Vous n'êtes pas prêts pour la bande-annonce de Killer Sofa, le fauteuil qui tue

Christophe Foltzer | 5 septembre 2019
Christophe Foltzer | 5 septembre 2019

Si on se plaint régulièrement qu'Hollywood n'a plus d'idée et passe son temps à recycler tout et n'importe quoi, il ne faudrait pas oublier que l'originalité existe toujours, quelque part. Et en ce moment, c'est plutôt du côté de la Nouvelle-Zélande qu'il faut chercher.

Plus fort que le "home invasion", plus terrible que l'horreur domestique, il existe maintenant un sous-genre encore plus glauque et maléfique : le mobilier hanté. Alors oui, vous riez probablement à cette évocation, comme nous lorsqu'on a découvert son existence, mais c'est peut-être une erreur de jugement qui pourrait s'avérer fatale.

 

photo Killer SofaMonumentale erreur

 

Pourtant, lorsqu'on découvre le synopsis de Killer Sofa, un film dont le titre est très évocateur, réalisé par Bernardo Rao, et dont la sortie est prévue en DVD en octobre aux États-Unis, on comprend ce sentiment de moquerie qui nous étreint à notre insu, trop habitués que nous sommes aux nanars débiles façon The Asylum.

Killer Sofa nous présente donc Francesca, une jeune femme qui n'a pas de chance en amour parce qu'elle ne ramène que des gros lourds. Sauf que là, il y a quand même un de ses stalkeurs qui est retrouvé mort et ça la touche beaucoup. Mais voilà que Jack, le grand-père de son amie Max, et accessoirement un rabbin déchu, récupère un vieux sofa qui se révèle possédé par un Dibbouk. Sauf que voilà, problème : le sofa a flashé sur Francesca et commence à faire le ménage autour d'elle.

 

 

Oui, dit comme ça, on s'attend à un truc bien pourri et pourtant quand on découvre la bande-annonce on se rend compte que Killer Sofa vaut peut-être beaucoup mieux que ça. Installant une ambiance angoissante et oppressante, il semble parvenir à faire du sofa un vrai personnage à part entière. Et le film semble assumer complètement son postulat un peu débile en refusant d'y mettre la moindre distanciation comique ou ironique. Il semblerait que nous ayons affaire ici à une série B en mode premier degré qui va tenter par tous les moyens de nous faire flipper avec son postulat à la con.

Et le pire, c'est que, en se basant sur ce trailer, il pourrait très bien y arriver. Bon après, faut pas s'attendre à du Kubrick non plus, mais la proposition semble suffisamment originale et intrigante pour qu'on ait envie de découvrir ce film, en pleine nuit, allongé sur notre canapé parce que, nous, on s'est toujours méfiés des sofas.

 

Affiche officielle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

JENNA HAZE
09/09/2019 à 11:58

J'attends un jour l'aspirado tueur mdrrrrr

Bauguil
07/09/2019 à 13:25

Pour ceux qui font la blague sur les appareils ménagers tueurs... maximum overdrive? ;)

MystereK
06/09/2019 à 15:06

KUBRICK, c'est un peu le but de ce genre de film.

prometheus
06/09/2019 à 04:37

MDR

A quand le Thermomix tueur !!? ;-)

Marmotte
05/09/2019 à 23:09

La vraie blague aurait été de garder cette affiche et de proposer un documentaire sur les dangers de la sédentarité !

Kubrick
05/09/2019 à 17:48

Nullissime !

Quisquose
05/09/2019 à 16:50

Je pense plutôt que c'est une bonne grosse série Z qui a volontairement pondu une bande annonce parodique au 1er degré.

Léo89
05/09/2019 à 14:36

La suite de "The Refrigerator - L'attaque du frigo tueur" ?

Flemmard
05/09/2019 à 14:14

Je suis prêt et plus que chaud pour ce film !

votre commentaire