James Gray va s'attaquer à un thriller d'espionnage après Ad Astra

La Rédaction | 17 avril 2018 - MAJ : 20/12/2019 15:40
La Rédaction | 17 avril 2018 - MAJ : 20/12/2019 15:40

James Gray, auréolé d'une nouvelle gloire après le brillant The Lost City of Z, se voit confier les rênes d'un film d'espionnage adapté d'un roman par la MGM.

James Gray en ce moment c'est un peu le dieu de la rédaction, tant son The Lost City of Z nous a plu, au point d'avoir été élu film de l'année 2017 par trois de nos estimés membres. Autant vous dire qu'on est évidemment méga chauds pour son prochain film, Ad Astra, une épopée de science-fiction avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Ruth Negga et Donald Sutherland.

Ce film est actuellement en train d'être finalisé en post-production, et pourtant, même pas encore sorti du four, la MGM flaire le bon coup et a décidé de confier au réalisateur de The Immigrant son prochain film d'espionnage.

 

PhotoThe Lost City of Z

 

Il faut dire que c'est assez peu surprenant, si James Gray a l'air de se mettre surtout aux récits d'explorations ces derniers temps, il a aussi quantité de récits psychologiques à grosse tendance thriller sous le coude (The Yards, Little Odessa, La Nuit nous appartient et surtout le summum de sa carrière Two Lovers). C'est donc d'une logique enfantine vu le pedigree du réalisateur que de lui confier (en remplacement de Matthew Vaughn) l'adaptation de Je suis Pilgrim, le premier livre de Terry Hayes, dont l'argument est le suivant :

 

photo, Vinessa ShawLe vénéneux Two Lovers

 

"Un ancien agent d'une branche secrète du renseignement américain s'est retiré dans l'anonymat après avoir écrit le livre de référence sur la criminologie. Cependant, ce livre semble avoir largement servi à un meurtrier pour commettre son forfait. L'agent est amené à reprendre le service quand le renseignement fait appel à lui pour contrer les plans du Sarrasin, un ancien moudjahidin qui menace de déclencher une épidémie de variole aux États-Unis."

Le livre avait été unanimement salué pour son réalisme, sa critique de la paranoïa et du manichéïsme post-11 septembre et souvent comparé au maître John Le Carré. Voir James Gray s'attaquer à cette oeuvre est donc on ne peut plus excitant et il nous tarde de découvrir ce film... de même qu'il nous tarde plus encore d'enfin découvrir Ad Astra, prévu pour le 16 janvier 2019 en France.

 

 

Photo James GrayJames Gray avec Sienna Miller

commentaires

MicMac
17/08/2018 à 15:40

Ce livre est sympa, mais les coïncidences sont énormes !!!!

Pilgrim
17/04/2018 à 23:36

Ce livre est une bombe ! Ecrit par le co scénariste de Mad Max 2 et scénariste de Calme blanc !

Mx
17/04/2018 à 18:43

Eu là vous vous emballez un peu, tow lovers, le sommet de sa carrière!

Pour moi c plutôt la nuit nous appartient et little odessa, pas vu encore the immigrant et the lost of city z!

votre commentaire