Spider-Man : quand Sam Raimi se battait pour que Stan Lee ne soit pas dans le film

Mise à jour : 15/11/2018 15:28 - Créé : 15 novembre 2018 - La Rédaction
photo
195 réactions

Plusieurs jours après la disparition de Stan Lee, l’émotion est encore vive alors que de nombreuses anecdotes remontent à la surface. Comme celle révélée par Sam Raimi.

Il y a fort à parier que sans Sam Raimi, la renommée actuelle de Stan Lee ne serait pas tout à fait la même. Evidemment il serait toujours le co-créateur de quantité de héros Marvel qui ont façonné la pop culture occidentale. Mais le fait est que pour une partie du grand public, son visage et son œuvre sont connus grâce à ses innombrables apparitions dans les adaptations cinématographiques du catalogue Marvel.

Or, pas sûr que ses légendaires caméos se seraient multipliés au rythme que nous connaissons, sans Sam Raimi. Bien sûr, la moustache rehaussée de lunettes de Stan Lee était déjà apparue dans X-Men en 2000, mais c’est Spider-Man en 2002 qui va durablement marquer et imposer le format super-héroïque.

 

PhotoSpider-Man

 

Succès planétaire au box-office, le métrage de Sam Raimi marque surtout par la structure de son récit, qui cristallise instantanément le sous-genre du film de super-héros consacré aux origin stories. Un motif qui est resté, dans son rythme et sa construction, quasiment inchangé jusqu’à aujourd’hui.

Or, le réalisateur de ce film qui a fait date et sans doute inspiré ses successeurs à eux aussi inviter Stan Lee, ne voulait initialement pas donner de rôle au scénariste de comics. C’est ce qu’il a expliqué au Hollywood Reporter.

« On m’a confié Spider-Man en 1999. Et Avi Arad (producteur, alors chez Marvel) m’a dit  : "Je veux que tu incorpores Stan dans le film". Et j’ai répondu : "Pas moyen, je connais Stan, il est incapable de jouer la comédie".

 

Photo Kirsten Dunst , Tobey MaguireUne scène devenue légendaire

 

Avi m’a répliqué : "Je le veux dans le film. On a fait ça pour X-Men, on va le faire ici aussi". Maintenant imaginez que vous êtes un petit réalisateur anglais, en train de faire Macbeth, auquel on ordonne : "Fais apparaître l’auteur dans la pièce". Ça semblerait absurde.

"Vous voulez Shakespeare dans la pièce ? Pas de souci, je vous mets un Shakespeare dans la pièce".

Et aujourd’hui, c’est un de mes éléments préférés du film. »

On reconnaît bien là la franchise et l’humilité d’un metteur en scène virtuose, auquel on doit une grande partie du cinéma super-héroïque (et encore à l’heure actuelle, quelques-uns de ses meilleurs films) et des merveilles comme Darkman ou Evil Dead.

 

Photo Stan Lee Stan Lee sur le tournage de Spider-Man : Homecoming

commentaires

fgddsf 17/11/2018 à 18:26

Warner a des artiste plutot que des YESMAN comme le MCU
Nolan a reinventé le cinema de super heros
Et Snyder a un truc qu'on ne reverrta pas de sitot..
Les spiderman post Raimi sont nul mais c'es incroyablze
un peu comme les 3/4 des long metrage Marvel qui sont des nanar..Civil war ou autre Iron man 2

jahja 17/11/2018 à 18:24

Zanta dis de la Merde;
Les BAtman de Burton et les Superman de Donner ont inventé le cinema de super heros...
Tout les grands classique sont chez DC
MArvel fait toujhours la meme chose c'est lassant
Et les cameo de Stan Lee dans le MCU ont soulé tout le monde

barja 15/11/2018 à 19:39

Avec les doublures en synthèse, Stan Lee pourra toujours faire son caméo. Je suis sur que les studios y ont pensé.

Zanta 15/11/2018 à 17:58

Sam Raimi, refais nous un super hero movie, juste pour montrer à quel point tu as tout créé.
Chez Warner, ils auraient sacrément besoin de toi.

gregdevil 15/11/2018 à 17:54

Je trouve ses apparitions la plus part du temps raté. Hormis celle de Amazing Spider-Man. Raimi manque au cinéma, son dernier long date de 2013. Il serait sur The Kingkiller Chronicle, adaptation d'un roman fantasy de 2007, mais je n'crois pas que cela ai été confirmé. @ECRANLARGE vous en savez peut être + ?

votre commentaire