Star Wars : L'Ascension de Skywalker - l’interprète de C-3PO comprend et partage la déception des fans

Mathieu Jaborska | 8 novembre 2019 - MAJ : 08/11/2019 18:30
Mathieu Jaborska | 8 novembre 2019 - MAJ : 08/11/2019 18:30

Jusqu'ici, Anthony Daniels, acteur derrière la ferraille du plus bavard des droïdes, ne s'était pas beaucoup exprimé à propos des derniers films.

Mais quand il parle, il ne le fait pas à moitié. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a une certaine légitimité à donner son point de vue sur la saga créée par George Lucas. Le comédien est l'une des seules personnes à apparaitre (façon de parler) dans chacun des épisodes.

Il est même au casting de Solo : A Star Wars Story, où il joue Tak, ainsi que dans les séries animées Star Wars : The Clone Wars, Star Wars: Rebels ou même Lego Star Wars - Les chroniques de Yoda, pour lesquelles il prête sa voix. Comment ne pas écouter l'homme qui pousse le vice jusqu'à doubler son personnage dans l'excellente attraction Star Tours ?

 

photo, Anthony Daniels, Mark HamillC-3PO Origins, sur Disney+ le 8 décembre 2145

 

Le quotidien Express l'a interrogé récemment, lui demandant son avis sur la rogne de certains fans. L'acteur a alors prouvé qu'il n'avait pas la langue dans sa poche.

"Eh bien, oui. Je comprends tout à fait pourquoi les fans sont mécontents. Ça touche à un attachement auquel ils tiennent tellement que ça les dérange si quelqu'un fait n'importe quoi avec. Je comprends que les gens soient critiques à propos des films."

Anthony Daniels donne un avis qui diffère pas mal de ce qu'on entend habituellement de la part des créateurs de ces nouveaux épisodes. Et ce n'est que le début. Le comédien ne semble pas particulièrement apprécier le traitement de son personnage, et il n'est, selon lui, pas le seul.

"Je sais que ça a été particulièrement difficile pour lui [Mark Hamill] dernièrement parce que les nouveaux films ne lui ont pas donné beaucoup à faire. Je reconnais tout à fait ça et je compatis. Dans ces nouveaux films, je me suis senti comme une décoration de table. Et c'est difficile parce que je considère que ce personnage vaut tellement plus. Mais je comprends que c'est un film entier, et non pas un épisode sur C-3PO. C'est juste une déception personnelle. Je suis payé, qu'il fasse quelque chose ou pas, mais ça serait bien pour lui d'avoir un but."

 

tournageSur le tournage de Star Wars : Les Derniers Jedi

 

Il marque un point : les deux droïdes, premiers personnages principaux de la trilogie originale, sont un peu laissés de côté dans les longs-métrages produits par Disney. Mais apparemment, le tournage des prequels aussi n'a pas toujours été une partie de plaisir. Il est sûr qu'au niveau de la production, elles n'ont pas grand-chose à voir avec la petite série B qu'était Star Wars : Episode IV - Un nouvel espoir.

Toujours attaché à la franchise par principe, Daniels aura vécu de l'intérieur la transition vers la machine monstrueuse actuelle dont l'ambition est clairement d'attirer plus de 2 milliards de spectateurs en salles.

"C'était assurément un peu étrange dans les prequels. Mais j'ai accepté que les trajectoires scénaristiques soient aussi différentes. J'étais vraiment heureux d'être là, même si elles n'étaient pas très amusantes à tourner."

 

photo"One last look at my friends"

 

Heureusement, L'Ascension de Skywalker pourrait bien chambouler un peu tout ça. Le droïde doré est déjà au coeur de la séquence la plus touchante de la bande-annonce finale. Il devrait donc avoir un rôle plus important que dans les précédents longs-métrages. Le comédien s'est bien gardé d'en révéler plus, mais il semble déjà bien plus enthousiaste.

"C-3PO a un arc majeur. Je suis très satisfait de ce que je fais dans ce film et je suis très satisfait de tout ce que j'en sais."

Une telle déclaration a le don de créer encore un peu plus d'attente autour de cette conclusion à la saga Skywalker. Vu le niveau de franchise du personnage, on est en droit d'attendre un arc narratif fort pour C-3PO. On pourra découvrir tout ça en salles le 18 décembre prochain. La question qui subsiste pour l'instant, c'est : Anthony Daniels sera-t-il au générique de la série The Mandalorian, le 12 novembre sur le Disney+ américain ? On le saura dans quelques jours.

 

Affiche françaiseIl est là, en bas

commentaires

Mr Vide c'est bien moi
11/11/2019 à 10:15

@mera : non, non il est payé en boulons.

Goku
10/11/2019 à 09:08

J'espère que ce 9 iemes épisodes sera meilleurs que les autres

Tauxi
10/11/2019 à 01:15

"Dans ces nouveaux films, je me suis senti comme une décoration de table."
Mais t'as toujours été une potiche pour donner la réplique à R2-D2 :P

Mera
09/11/2019 à 16:36

Je résume : "bon j'suis pas fan des derniers films, mon perso n'a aucun intérêt mais je refuse pas un bon gros chèque des familles"

alpha atlas
09/11/2019 à 16:34

sheev pal patine doit certe apparaître dans le film,ou soit le compte dooku,car ces deux étaient vraiment des ennemis redoutables face au maître jedi,ki gon jin et son élève Skywalker, n'ayez crainte prepapez vous au nouveau styles du sabre laser.

Finnois
09/11/2019 à 12:43

Bb8 est une bonne addition à l’univers certes, mais c’est quasiment l’une des seules donc bon.... Si ces nouveaux opus avaient été au minimum pensé et réfléchis pour contenter le plus grand nombre, on en serait pas là :)
Comme quoi, même avec les budgets les plus importants du monde, on arrive encore à faire de la soupe :)
C’est à peine croyable mais c’est ainsi....

LeManch
09/11/2019 à 09:19

Donc les fans se plaignent d'un manque de nouveauté.. Et se plaignent aussi que l'intrigue ne soit pas centré sur les vieux persos d'après Daniels? Bonjour la schizo...

Et oui, les films sont tournés sur une nouvelle génération, la roue tourne comme dirait l'autre et il faut accepter de ne plus être l'élément central de l'intrigue (et ça permet d'apporter un peu de nouveauté comme BB8 qui est une belle addition à l'univers). Et puis Hamill se plaint mais la structure des nouveaux films devait accorder une place centrale à notre trio dans chaque film (la mort de Carrie Fischer ayant changé la donne)..

Enfin bon, c'est une tradition SW de taper sur chaque nouveau film, et ce depuis 1983.. Donc gardons les bonnes vieilles traditions et tapons !

Totof
09/11/2019 à 06:46

2 milliards de spectateurs ça me semble difficile en étant 7 milliards sur Terre. Par contre 2 milliards de recettes pourquoi pas. Putain relisez-vous. Sérieux.

Sébastien
09/11/2019 à 01:49

Ah, ma petite news Star Wars du jour... Bon, sur quoi je peux râler aujourd'hui?
Bof... Oui, la façon moderne de réaliser des films doit être hyper-frustrant pour les acteurs.
Tous s'en sont plaints sur la prélogie.
C'est triste ma pauvre Lucette. Mais le tout numérique /artificiel passera un jour, quand le public en aura marre.

Davmey
08/11/2019 à 22:22

Faut arrêter de dire que le film de 77 est une petite production de série B. Il a coûté 11 millions de dollars à l'époque, ce qui est un budget confortable, voir très confortable. Aujourd'hui cela correspond à 120 millions environ.

Plus

votre commentaire