Cats : les premiers avis sont tombés, et ça sent la grosse catastrophe industrielle

Christophe Foltzer | 19 décembre 2019 - MAJ : 19/12/2019 10:03
Christophe Foltzer | 19 décembre 2019 - MAJ : 19/12/2019 10:03

Jusque dans ses dernières heures, l'année 2019 a décidé de nous surprendre dès que l'on parle de cinéma. Parce que, une semaine après  L'Ascension de Skywalker, un autre gros film va sortir : Cats.

On se souvient encore de notre air incrédule, de nos yeux qui saignent et des rires nerveux qui nous ont échappé lorsque, cet été, on a découvert la bande-annonce du film Cats de Tom Hooper. À l'issue du trailer, une seule question nous obsédait : "Pourquoi ?". Si l'on n'a rien contre le fait d'adapter au cinéma la comédie musicale culte de Broadway, le choix esthétique intrigue énormément et on se demande bien comment tout ceci a pu être validé.

 

photoQuand tu as trop fumé avant une réunion

 

Évidemment, les internautes n'ont pas attendu pour se moquer de ce qu'on leur avait montré, poussant le studio à repartir en post-production pour rectifier le tir en affinant les effets spéciaux. Une nouvelle bande-annonce plus tard, c'est déjà un peu mieux, mais le résultat s'avère toujours aussi dérangeant. Et c'est d'autant plus problématique que le film a coûté un bras, aux alentours de 230 millions de dollars (soit plus que les derniers Star Wars) et qu'il doit obligatoirement être un grand succès pour rentrer dans ses frais.

Mais quand on voit les premiers retours de la presse étrangère, on se dit que c'est très mal barré. Le film a en effet été montré à plusieurs journalistes qui n'ont pas perdu de temps pour l'atomiser en bonne et due forme comme vous allez le voir dans les lignes qui suivent. Morceaux choisis :

 

photoQuand tu as vraiment besoin de changer d'agent

 

Pour Kyle Buchanan, du New York Times, par exemple : "Je savais que Tom Hooper était capable de faire un cauchemar surréaliste à rendre jaloux Jodorowsky, à dérouter David Lynch, mais là, ça devrait même provoquer chez le dieu Cthulhu d'étranges cris... Regarder Cats, c'est comme trébucher dans un genre de porno païen et jamais vu jusqu'ici. À chaque fois que ces démons excités mettaient leur langue dans un bol et de lait et commençaient à gémir, je m'attendais à ce que le FBI fasse un raid dans la salle."

 

photoQuand t'en as plus rien à faire de rien

 

Même son de cloche pour Laura Prudom d'IGN qui sort quand même les comparaisons qui fâchent : "Cats, c'est un peu comme si The Room avait été fait par des gens compétents, acteurs et réalisateurs, et qui, techniquement, savent ce qu'ils font. Ça veut dire que, techniquement, ça ressemble à un film, il y a des acteurs qu'on reconnait, mais son emprise sur ce plan de réalité est très ténue. Ne vous y trompez pas, vous devez absolument voir Cats ! Bourrez-vous la gueule ou droguez-vous, allez-y avec des amis, et vivez ce pur moment de folie débridée. Honnêtement, jamais un film plus déroutant que celui-là n'a été fait, et je l'applaudis pour ça."

 

photoQuand tu penses à ta prochaine déclaration d'impôts

 

Pour sa part, Karl Delossantos, de Smash Cut Reviews, se montre plus intransigeant : "Au mieux, Cats est un exercice intéressant sur les limites de la mise en scène. Au pire, ce qui est majoritairement le cas, c'est film musical sous acides dérangeants, confus et malavisé."

Pour Rendy Jones, de Rendy Reviews, le constat est aussi sans appel : "Sur une échelle de 1 à Robert Zemeckis, le film va beaucoup plus loin que la Vallée Dérangeante, avec audace et se crée son propre classement."

Pour David Crow, de Den of Geek, le film en deviendrait même fascinant : "Ce film est l'une des plus étranges et des plus criardes monstruosités dont le système hollywoodien a accouché dans ce siècle."

 

Photo CatsQuand t'as une sexualité un peu compliquée

 

Comme on peut s'en rendre compte, le film ne semble trouver grâce aux yeux de personne et son score sur Rotten Tomatoes, 14%, donne déjà la tendance, tout comme celui sur Metacritic, 31/100. Pas dit donc, que le 25 décembre, jour de sa sortie, Cats soit un miracle de Noël. Mais on ne pouvait vous laisser sans la critique qui semble résumer le mieux ce futur cas d'école, celle d'Ed Douglas, de The Beat :

"Cats est la pire chose qui soit arrivée aux chats depuis les chiens."  Voilà, bonne journée.

 

commentaires

Mythoman
20/12/2019 à 16:36

ce ne sera pas une bonne comédie musicale si dedans il ne réinterprète pas :

" toi qui voulait toucher...toi qui voulait toucher....


.....Toucher,toucher la chatte à la voisine,hohohohohohohoho.... "

;

Rudy mako
20/12/2019 à 12:40

Je me demande comment ce type a fait pour choper un Oscar

Mythoman
20/12/2019 à 12:14

La cats à strophe annonçèe...

Micju
19/12/2019 à 19:20

Simon
Oui je te le confirme Grand Monarque est réellement en névrose.

Simon Riaux - Rédaction
19/12/2019 à 19:08

@Sinon3

Bof, vu qu'on passe notre temps à répéter qu'on n'essaie même pas d'avoir raison et qu'on est surtout là pour causer cinoche, j'ai peur que vous ne tapiez un chouia à côté.

Et si j'étais persuadé d'avoir raison, j'aurais sûrement plus "important" à faire que vous répondre.

Bref. Vous avez tort ;-)

Sinon3
19/12/2019 à 19:05

"Je ne dis pas avoir raison, je donne juste mon avis. En revanche il est meilleur que le vôtre"
Simon Riaux

Allez j'arrête. Bonne soirée !

Sinon2
19/12/2019 à 19:02

Après "Chuck Norris", on va lancer les "Simon Riaux" : "J'ai toujours raison. Au pire, c'est la Vérité qui se trompe"

Simon Riaux - Rédaction
19/12/2019 à 18:52

@Sinon

Je n'ai jamais prétendu être un puriste de quoi que ce soit.

Et je crois que le terme névrose (qui est assez anodin, nous sommes tous, à des degrés divers en proie à des névroses) est un terme bénin au regard des théories qu'on le laisse développer ici à l'envi.

Sinon
19/12/2019 à 18:48

@SimonRiaux : même si @grand monarque est très perché et qu'on est habitué à votre illégitime condescendance de pseudo "puriste" (ou alors vous êtes un troll?), sous-entendre que votre lecteur est "névrosé" c'est grave. Vous essayez d'être plus subtil habituellement, vous valez quand même mieux que ça ...

Kiline7
19/12/2019 à 17:49

M'en fout
J'adore j'irais quand même
Le dernier démonté par la critique "the greatest showman" une merveille

Plus

votre commentaire