En eaux troubles : premières critiques du requin de Jason Statham, le massacre commence

Mise à jour : 09/08/2018 15:24 - Créé : 9 août 2018 - La Rédaction
Affiche française
295 réactions

Les premières critiques du film En eaux troubles avec Jason Statham sont tombées.

Le terrain sera doucement libéré par Mission : Impossible - Fallout pour laisser place au dernier gros blockbuster de l'été : En eaux troubles, de Jon Turteltaub, où Jason Statham affronte un super-requin super-géant et super-vorace.

Attendu comme le messie par des hordes de spectateurs en quête d'un film d'aventures cool et extrême (même si l'hémoglobine et la violence seront moins présents que prévu), le film à 150 millions avec aussi Bingbing LiRuby Rose et Cliff Curtis, récolte les premières critiques côté USA.

Et le carnage ne serait visiblement pas qu'à l'écran.

 

  

Variety

"Jason Statham à la tête d'une série B à base de requin-géant qui veut être Les Dents de la mer sous stéroïdes. Le problème, c'est que ce n'est ni assez bon, ni assez mauvais. (...) Est-ce que c'est 'fun' ? Cela dépend de votre définition de fun. En eaux troubles est, j'imagine, un film qui passe le temps de manière convenable et correcte."

 

Collider

"Si le film était juste un peu plus maigre et méchant, il pourrait être un classique d'action. En l'état, c'est une aventure dans l'océan divertissante, bien que bouffie. (...) Le postulat est simple - hommes vs requin géant - et pourtant le film trébuche sur le démarrage. Il faut 40 minutes pour que le Meg apparaisse vraiment et pendant ce temps, Turteltaub n'installe pas vraiment de tension. (...) En eaux troubles est bon pour ce qu'il est, et pourtant il laisse l'impression qu'il aurait dû être plus."

 

Vanity Fair

"En eaux troubles aurait pu être mieux s'il avait été pire. (...) Je voulais aimer le film de Jon Turteltaub, mais En eaux troubles est mauvais, et rarement d'une manière amusante."

 

photo, Jason Statham Elle arrive... la... CRITIQUE !

 

The Hollywood Reporter

"Tout ce qui se passe dans En eaux troubles semble arriver parce qu'on a appuyé sur un bouton. Il y a un cut toutes les 4 ou 5 secondes, ce qui nie entièrement l'idée selon laquelle le réalisateur Jon Turteltaub cherche à imposer un style plutôt qu'un chronomètre sur le déroulement des choses. Le film donne vraiment l'impression d'être fait de manière mécanique. (...) Internationalisé de manière plate, peu original et générique, vidé de toute personnalité, privé de la moindre émotion autre que celle d'une carte postale sympathique pour les enfants avec des animaux censés être mignons, En eaux troubles est un repas 100% inorganique, composé d'ingrédients pré-mâchés et régurgités".

 

Telegraph

"En eaux troubles offre exactement ce que la promo a promis, mais sans aucune surprise. (...) La détermination du film à ne rien secouer où que ce soit pour le public mondial, fait que Peur bleue de Renny Harlin ressemble à ce que Francis Ford Coppola aurait pu faire dans une frénésie auteuriste dans les années 70." 

 

photo, Jason Statham, Ruby Rose, Bingbing Li, Page Kennedy, Jessica McNameeQuand l'équipe ouvre Rotten Tomatoes

 

New York Times

"Cette collaboration Chine-Amérique a l'air d'être si précisément construite pour ce que le dossier de presse appelle 'l'attrait mondial' qu'elle dégouline de cynisme. (...) Apparemment conçu sur l'hypothèse que le QI des spectateurs a brutalement chuté durant l'été, le film donne des dialogues aussi minces que pratiques pour les sous-titres, des personnages dignes de petites marionnettes et des scènes d'action décérébrées se faisant passer pour une intrigue. (...) Contrairement à Sharknado, En eaux troubles n'a pas l'air de savoir à quel point il est débile".

 

Entertainment Weekly

"Je vais être honnête, En eaux troubles est loin d'être aussi bon que le film que j'avais imaginé dans ma tête. Les effets spéciaux sont au mieux médiocres, et une sous-intrigue romantique avec une scientifique mère célibataire est une connerie sentimentale. Mais c'est du fun ridicule et total. Et Statham, Dieu soit loué, sait exactement pour quel genre de plaisir coupable il a signé - Sharknado avec un plus gros bugdet et un plus gros monstre".

 

photo

 

Pour l'heure, En eaux troubles est à 50% sur Rotten Tomatoes, avec 54 critiques. Sur Metacritic, il est à 46/100, basé sur 28 critiques.

Si personne ne s'attendait vraiment à une pluie de critiques positives, et que les tweets qui annonçaient un grand spectacle fun pourront nourrir les doutes sur l'honnêteté de certains influenceurs sur les réseaux, le blockbuster de Jon Turteltaub a une mission de taille : avec un budget de 150 millions (à titre de comparaison, Spider-Man : Homecoming en a coûté environ 175), En eaux troubles va devoir assurer le service pour ne pas être un méchant flop. Nul doute que le studio espère au moins un gros succès en Asie, et qu'il en aura besoin vu le démarrage qui s'annonce décevant aux USA.

Il faudra attendre le 22 août dans les salles françaises pour savoir ce que ce Meg a dans le ventre.

 

Affiche française

commentaires

beyond 11/08/2018 à 19:11

Merde, je pensais que c'était un biopic sur Meg Ryan.

Lazarus 11/08/2018 à 18:56

Moi personnellement je ne vais pas faire comme tout les autres qui commentent sans savoir,je vais allez le voir et me faire ma propre opinion,plutot que de critiquer le film sans l'avoir vue,ça n'as pas de sens.
Si j'avais dû ecouter toutes les critiques a chaque sortie de films,j'en aurais pas vue la moitier.

Benjamin 10/08/2018 à 12:07

Ça m'énerve vraiment... Je voulais un film avec de la tension, de l'action, beaucoup de sang... Sa m'énerve qui ont enlevé les scènes de sang juste pour que sa soit plus familiale... Alors que de base ct pas sensé l'être... Comme il le disent eux même... Je trouve que c'est vraiment du gâchis... Voilà en conclusion se film démarrer bien mais à été gâcher surment à qause de l'envie de faire plus de chiffres... ????

Piero 10/08/2018 à 07:49

depuis quand Jason est dans de bons films ?

zimmerfan 09/08/2018 à 21:48

un petit indicateur…..la musique de gregson-williams est inexistante!
tout l'album est mollasson et sans relief.
aucune ambiance de tension ou de frousse.
pire….meme pas un theme digne de ce nom;alors que ca aurait du dechirer un max.…
j'aime bien statham en general….mais je vais faire l'impasse car ca sent l'arnaque..snif!!

La majorité silencieuse 09/08/2018 à 21:26

Quand on sait que star Wars 8 a eu plus de 90% au critiques media sur rotten cela veut sûrement dire que meg est un chef d'œuvre.lol

OpieOP 09/08/2018 à 15:24

@Karev

Tu citais toi-même RT dans ton argumentation. Je l'ai donc repris.
Et le trompe l'oeil reste un critère de comparaison si on prend des films sur ce même terrain faussé. Ce que j'ai fait. En parlant de trompe l'oeil... on peut aussi regarder les médias qui ont publié du positif et du négatif. Y'a des médias inconnus, du niveau d'un blog, tous mélangés, donc pour qui regarde au-delà des chiffres colorés, on peut aussi pister ça. Ce que j'ai fait pour ma part.

Tu parlais de "ce genre de film" pour essayer de comparer. Et le genre, en gros, c'est le film de requin. Je sors donc un récent film de requin "à sensation", sorti en été, avec ce côté divertissement estival. Point de comparaison qui a du sens (ou alors, stop aux comparaisons).

Et vu qu'on a pas vraiment eu auparavant de film de requin à 150 millions... "strictement" rien à voir aurait dû alors empêcher toute comparaison dès ta première intervention (Peur bleue c'était moitié moins cher et le studio a lui-même foutu en l'air la sortie et donc la carrière du film, Thomas Jane l'a affirmé).

Valerian est un bon exemple : le méchant site ferait "croire"... tiens, le film a fait un flop surtout aux US, et je connais personne qui a aimé le Besson. Encore hier sur la critique du film qui passait à la TV, que des gens qui l'ont finalement vu, et trouvé naze.

Sinon, "le massacre commence", c'est pas la même chose que "c'est un massacre". Le film est descendu par beaucoup de gros médias sérieux, et encore une fois, avec des arguments qui sont similaires... même une partie des critiques passées en "positif" sur RT, est franchement tiède. Sachant qu'en plus les prédictions BO sont très tièdes aux USA, comme dit dans l'article à la fin : "le massacre commence" a du sens.

Karev 09/08/2018 à 15:09

@OpieOP

Rotten est un site trompe l'oeil.
78% semble être une excellente note mais en réalité, c'est que 6,5/10 de moyenne.
The Shallows n'a strictement rien avoir avec The Meg.
Pas le même budget, pas le même ton, pas le même style.
Puis franchement...C'est comme pour Piranha 3D (73%), la presse est bonne mais pas vraiment le public. The Shallows n'a que 6,3/10 sur Imdb, 3,1/10 sur Allociné, 59% sur Rotten par le public. Piranha c'est encore pire : 5,5/10 sur Imdb, 2,4/5 sur Allociné, 43% sur RT pour le public.

Que The Meg possède 48, 49 ou 50 c'est la même chose, c'est mitigé mais pas un "massacre", il y a déjà eu ça avec Valérian, le site fait croire que la presse le descend alors que c'est pas le cas.

The Meg n'a pas 25 ou 17% comme les deux derniers Transformers.

Yellow submarine 09/08/2018 à 14:50

150millions ? Ils sont malade.

C’est clairement une série B avec un casting en partie série Z.

Franchement les critiques sont étonnamment bonne quand on se base sur les bandes annonces

Filou42 09/08/2018 à 14:33

On l'attendait...mais.... à vouloir ouvrir ce film tout public, le réal s'est planté dans les grandes longueurs... nage papillonnée sur dos de méduse!!! Quand j'ai lu qu'il avait coupé plusieurs très bonnes idées sanguinolentes car il voulait que tout le monde puisse voir son film, je trouve qu'il a misé sur le mauvais requin (euh ... cheval)... J'irai le voir mais je ne m'attends pas à quelque chose d'exceptionnelle... dégoûté vu le budget... énorme gaspillage droit devant!

Plus

votre commentaire