Le patron de Disney annonce que les films Star Wars sortiront toujours au cinéma, quoi qu'il arrive

Christophe Foltzer | 6 janvier 2019 - MAJ : 06/01/2019 08:45
Christophe Foltzer | 6 janvier 2019 - MAJ : 06/01/2019 08:45

Cette année 2019 risque d'être particulièrement intéressante, à plus d'un titre. Déjà parce qu'on est bien curieux de savoir dans quel état on va la terminer, avec tout ce qui se passe en ce moment dans le monde (si on la termine, d'ailleurs). Ensuite parce que Disney va frapper un gros coup dans nos habitudes de consommation. Et non, il n'y a aucun lien entre les deux.

Si Netflix domine actuellement l'offre SVOD un peu partout où il s'est installé, 2019 devrait marquer l'émergence de son possible ennemi mortel, Disney +, la plateforme dédiée du studio Disney. Si nous n'avons pas encore la date exacte de mise en ligne du service, on peut dire que le géant du divertissement prépare une première salve de programmes bien costaude histoire d'attirer les fans en masse. Outre les mini-séries dédiées aux Avengers, il y aura évidemment du Star Wars, puisque la série The Mandalorian est actuellement en tournage sous la supervision de Jon Favreau, dotée qui plus est d'un budget qui file le tournis, mais qu'ensuite ce sera le tour de Cassian Andor, l'un des héros de Rogue One, d'avoir droit à son propre programme.

 

photoThe Mandalorian

 

Alors que la nouvelle trilogie se concluera au cinéma le 20 décembre prochain, on pourrait se dire que Disney compte faire d'une pierre, deux coups, en développant la suite de sa saga uniquement sur sa plateforme SVOD. Une idée qui ne serait pas si saugrenue puisque, si nous savons que Rian Johnson travaille déjà sur une nouvelle trilogie qui n'aura rien à voir avec les Skywalker, on n'en sait tellement rien qu'on peut penser que ce serait l'occasion pour le studio de proposer ces nouveaux films exclusivement sur Disney +, à la manière de Netflix, vu qu'en plus cette façon de faire remporte un gros succès (il n'y a qu'à voir les chiffres de Bird Box pour s'en convaincre).

Seulement voilà, interrogé à ce sujet par le site Barrons, le big boss du studio, Bob Iger, a réfuté cette hypothèse. Pour lui, Star Wars ne doit pas quitter les salles de cinéma :

 

photoL'armada Disney est en marche

 

"Presque chaque film produit par le studio bénéfie d'un budget supérieur à 100 millions de dollars, et nous n'envisageons pas de faire des films de cette taille pour notre service. Nous cherchons à investir dans des séries télé sur un modèle économique par épisode, et si nous voulons produire des films avec un budget plus important, ils ne seront pas de cet ordre-là. Nous ne ferions pas un film Star Wars uniquement pour cette plateforme. Quand tout le monde profite du week-end pour aller au cinéma, ça nous permet de générer une ouverture d'exploitation à 200 millions de dollars, c'est une rumeur qui nous permet de valoriser la marque. Et nous aimons ça. Mais il y a une possibilité que les films que nous sortons terminent sur la plateforme."

 

Photo Adam DriverParce qu'en fait, Kylo Ren est... la suite sur Disney +

 

Donc, en gros, si l'on lit entre les lignes, les films dédiés au cinéma ne constitueraient plus qu'un appât pour Disney. Un coup d'éclat avec pour seul objectif d'entretenir l'aura de la marque auprès du public qui, pris dans le jus, se dirigera automatiquement vers Disney + pour en voir encore davantage. Alors certes, rien de révoltant dans l'annonce, c'est plutôt logique, mais on voit aussi venir le débordement du film pété de thunes au cinoche mais incomplet pour qu'on se dirige vers Disney + pour comprendre tous les tenants et aboutissants de l'histoire. Du cinéma en DLC en quelque sorte.

 

Photo

commentaires

captp
06/01/2019 à 14:04

Alors si j ai bien compris ça change pas mal la donne en France si Disney ne fait pas du direct en vod.
Netflix en ne sortant pas ses films au ciné met direct sa création en vod ce qui rend son service en totale harmonie avec le reste du monde mais Disney devra attendre 4 ans pour pouvoir le proposer en France. (Il y a eu recemment une modification mais très dérisoire me semble).
C'est un détail qui peut peser

ophe
06/01/2019 à 13:12

rien de révoltant, faut voir, moi ce qui m'intéresse ce n'est pas le streaming mais les dvd/bluray physique, donc si ça ne sortirait plus en physique, c'est ennuyeux pour moi.
Quand je rentre chez moi, j'aime voir ma collection de dvd/livres, déjà ça habille mes murs, puis ça me permet en théorie de les vendre et aussi de les transmettre, ... ça fait du patrimoine.
Alors qu'un fichier streaming, ça reste en cloud, inchangeable, invendable, non transmissible,... et si c'est pour se retrouver dans un appart vide, merci bien l'angoisse...
Déjà que je n'achète plus de bluray récent en général à cause des drm, qui m'obligerait à racheter tous les 2/3 ans une licence de lecteur powerdvd parce qu’au bout de qqe années, je ne reçois plus les màj pour passer les protections et les lire ...
Après ça va pleurer pour le piratage, alors qu'on peut acheter l’œuvre, comme bright, altered carbon, the man in the high castle,... lol et puis la france, ce n'est pas le reste de l'occident, le pouvoir d'achat est plus proche de l'italie que des usa, qui peuvent se permettre de dépenser plus de 150€ d'abos internet et netflix...

JANGO56700
06/01/2019 à 13:05

Ah bon ils ont pensé a faire du direct VOD avec star wars !! hi hi hi (et en même temps vu la qualité ...)

Number6
06/01/2019 à 12:51

Bon après, Star wars ça a toujours été plus une marque entretenue qu'autre chose, et cela depuis les premiers films avec la fibre commerciale de Lucas et ses produits dérivés.

Christophe Foltzer - Rédaction
06/01/2019 à 11:19

@jorgio69 :

C'est exactement ce que nous disons, aucun scandale là-dedans, juste une pratique courante un brin fatigante.

jorgio69
06/01/2019 à 11:07

Oui ben c'est la logique du cinéma actuel.
Warner et son DCEU a très bien exploité le filon en sortant des films non finalisés et incompréhensibles en salle, BvS en ai le plus bel exemple, pour ensuite sortir une version longue en bluray.
Marvel, heu Disney le fait déjà, avec les films et les séries comme Agents of Shield, qui ouvrent un pan entier de l'histoire qui n'apparait pas au cinéma.
Je ne vois pas où est le scandale aujourd'hui quand c'est une pratique courante. Malhonnête certes, mais courante.

Flash
06/01/2019 à 10:22

Et merde !

larmefatale
06/01/2019 à 09:50

la magie du cinéma se perd, ma bonne dame.

votre commentaire