En eaux troubles : le film de requin avec Jason Statham bien parti pour être un bide (aux Etats-Unis)

Créé : 9 août 2018 - La Rédaction
Photo Jason Statham
287 réactions

En eaux troubles a coûté cher, et va devoir rapporter gros pour être un succès.

150 millions. C'est un budget de taille pour En eaux troubles, le film de requin de Jon Turteltaub avec Jason Statham. C'est bien plus qu'Instinct de survie avec Blake Lively (dans les 17 millions) ou 47 Meters Down (environ 5 millions), deux récents succès du genre.

C'est également très au-dessus des Dents de la mer, qui coûterait dans les 35 millions avec l'inflation. C'est bien plus proche des superproductions Marvel comme Spider-Man : Homecoming (175 millions) et Les Gardiens de la Galaxie (170 millions). D'ailleurs, Wonder Woman a officiellement coûté le même prix.

Ce requin nommé Meg et tiré des livres de Steve Alten va donc devoir dévorer très largement le box-office pour être à la hauteur de son budget et ne pas être un flop. Et ça s'annonce plutôt mal aux Etats-Unis puisque selon les habituelles prédictions, En eaux troubles se contenterait de 20-22 millions lors de son démarrage.

 

 

Sachant qu'un film, sauf exceptions extraordinaires, perd en fréquentation semaine après semaineEn eaux troubles partirait bien mal avec un démarrage dans la tranche basse des 20 millions. D'autant que 22 Miles avec Mark Wahlberg arrive juste après, et pourrait vite grignoter son public fan d'action.

Même si le studio parlerait d'un budget réel autour de 130 millions, En eaux troubles a mené une promo très importante, qui a rallongé la note. Le studio mise clairement sur un très large public, comme l'a confirmé la décision d'adoucir la violence et l'hémoglobine pour éviter un Rated R qui aurait empêché les plus jeunes d'y aller. 

Que les premières critiques pointent justement du doigt le fait que le blockbuster soit finalement bien moins fun et cool que prévu, ne devrait pas l'aider à se vendre. Mais En eaux troubles vise bien évidemment le public mondial, et plus particulièrement la Chine.

 

Photo Jason Statham, Bingbing LiJason Statham pour Hollywood, Bingbing Li pour la Chine

 

Car derrière En eaux troubles, il y a le studio Warner Bros. mais aussi Gravity Pictures, une société chinoise, qui a mis beaucoup de billes dans l'affaire. Gravity gère la distribution en Chine. La présence de Bingbing Li en première ligne n'est pas anodine, et son intrigue romantique avec Jason Statham, héros hollywoodien, non plus. 30% des dialogues seraient d'ailleurs en cantonais. 

Il s'agit encore une fois ici d'établir un pont direct avec ce marché en plein essor, comme l'ont prouvé les succès de Pacific RimWarcraft - Le commencementFast & Furious 7, xXx : Reactivated ou encore Resident Evil : Chapitre final là-bas. Skyscraper avec Dwayne Johnson en a récemment été un parfait exemple.

Le film sort le 10 août en Chine et aux Etats-Unis. En Chine, il sera montré sur 15 000, voire 20 000 écrans dès son démarrage, soit 35% du parc. The Hollywood Reporter parle ainsi de près de 100 000 projections par jour, dont une partie en IMAX. Gravity a donc sorti les gros moyens pour permettre au requin de croquer le public et annihiler la concurrence. Et il faudra au moins ça car il suffira d'un départ un peu tiède pour que le film perde très vite des copies, et voit sa carrière chinoise menacée.

 

Photo Jason StathamLe public chinois face à l'arrivée discrète de The Meg

 

Il faudra noter que le film est considéré comme une vraie coproduction en bonne et due forme. En eaux troubles ne passera donc pas par la régulation sur les recettes, qui fait perdre une grosse partie aux studios hollywoodiens. La Warner pourra donc récupérer 45% de ce qui lui est dû, contre 25% environ sur les superproductions hollywoodiennes classiques qui arrivent en Chine.

La carrière chinoise de The Meg est donc un vrai objectif pour les producteurs, et un moyen réel d'amortir les coûts et gagner gros.

En France, En eaux troubles sort le 22 août. 

 

Affiche française

commentaires

Dutch Schaefer 14/08/2018 à 14:03

Le film fait un démarrage record aux US... donc pour l'article là faudra repasser! MDR

Pep 13/08/2018 à 13:50

Numéro 1 au box office. ...ouais un bide c'est sur...

Karev 13/08/2018 à 11:46

Stop la rage.
Le film coûte 130M$.
Deadline balance 178M$ sortie de nulle part juste parce qu'il digère pas que leurs estimations sont complètement ridicule. 44,5M$ en ouverture, 141M$ dans le monde en 4 jours, c'est un excellent démarrage surtout pour un shark movie.

Rorov94 11/08/2018 à 13:10

Qui c'est qui avait raison?

OpieOP 11/08/2018 à 10:22

Oui donc finalement il échapperait bien à un démarrage médiocre.
Sachant que ce même Deadline indique que le budget serait plus dans les 178 millions au final + 140 de marketing. Toujours selon Deadline, il faudra minimum 400 au BO pour que ça rentre dans ses frais. Histoire de tout prendre sur cette source.

Karev 11/08/2018 à 09:59

Bon ba finalement il va faire 40M$ au démarrage selon Deadline, le double de l'estimation hein.

Geoffrey Crété - Rédaction 10/08/2018 à 12:21

@Rorov

C'est sûrement pour ça qu'on va encore rigoler ensemble. Parce qu'on précise tout le temps qu'on parle d'échec, ou de non-succès lorsque l'opération est simplement équilibrée (plus ou moins). Ce dernier n'étant pas un succès en terme de business - un film ou une suite à peine rentable, c'est un échec pour un studio.

Rorov94 10/08/2018 à 11:37

D'ailleurs EL,vos articles sur le box-office,sont à se pisser dessus!
Vous êtes TOUJOURS à côté de la plaque:THE DARK TOWER,VALERIAN,JLA...
Il existe 3 types de résultats au box-office:les succès,les échecs et les «je rentre dans mes frais»!
Dixit un article dans Entertainement Weekly:il y a eu très peu d'échec au b-o sur les blockbusters des 15 dernières années,mêmes:TOMOROWLAND,LONE RANGER,JOHN CARTER,JLA,THE DARK TOWER...et ici ont parle bien de recettes cinoche!
Mais la mémoire cinéphile est courte concernant le b-o:une oeuvre peut cartonner sur la durée,alors qu'elle aura une réputation de flop:STARSHIP TROOPERS,LES PORTES DU PARADIS,BLADE RUNNER,ABYSS,LAST ACTION HERO...

Rorov94 10/08/2018 à 10:21

Enfin vu.
Techniquement irréprochable contrairement au dernier JURASSIK WORLD.
Le film déchire dans les scènes contenant des plans sfx.
Les décors,la photo du chef op' d'Eastwood est magnifique.
On s'emmerde pas une seconde,c'est un vrai ride pour cinéphiles!(mention spéciale pour IMAX 3D)
Allez pas chercher un film profond,c'est pas du tout ça.
Vous n'y trouverai pas de textes sous-jacent comme dans JURASSIK PARK,GODZILLA...
Mais un métrage ultra fun,bourré de suspens et parfois drôle:un peu comme LAKE PLACID,DEEP BLUE SEA...
Ah,j'oubliai,il y à aussi une touche de 20000 LIEUES SOUS LES MERS de Fleisher.
Effectivement,c'est familial et pas gore pour un rond!
Mais en famille,c'est LE blockbuster de l'été.
Moi je pari pour un week-end à plus de 50 millions de $.

Karlito 10/08/2018 à 08:24

Mordhogor: "Le viking Renny Harlin". Hou la malheureux! Il est Finlandais et ce peuple n'a rien à voir avec les vikings (Suédois, Norvégiens et Danois). C'est simple, si tu lui dit cela en face, il va te montrer que les vikings à côté de lui, c'est de la pisse de rennes ;P

Plus

votre commentaire