Ad Astra dévoile un ultime trailer terriblement épique dans l'espace avec un Brad Pitt prêt à sauver le monde

Alexandre Janowiak | 21 août 2019 - MAJ : 21/08/2019 17:35
Alexandre Janowiak | 21 août 2019 - MAJ : 21/08/2019 17:35

Ad Astra nous promet encore un spectacle fabuleux dans sa bande-annonce IMAX.

James Gray a d'ores et déjà plus ou moins teasé son prochain film en disant qu'il adapterait sûrement le roman d'espionnage I Am Not Pilgrim ou reviendrait à ses amours new-yorkaises avec Armageddon Time. Cependant, avant que ces projets nous fassent frétiller ne serait-ce qu'un sourcil, rien ne nous empêchera de garder les yeux fixés sur les étoiles de son Ad Astra

Après s'être dévoilé dans une bande-annonce spectaculaire, puis une deuxième plus mystique, le long-métrage de science-fiction spatiale se montre dans de nouvelles images avec un troisième trailer qui en dit énormément (voire beaucoup trop). On vous conseille de ne pas vous aventurer de trop sur cette bande-annonce IMAX pour garder un maximum de surprises sur grand écran.

 

 

Au coeur d'une bande-annonce particulièrement enivrante, le parcours de Roy McBride (incarné par Brad Pitt) se fait plus précis. Alors qu'il doit retrouver son père (Tommy Lee Jones), disparu depuis plusieurs années aux confins du système solaire, son chemin sera semé d'embûches pour sauver la planète d'un terrible danger. Entre une bataille lunaire, un passage sur Mars, les environs de Neptune et ce qui semble être une possible tempête solaire, le long-métrage de James Gray semble parti pour offrir un sacré spectacle.

Un spectacle qui réserve également une quête profondément mystique, poétique et philosophique. En effet, le réalisateur de The Lost City of Z a assuré que son film s'inspirait en grande partie de Apocalypse Now2001, l'Odyssée de l'espace et Le Coeur des Ténèbres, de quoi donner un avant-goût de ce qui nous attend.

 

photoAd Astra

 

C'est d'ailleurs sans dire un mot sur la photographie éblouissante du film, signée Hoyte Van Hoytema, qui était déjà derrière celle de Interstellar, le dernier grand trip spatial cinématographique fictionnel de ces dernières années. À l'image du film de Christopher NolanAd Astra sera d'ailleurs le moyen pour James Gray d'étudier, encore une fois, les relations familiales ici entre père et fils, là où Interstellar se centrait autour de celle d'un père et sa fille.

Avec Brad Pitt dans le rôle principal et une ribambelle d'autres stars avec Tommy Lee JonesRuth NeggaDonald Sutherland et Liv TylerAd Astra sera présenté fin août à la Mostra de Venise. En France, le film sortira le 18 septembre prochain.

 

Affiche française

commentaires

Miami81
22/08/2019 à 12:29

Ce ne serait pas une Citroën DS que Brad Pitt conduit le long de la montagne?

Eddie9Felson
22/08/2019 à 10:29

« Une suite de Space Cowboy »! Ces deux films ne jouent pas sur le même registre quand même! Le 1er est une comédie sympathique celui-ci s’annonce aussi dramatique que métaphysique...

fff
22/08/2019 à 08:43

C'est vrai que le casting et le pitch et sacrément étrange ( Tommy lee Jones perdu dans l'espace) donald sutherland) on pourrait vraiment croire à une suite de Space Cowboys mine de rien...

Number6
21/08/2019 à 22:36

Sinon une suite de space cowboys, où le fiston va chercher le corps de son père sur la lune

Quisquose
21/08/2019 à 21:34

Espérons qu'il soit à la hauteur d'un film de James Gray.

Eddie9Felson
21/08/2019 à 19:39

Espérons qu’il sera à la hauteur d’Interstellar...

Number6
21/08/2019 à 19:09

Introspection du personnage qui se rêve sur les pas de son père ?

Rudy Mako
21/08/2019 à 18:47

Espérerons que cela sera palpitant comme gravity

votre commentaire