Justice League : on connaît enfin les vrais responsables de la moustache de Superman

Prescilia Correnti | 2 août 2018 - MAJ : 03/08/2018 10:41
Prescilia Correnti | 2 août 2018 - MAJ : 03/08/2018 10:41

L’affaire « Stache-Gate » vient finalement de tirer sa révérence. Merci à capitaine McQuarrie pour avoir démêlé le vrai du faux. Nous pouvons dormir en paix.

Tout le monde ici présent visualise le problème de pilosité qu’a pu rencontrer Henry Cavill. La fameuse histoire de la moustache vilainement effacée dans Justice League par un responsable FX qui devait sûrement être atteint de cécité. Mais passons. Le fait est que le film avait déjà mal été accueilli mais a subi de surcroît nombre de moqueries de la part des internautes. Il fallait donc trouver un responsable à blâmer pour cette odieuse tragédie, et ce ne serait sûrement pas le responsable FX puisqu’il est aveugle.

 

Photo , Justice League"Coucou, tu veux voir ma belle moustache ? " 

 

Tour à tour, les différents plaignants se sont accusés à la barre. Joss Whedon et Warner blâmaient Christopher McQuarrie de ne pas avoir laissé Henry Cavill se raser la bacante, puis la Paramount accusait Warner de ne pas avoir été assez prévoyant. Bref, on ne savait plus trop où était le vrai du faux.

Fort heureusement, Christopher McQuarrie en porte flambeau de la justice a récemment accordé une interview au magazine Empire, au cours de laquelle il est revenu sur ce fâcheux incident :

« Quand la question est venue à propos des reshoots de Justice League, Charles Roven [ndlr : le producteur de Justice League] m’a appelé et m’a dit : "Nous avons besoin de votre aide et nous devons raser la moustache de Henry Cavill. Nous avons besoin de lui pour faire des reshoots" Je lui ai répondu : "Ecoute, Chuck, naturellement je veux faire tout ce que je peux pour t’aider, mais je dois aussi penser à notre production. Laissez-moi parler à tout le monde et comprendre comment on pourrait organiser tout ça."

Je suis donc allé voir Jake Myers [ndlr : producteur de Mission : Impossible - Fallout] et ensemble nous avons suggéré l’idée de raser la moustache de Henry et attendre que celle-ci commence à repousser puis la remplir numériquement. Parce que, que ça plaise ou non, une fausse moustache en gros plan sur un objectif de 75mm ne ressemblera qu'à une fausse moustache.

 

Photo Mission Impossible : Fallout"Photo de moi et ma bacante indemne" 

 

Donc, nous avons proposé le compromis suivant : Jake Myers a calculé le montant d’argent qu’il faudrait pour remplacer le nombre de prises de vues et en a tiré un budget de 3 millions de dollars. Donc je ne sais pas combien de temps figurait Henry dans Justice League, je n’ai jamais vu le film, mais je peux vous dire combien cela aurait coûté à Mission : Impossible - Fallout d’ajouter numériquement la moustache de Henry Cavill numériquement.

Nous leur avons dit : "Donnez-nous les 3 millions de dollars, nous stopperons la production du film et cela laissera le temps à Henry de laisser sa moustache repousser. Nous allions conclure le marché, mais à un certain moment une personne de la Paramount Pictures est arrivée et a lâché : "Que se passe-t-il ? Pourquoi êtes-vous en train de discuter et de parler de ça ?" Puis la Paramount a refusé sévèrement. "Il n’y a aucun moyen que nous puissions faire cela" et nous, nous devions juste dire : "Okay". C’est dommage, c’était le meilleur plan que nous pouvions trouver. »

Une histoire bien fastidieuse qui a donc failli connaître une fin heureuse. Dommage pour les membres de la production de la Justice League (et Warner) qui se rappelleront encore longtemps de cette histoire capillotractée. En attendant, vous pouvez admirer l’objet de la discorde dans Mission : Impossible - Fallout, actuellement dans les salles et qu’on vous conseille vivement d’aller voir.

 

photo, Henry CavillHenry pas content 

Tout savoir sur Justice League

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Beerus
04/09/2018 à 15:24

Corleone ce n'est pas la faute de Snyder, pauvre tache va !

Rudy Mako
04/08/2018 à 15:28

Franchement, la Warner n'a pas oublié le stache-gate? La pilule n'est toujours pas passée? Que warner boive de l'eau, c'est tout, le tube digestif s'en chargera. Lo!!!!! JL est un flop, une déception pour le cinoche, quand je pense que que mon super héros y joue. Seigneur, Batman est dans ce nanars.
Moustache ou pas, justice League est d'une pitié artistique sans pareille

Thyrios
04/08/2018 à 12:51

De toute façon, moustache ou pas, cet acteur ne dégage rien, dans superman il n'a aucune expression, et dans mission impossible pareil, ils auraient mieux fait de trouver un acteur plus charismatique.
L'argent lui mon à la tête, il ne jure que par ça.
A chaque interview il n'a que ça à ma bouche, l'argent.
Perso je ne l'aime pas.

Stavos
03/08/2018 à 11:47

Complètement d'accord avec Alan Smithee ! Paramount a eu tout à fait raison de refuser catégoriquement.

corleone
03/08/2018 à 10:31

@Alan Smithhe Tu m'as pris les mots sauf que je devais dire la faute de Warner et de Snyder aussi.

Alan Smithee
03/08/2018 à 09:52

Moustache ou pas Justice League aurait été nul de te toute manière et ce n'est pas la faute de Whedon, c'est la faute de Warner.

Beerus
02/08/2018 à 21:37

Warner avait qu'à laisser Snyder sortir sa version du film et ils auraient pas eu de problème avec cette moustache. Cette compagnie est géré par des tocards.

Darky
02/08/2018 à 17:56

On vit vraiment une époque formidable...Cette polémique sur la stache numériquement effacée sérieux. Ce pauvre JL ne méritait pas une couche d'indigence supplémentaire...

jorgio69
02/08/2018 à 17:29

Merci pour votre article.
J'ai arrêté de me raser depuis cette histoire par solidarité.
Je vais pouvoir me raser en paix maintenant !

votre commentaire