Joker : Martin Scorsese a failli faire le film et explique pourquoi il a abandonné le projet

Mathieu Jaborska | 5 novembre 2019 - MAJ : 05/11/2019 18:26
Mathieu Jaborska | 5 novembre 2019 - MAJ : 05/11/2019 18:26

Les très nombreux spectateurs de Joker peuvent en attester : le film de Todd Phillips est extrêmement inspiré par la filmographie de Scorsese.

Plus que ça, il refait presque La Valse des pantins en y insufflant un peu beaucoup de Taxi Driver. Alors que le long-métrage va bientôt dépasser la barre du milliard de recette, fait inédit vu son classement Rated R, l'implication du maître du nouvel Hollywood devient de plus en plus claire. On savait déjà qu'il avait été attaché à la production, à l'annonce du projet en 2017mais c'était à peu près tout. Todd Phillips lui empruntant directement beaucoup, on est en droit de se demander jusqu'à quel point il a été impliqué.

 

photo, Joaquin PhoenixYou're talking to me ?

 

Interrogé par la BBC à l'occasion de la sortie imminente du très attendu The IrishmanScorsese s'est exprimé sur le sujet. La question posée portait sur son rapport aux films de super-héros, qu'il avait longuement critiqué les derniers mois, récoltant un demi-milliard de réponses enragéesJoker fait-il partie de ce genre qu'il abhorre ?

"Je connais très bien le film. Je connais très bien [Todd Phillips]. Ma productrice Emma Tillinger Koskoff l'a produit. J'y ai beaucoup pensé pendant les quatre dernières années, puis j'ai décidé que je n'aurai pas le temps pour ça. Je ne me suis pas engagé pour des raisons personnelles. Mais je connais très bien le script. Il a une réelle énergie et puis Joaquin. C'est un travail remarquable."

 

photo, Joaquin PhoenixLa course vers le milliard

 

Scorsese a donc été attaché au projet pendant quatre ans avant de décider de ne pas le réaliser. Ses raisons, comme il le dit lui même, n'appartiennent qu'à lui. Mais un aspect narratif du projet ne l'a pas convaincu.

"Pour moi, finalement, je ne sais pas si je pourrais laisser ce personnage se transformer en personnage de comics book. Vous suivez ? [Le film] développe une abstraction. Ça ne veut pas dire que c'est du mauvais art, ce n'est juste pas pour moi... Les films de super-héros, comme je l'ai dit, sont une autre forme d'art. Ils ne sont pas faciles à faire. Il y a beaucoup de gens très talentueux qui font du bon travail et beaucoup de jeunes gens qui les apprécient énormément."

 

Photo Joaquin PhoenixLe roi de la comédie

 

Il apparait que ses rares réticences avec le scénario rejoignent son aversion pour ce genre si populaire. C'était aussi le problème de Joaquin Phoenix. Dans un entretien au New York Times datant de septembre dernier, Todd Phillips avait raconté comment le comédien détestait dire le nom Thomas Wayne et aurait préféré que le long-métrage s'appelle juste "Arthur".

Le prochain ScorseseThe Irishman, garanti 100 % sans super-héros, sera disponible sur Netflix dès le 27 novembre prochain. D'ici là, le clown psychopathe aura probablement dépassé le milliard au box-office mondial. C'est tout ce qu'on lui souhaite.

 

Affiche françaiseUn trio d'acteur qui enterre n'importe quelle version d'Avengers

Tout savoir sur Joker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Delicatesstef
06/11/2019 à 17:06

C'est étrange quand même, de dire que le film Joker n'est pas un film "super-héroïque", car il l'est à 100%.
Pour les gens qui lisent les comics depuis quelques années, cette histoire est un melting-pot de différents bouquins sortis chez DC ces 30 dernières années (comme expliqué dans un excellent article d'Ecranlarge).

L'audace ici, c'est de l'avoir imaginé comme une oeuvre de cinéma et pas un blockbuster; à l'instar de Marvel.

Perso je suis lecteur de comics depuis plus de 35 ans et fan de films d'encapés, Marvel ou DC, et je suis très content de voir que ce film ait pu exister!

Micju
06/11/2019 à 12:13

Il y a pleins de commentaires qui disent que si Scorsese avait fait le film on y aurait vue une sorte de parodie de Taxi Driver.Mais si un autre copie ce même film c’est un chef d’œuvre . Et bien!Pour moi ça reste un bon film ,mais certainement pas un master.Par contre l’interprétation de Phoenix est grandiose

l'autre
06/11/2019 à 10:58

Martin a fait Taxi Driver qui n'est pas si loin de ce Joker je trouve...et quel film ! Pour le coup il y aurait eu redite pour lui. Je pense qu'il a bien fait.

Moi
06/11/2019 à 10:28

Si nommer le film "Joker" est le prix à payer pour que des gros studios acceptent de produire des films qui prennent un peu des risques, alors tant mieux.

Appeler le film "Arthur" ou le décorreler du Joker aurait forcément refroidi les studios de produire un film sur un marginal malade mental qui sombre dans la folie.

En le nommant Joker, certe ça "réduit" le film à un univers, mais a- permet de le situer dedans (et donc d'aider le spéctateur à fantasmer sur ce que deviendra le personnage connaissant l'univers du Joker, raison pour laquelle j'espère qu'il n'y aura pas de suite) et b- motive les studios à investir.

Mil
06/11/2019 à 09:59

Joaquin chez Scorsese un jour, ce serait top

Luludo22
06/11/2019 à 09:29

@EddieFelson
J adore ton pseudo!!!! Ma remarque n était pas péjorative pour le scorsese... J adore la couleur de l argent ( mise en scène splendide), Scorsese est d ailleurs mon réal favori ( a égalité avec sir Alfred....)

Kouak
06/11/2019 à 09:17

Bonjour,
en aparté, Martin Scorsese sera en interview ce soir sur TMC dans l'émission Quotidien...
Pour les fans...Pas de quotidien...De Scorsese...
P'tête qu'ils reviendrons sur les "polémiques" et tout et tout...
Bref...

EddieFelson
06/11/2019 à 09:03

@Truthman
L’Arnaqueur de Robert Rossen est un grand classique dont la suite, « La Couleur de l’argent » de Scorsese n’enlève rien à son éclat...

EddieFelson
06/11/2019 à 09:00

@Luludo22
Pourquoi « malgré sa suite »?
The Color of Money est tout sauf indigne. The Hustler et sa suite font partie de mes films préférés même si ma préférence va au film de Robert Rossen :)

Luludo22
06/11/2019 à 08:01

L arnaqueur est resté un classique malgré sa suite...

Plus

votre commentaire