Raiponce serait-il le prochain sacrifice de Disney au grand dieu des remakes live ?

Camille Vignes | 16 février 2020 - MAJ : 16/02/2020 18:26
Camille Vignes | 16 février 2020 - MAJ : 16/02/2020 18:26

Nouvelle journée, nouvelle annonce de remake live par Disney (ou presque). 

Le révisionnisme de Disney n’aura peut-être jamais été aussi rapide. À peine dix ans après la sortie du très bon classique d’animation Raiponce (2010), les studios ont décidé d'offrir à la princesse un film live. Même si certains de ses remakes n’avaient pas pour matériel de base un film bien vieux, jusqu’ici la souris ne s’était attaquée qu’à des classiques du siècle précédent.

 

photoQuoi pas déjà ?!

 

Que ce soit Dumbo (1947), Cendrillon (1950), Alice au Pays des merveilles (1951), La Belle et le Clochard (1955), Le Livre de la Jungle (1968), La Belle et la Bête (1992), Aladdin (1993) ou même Le Roi Lion (1994), l’eau avait eu au minimum 25 ans pour couler sous les ponts et voir se transformer l’industrie du cinéma. De même pour les projets en cours, de Bambi à Pinocchio les remakes annoncés ne piochent pas dans un catalogue trop récent. 

Mais voilà, le box-office mondiale de Raiponce s’élevait à 593,1 millions de dollars en 2010 et avait alors conforté Disney dans son du passage de la 2D à l’animation virtuelle (La Princesse et la grenouille n’encaissait que au box-office 267 millions en 2009 quand La Reine des neiges en récoltait 1,2 milliard en 2013). Donc pour fêter cette décennie de réussite, quoi de mieux qu’annoncer un film live sur la princesse au cheveux long ? 

 

photoC'est la magie Disney

 

Pour autant, on peut lire dans les colonnes de DisneyInsider et Screenrant que le studio aux grandes oreilles n’a pas prononcé le terme remake. Il pourrait tout aussi bien s’agir d’un passage en live action du film de 2010, que d’une suite ou même une d'adaptation plus proche du conte des frères Grimm. 

Sachant que les énormes succès financiers des remakes du Roi Lion et Aladdin (tous les deux plus d'un milliard de dollars au box-office mondial) n’ont pas pu leur éviter certaines mauvaises presses, s’éloigner du matériel d’origine pour donner à voir une version différente d'un conte ne peut pas être une mauvaise décision.

C’est d’ailleurs ce que Disney pourrait avoir fait avec le prochain remake à venir, Mulan. Ce dernier promettant de rendre hommage au film de 1998 sans pour autant le copier complètement. 

 

commentaires

Kolby
17/02/2020 à 00:05

Pour raiponce le live est le plus facile à adapter pour un coût moindre. Il le feront car avec même un budget de 20million c'est largement suffisant pour le produire

Kolby
17/02/2020 à 00:01

Pour celui là, le live est le plus facile.

votre commentaire