8 avril pour voir Mourir peut attendre, le volet le plus cher de la franchise.

  

affiche 1, Daniel Craig

commentaires

Alain
16/02/2020 à 16:33

Pourquoi détruire une légende?

Rorov94
15/02/2020 à 20:45

A moins que ce soit DR YES! Et qu le film soit en réalité un remake de JAMES BANDE!!!

TomAndré
15/02/2020 à 11:55

Bonjour à tous, je ne comprends pas comment Safin peut-il être le Dr.No ?!

l’Homme!
14/02/2020 à 17:00

@ BIG Keynote, shut up le reptilien...

Neo Geo
14/02/2020 à 15:29

No Time to Die => No , time to die !

Le titre aurait alors un double sens ;)

BIG Keynote
14/02/2020 à 15:06

mode Complotisme Troll:
la revue The Economist 2020 nous parle de ce James bond, il y a aura des messages dans le film, hâte de voir çà,,la fin de L'Homme hétéro blanc viril oppresseur est dans le scenario ,
James Bond ne va pas pouvoir la mettre dans son lit, la nouvel heroine de la diversité,il va se faire rembarrer, c'est une certitude..seule incertitude: le degré de Feminisme injecté dans le film.. on jugera sur place!
cette revue montre ce que les élites mondialistes ont comme plan, à 2, 3 ans prés,
elle avait prévu par exemple la révolte des gilets jaune en 2017 sur sa couverture sur la carte de l'Hermite , les gilets jaunes =Revolte organisée de A à Z par le Deep state pour contrer le putsch des militaires français contre le Macron, ces militaires avaient envoyé un signal clair à Macron lors du defilé 2018 avec les avions de la patrouille de France avec les couleurs pas dans le bonne ordre lol!
si vous etes anti Trump, l'Elite veut faire passer madame Warren et son colistier Homo comme vice President, c'est le plan, donc vous allez être content, !
mais vous allez goûter aussi au crash monetaire, boursier et economique entierement piloter par la Finance Internationale, avec les Russes dans l'Europe qui se crashe inevitablement c'est au programme !
et çà va moins être cool

zoom7
14/02/2020 à 14:46

Est ce possible de garder ses rumeurs pour vous et d arreter de diffuser d eventuels spoilers?

lambdazero
14/02/2020 à 14:35

Les cicatrices sur le visage, la Jamaique, le kimono, tout tend à ça. Et surtout le titre du film, c'est évidemment la dernière chose qu'entendra le personnage incarné par Rami Malek.

YO
14/02/2020 à 14:01

Yo ecran Barge, Harrison Ford viens de déclarer qu'il commence à tourner Indiana Jones dans 2 mois à CBS NEWS ;)

De rien

Flo
14/02/2020 à 13:45

Boucler définitivement la boucle en faisant de Rami(rez) M(b)alek… le Docteur No ?
Après tout, l’action du film se passant également à la Jamaïque…
Avec aussi une petite touche de Mission Impossible: Fallout (le méchant du précédent en prison et qu’il faut libérer, l’amoureuse en péril, le héros principal de plus en plus fatigué).
Sans quoi, je verrais aussi bien Malek reprendre carrément le rôle de Benicio del Toro dans Permis de Tuer… Dario, le pervers au couteau – question de ressemblance physique de l’époque.

Petit Fun Fact: « No Time to Die » est aussi le titre VO d’un film de Terence Young, « La Brigade des bérets noirs »…
Terence Young qui est aussi le réalisateur de 3 James Bond, dont le tout 1er...
« Dr. No ».

Plus

votre commentaire