Mourir peut attendre : Daniel Craig explique pourquoi il devait être James Bond une dernière fois

Christophe Foltzer | 23 décembre 2019
Christophe Foltzer | 23 décembre 2019

Mine de rien, ça fait quand même 4 ans qu'on attend le retour de James Bond. Un délai pas franchement révoltant pour la saga, mais qui nous a paru bien long parce que, cette fois, il s'en est passé des choses en coulisses.

Ah ça oui, il était loin d'être gagné ce Mourir peut attendre, réalisé par Cary Fukunaga et qui sortira sur nos écrans le 8 avril prochain. C'est d'ailleurs probablement la première fois dans toute l'histoire de la saga qu'un film connait autant de difficultés à se monter alors que tout semble prêt pour qu'il se fasse dans les meilleures conditions.

 

photo, Daniel CraigDaniel Craig au bout du rouleau ?

 

Bien sûr, il y a eu plein de petites histoires en coulisses, mais ce que l'on retiendra surtout, c'est la grosse hésitation de Daniel Craig, et pendant très longtemps, à remettre le smoking de James Bond. Une question qui ne se posait pas vraiment puisque, au fond, son contrat l'obligeait à tourner encore un film avant de raccrocher le holster, mais le comédien en avait tellement marre qu'il semblait sur le point de tout laisser en plan et d'appeler direct ses avocats. Heureusement, ce n'est pas ce qui s'est produit, Craig est finalement de retour et maintenant, il s'agit d'effacer ce souvenir de la mémoire des spectateurs et de créer la légende.

Et c'est exactement ce qu'il a commencé à faire au micro d'Empire lorsqu'il a expliqué, pourquoi selon lui, il était important qu'il fasse un dernier film dans cette saga :

 

photo, Daniel CraigLes vacances peuvent attendre

 

"Si j'en étais resté là, le monde aurait continué de tourner normalement, et cela m'aurait parfaitement convenu. Mais, quelque part, nous avions l'impression qu'il fallait qu'on finisse quelque chose. Si je m'étais arrêté à Spectre, quelque chose dans un coin de ma tête aurait voulu que j'en fasse encore un autre. Et, d'une certaine manière, j'ai toujours secrètement l'idée de là où je voulais aller avec cette franchise. Et ce n'était pas Spectre. Là, ça l'est déjà plus."

Un film définitif donc, tout autant que la fin d'une époque, ce qui semble être à la mode actuellement avec les grosses franchises. On se dit que c'est une bonne chose que Daniel Craig parte en paix, la conscience tranquille et le compte en banque non ponctionné par les dommages et intérêts réclamés par la studio en cas de rupture de contrat.

En plus, le film a l'air très bien, ce qui ne gâche rien.

 

Tout savoir sur Mourir peut attendre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

TomAndré
30/12/2019 à 22:34

Hâte de voir ça !

Francky
25/12/2019 à 20:03

J ai eu du mal au début avec Daniel Craig.
Dire que son interprétation n est pas bonne? Le metteur en scène dirige,je pense que c la ligne voulu.
La série est un grand succès et les 4 films sont très bon.
Les meilleurs pour moi.

RobinDesBois
24/12/2019 à 18:21

Suis-je le seul à ne pas apprécier son interprétation de Bond ? Pourtant j'aime bien Daniel Craig mais pas du tout dans son rôle. Je regarderai le prochain parce que le réalisateur est brillant mais sûrement pas pour Craig.

J'aimerais bien que Cavill ou Fassbender reprennent le rôle, ils ont l'envergure et la gueule

Emmanuel01
24/12/2019 à 13:52

@Dutch schaefer je suis tellement d accord avec toi sur Timothy Dalton
Tuer n est pas jouer restera pour moi l un des meilleurs James Bond

Dutch Schaefer
24/12/2019 à 13:35

Craig restera très certainement le Bond que j'aime le moins!
Ok Casino Royal est un bon film, par la suite les autres sont devenu de plus en plus indigestes en surfant sur la vague de ces films d'action des années 2000 qui se ressemblent tous!
Bond avait cette particularité, qu'il donnait le la des films d'Aventure. Aujourd'hui, Taken, Bond... même combat!
Et même si je vais m'attirer la foudre de certains, Craig n'a rien inventé avec ce Bond Badass... Timothy Dalton fut le premier a avoir une approche plus "nerveuse et brutale" du personnage de 007.
Cependant le public n'était pas assez ouvert à la fin des années 80 pour un héros violent et qui fait la gueule! Tuer n'est Pas Jouer et Permis de Tuer, sont deux épisodes que je place très haut dans la saga Bondienne! (Et je ne suis pas le seul...)
Si je rajoute à cela son style "déménageur Breton", avec les boutons de la chemises qui sont toujours sur le point de péter, pourquoi pas dans ce cas avoir offert le rôle à Stallone ou Schwarzy il y a quelques années... Parce que tout le monde aurait hurlé au scandale! (Moi le 1er!). James Bond est un mec qui a LA CLASSE!
Et enfin, car je prend dorénavant bien plus de plaisir à mater un Mission Impossible en mode BD qui place le curseur très haut, plutôt que ces calques de Jason Bourne et autres films mouliné au hachoir depuis 15 ans pour donner une sorte d'action brute et vive!

Et pourtant je suis un fan de Bond depuis 40 ans!

Krokmitten
23/12/2019 à 22:25

Il va vraiment me manquer Daniel Craig c'était un James Bond parfait et bien encré à notre époque...

Kay1
23/12/2019 à 19:48

@Blofeld Enfin , il faut pas oublier Timothy Dalton , qui a redonné ses lettres de noblesse au personnage de Bond après une série de films rentables , mais kitsch de l’ere Moore . Brosnan a fait le consensus entre les différentes itérations de ces prédécesseurs. GoldenEye reste un classique pour moi , et Demain ne meurt jamais un bon film . Pour le reste, le scénario des films suivants ne l’ont pas aidé .

Blofeld
23/12/2019 à 18:27

Daniel Craig une pleureuse ? En déplaise à certains il aura donné un nouveau souffle à une saga en perdition depuis le (vrai) départ de... Sean Connery en 71 (pas en 83) ! Roger Moore avait beau être attachant, les réalisateurs et scénaristes de l'époque ont pratiquement tous versé dans le grand guignol et accouché de productions indigestes. Pierce Brosnan n'a pas eu beaucoup plus de chance, ses films tournaient à vide en alignant toute une artillerie de gadgets passés de mode depuis la chute du mur. Casino Royal reste pour moi le Bond ultime. Et j'ai beau trouver que les épisodes qui ont suivi sont largement surestimés malgré tout le talent des réalisateurs aux commandes, choisir Daniel Craig en 2006 était un choix osé mais payant. Refaire la même promet d'être compliqué et affirmer que le prochain 007 sera une femme avec l'arrivée de Lashana Lynch me semble très prématuré : La prise de risque auprès de la fan base est énorme alors qu'en revanche une telle transition pourrait éventuellement ouvrir la voix à un spin-off lucratif.

Ecjf74
23/12/2019 à 17:23

Jason STATHAM
Ça c’est du James BOND !!!

Nash
23/12/2019 à 17:07

Depuis Casino Royale il était contractuellement tenu de faire 1 film + 4 si le premier était un succès. ça avait été dit à l'époque qui serait l'interprète de 5 Bonds en cas de succès. Bref c'est la seule raison, le reste c'est du blabla stérile d'interview.

Plus

votre commentaire