Hunger Games dévoile les conditions de son grand retour

La Rédaction | 18 juin 2019
La Rédaction | 18 juin 2019

Les Hunger Games vous manquent ? Réjouissez-vous, ils préparent leur grand retour en librairie et au cinéma.

Profitant de l’engouement fiévreux généré par la franchise Twilight autour de ce qu’on appelle désormais les fictions « Young Adults » (et non pas « Dumb kids » hein, il ne faut pas confondre), Hunger Games a su la jouer fine, jouissant d’une réussite comparable au box-office tout en se ménageant une bien meilleure réception critique.

La saga aura en outre assis la carrière de Jennifer Lawrence, avant d’apprendre à plein de jeunes filles comment tuer le patriarcat à coup de flèches (et aux apprentis-pâtissiers à se déguiser en cailloux moussus, mais c’est une autre histoire).

 

 

 

Bref. En toute logique, Hollywood aimerait bien rentabiliser encore ce sympathique veau d’or, même s’il est bien trop tôt pour un remake ou un reboot. C’est là qu’intervient Suzanne Collins, romancière à l’origine de la saga, qui n’en a pas fini avec les horreurs qui se trame dans son univers dystopique.

Sa maison d’édition américaine vient ainsi de confirmer que l’autrice travaillait à la rédaction d’un nouveau volume des Hunger Games, qui se déroulerait à Panem, 64 ans avant les évènements de son premier ouvrage (et donc du premier film). Il y a fort à parier qu’on y découvrira les évènements qui ont transformé l’Amérique de Donald Trump en un endroit bien cauchemardesque comme il faut.

Le patron de Lionsgate, le studio qui a produit les Hunger Games, a publié un communiqué de presse afin de confirmer qu’un long-métrage était bien évidemment programmé pour accompagner ce nouvel opus.

 

Image 587315Vous n'êtes pas prêt de les revoir

 

« En tant que port d’attache des films Hunger Games, nous sommes follement impatients que soit publié le prochain livre de Suzanne. Nous avons été en communication avec elle, pendant le processus d’écriture, et nous continuerons à travailler en étroite collaboration sur le film qui en découlera. »

Et à bien y regarder, sur le papier, voilà une sacrée affaire. La saga compte encore des millions de fans, et un prequel pourrait être l’occasion de les rassembler autour d’une production moins coûteuse que les derniers volets des aventures du 13e District. En effet, en situant son récit des décennies avant l’avènement de Jennifer Lawrence, ni elle ni ses petits camarades ne pourront apparaître dans ce prequel, laissant au studio toute la latitude de préparer une nouvelle franchise.

Patience, le roman de Suzanne Collins ne sera pas sur les liminaires Américains avant mai 2020.

 

Photo Jennifer Lawrence Natalie Dormer et Jennifer Lawrence

commentaires

Simon Riaux - Rédaction
19/06/2019 à 14:51

@Lougnar

Oui.

Bleu ou saignant ?

Lougnar
19/06/2019 à 14:48

Pourrait on pas plutôt avoir un remake du film Battle Royale !!??

Andarioch
18/06/2019 à 16:12

Ai commencé le premier épisode.
Ai trouvé ça laid et chiant.
Pas fini.
Pas grave.

Roukesh
18/06/2019 à 15:57

@gezrssdfgsdvv, Cactus émet son avis, vous avez le droit d'avoir le votre, donc laissez tomber vos invectives. Au final, c'est les votre d'opinions qu'on qualifierait de "prolo", encore faudrait-il que ce soit insultant.
Sinon, vous pouvez-y voir le pamphlet politique de l'année, il n'en reste que c'est un divertissement efficace, rempomant son concept sur Battle Royale. Alors certes, il y a un concept politique, mais n'allez pas me faire passer ça pour du Machiavel, c'est extrêmement simpliste.

gezrssdfgsdvv
18/06/2019 à 14:57

Cactus ayant rien compris a la quadrilogie ce jean kevin pezut aller donner son opinion de prolo sur rottentomatoes plutot que de parler de la serie qui decrit tres bien et avec profondeur le bouc emissariat de Rene girard, la communication propagandaire d'un pouvoir et comment lutter contre celui ci par le biais avant tout de la communication

Cactus
18/06/2019 à 13:36

Pitié non, on va encore saigner des yeux, pourquoi ?!
Lionsgate nous veut du mal c'est sûr.

votre commentaire