Star Wars : L'Ascension de Skywalker - les producteurs ont fait appel à George Lucas avant de faire le film

Mathieu Jaborska | 27 novembre 2019 - MAJ : 27/11/2019 16:02
Mathieu Jaborska | 27 novembre 2019 - MAJ : 27/11/2019 16:02

Depuis qu'il a revendu Lucasfilm, George Lucas semble avoir un peu disparu de la planète cinéma. Pourtant, il a toujours eu un petit rôle à jouer.

Mais désormais, son avis est loin d'être aussi important pour les exécutifs et les créatifs de Disney. Déjà à l'époque de Star Wars : Le Réveil de la Force, il rejoignait les fans et se plaignait de l'aspect très réchauffé du nouveau film. Il faut dire que le cinéaste et businessman avait choisi une tout autre approche au moment de se coller à La Menace fantôme : véritable démonstration technique, ce premier prequel était presque un prétexte à l'expérimentation, pour le meilleur et pour le pire. Autant dire que le rema... que la suite de J.J. Abrams ne s'inscrit pas vraiment dans cette veine.

 

photo, Harrison FordLe top de l'originalité

 

Mais pour cette conclusion de la saga Skywalker, il semble que son point de vue ait plus été pris en compte. Lors d'un entretien à Entertainment WeeklyKathleen Kennedy, grande chef d'orchestre de la franchise, a évoqué plus en détail la genèse du film. Selon elle, Abrams, toujours responsable de la réalisation, a pris soin de bien écouter l'auteur de Au temps de la guerre des étoiles.

"On s'est rencontré avec George pour une longue réunion avant qu'on ne touche au scénario de ce nouvel épisode, et puis on a profité de ses réflexions. On a pris beaucoup de notes. Comme le dirait Yoda, il y a une grosse responsabilité qui va avec ce qu'on fait, et je pense qu'on prend tous ça au sérieux."

 

photo, Oscar Isaac, Daisy RidleyTrès pratique, le droïde sèche-cheveux à côté de BB8

 

Il faut dire que malgré son succès attendu (1,3 milliard de dollars au box-office), Les Derniers Jedi n'était pas assez fidèle à la trilogie originale aux yeux de beaucoup de fans. Bien qu'il ait récemment déclaré avoir pris plus de risquesAbrams hérite donc d'un lourd fardeau.

Dans une autre interview à Rolling Stone datant cette fois de la semaine dernière, la productrice avait assumé le défi lancé par Rian Johnson aux canons de la saga spatiale. Selon elle, celle-ci ne doit pas tourner en rond, et les choix osés du deuxième opus visaient à bouleverser un peu l'ordre établi. Il s'agirait alors de la raison pour laquelle George Lucas n'est pas complètement satisfait de ce que Disney fait à son univers.

"Je pense qu'il y a plein d'exemples où des gens créent quelque chose de fondamental à leurs yeux, où c'est difficile de lâcher prise et le regarder devenir quelque chose de différent. Donc je pense que c'est difficile pour George. Je ne pense pas qu'il avait prévu que ce soit aussi dur. Il peut ne pas être d'accord avec tous les choix de J.J.. Il peut ne pas être d'accord avec tous les choix de Rian. Mais il apprécie la mise en scène. Ça, je le sais."

 

photo, Daisy RidleyUne nouvelle love story devrait naitre

 

D'après Kathleen Kennedy, le vrai père de Luke Skywalker est au moins très satisfait des progrès de sa compagnie d'effets spéciaux ILM (Industrial Light and Magic), et a largement apprécié sa visite du plateau de The Mandalorian. Déjà exploitées dans la série Disney+, les idées originales de Lucas seront elles de nouveau à l'honneur dans cette franchise qui n'est pas là de s'arrêter ? Il faudra attendre le 18 décembre pour en avoir le coeur net.

 

Affiche française

Tout savoir sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Finnois
28/11/2019 à 15:53

Oui je reconnais à peu près la méthode, elle s’apparente à celle de « Rian Johnson », ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur en matière de communication, surtout en ce qui le concerne, pour faire perdurer une saga.

Mais bon, vivement la prochaine trilogie où l’on pourra palabrer a l’envie sur tels ou tels autocuiseurs utilisés pour attaquer une flotte de moulins à café, sur tel ou tel personnage iconique qui pourra être ridiculisé au besoin, sur tel ou tel non personnage qui aura droit à une non aventure surtout pas épique. Une seule chose à dire, vivement!

Simon Riaux - Rédaction
28/11/2019 à 15:03

Non mais si on peut plus agacer les gens aussi...

Geoffrey Crété - Rédaction
28/11/2019 à 14:45

@Finnois

Au-delà de l'ami Simon qui a bien le droit de détester la prélogie, on a souvent exprimé des points de vue plus nuancés et positifs. On a même publié un long dossier pour défendre la prélogie pour info - et faut juste accepter que peu importe ce qu'on pense de cette prélogie, ou des SW récents, on est toujours trop gentil ou trop méchant pour quelqu'un hein...

https://www.ecranlarge.com/films/dossier/972763-star-wars-et-si-la-prelogie-de-george-lucas-n-etait-pas-aussi-mauvaise-qu-on-le-pense

Finnois
28/11/2019 à 14:22

@Simon Riaux: inutile de se ridiculiser encore plus, franchement ce n’est pas la peine.

Sébastien
28/11/2019 à 14:01

@ Simon Riaux

C'est vrai que 200 millions pour voir 3 stormtroopers, un Faucon Millenium et un Jedi sur un caillou, c'est pas du tout pharaonique du tout.

Simon Riaux - Rédaction
28/11/2019 à 10:17

@Finnois

Vous êtes méchants.

Comme films Z, la prélo se place extrêmement haut dans l'histoire du cinéma. C'est pour ainsi dire du jamais vu. Trois films, aux budgets pharaoniques, encore plus bêtes et irregardables que les pires Z de Trauma. C'est inédit. Et franchement super fun.

Après ça ne joue pas exactement dans la même cour que le reste de la saga quoi.

Finnois
28/11/2019 à 06:39

Bien qu’on puisse voir encore des marioles (dont des journalistes de ce site) conspuer constamment la prélo, avec quelques scènes, quelques ambiances, quelques musiques, quelques personnages, elle arrive à écraser cette bouillie faussement meta qu’on nous sort actuellement donc bon....

Sébastien
27/11/2019 à 22:10

* Prélogie que j'aime beaucoup soit-dit en passant

Sébastien
27/11/2019 à 22:09

La prélogie a été réclamée à corps et à cris par les fans. Donc bon, arrêtez de chier dessus. Voilà ce qui arrive quand on écoute cette "communauté".
Une prélogie et une postlogie.

zetagundam
27/11/2019 à 19:12

En voyant arriver Kennedy se faire toute petite, j'imagine que Lucas a bien dû se foutre de sa gueule tout en la montrant bien du doigt pour lui coller ensuite un énorme tacle derrière la tête :)

Plus

votre commentaire