Le producteur Brad Fuller explique pourquoi le reboot de Vendredi 13 ne se fera pas

Christophe Foltzer | 24 mars 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 24 mars 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Depuis le remake de 2009, c'est compliqué pour la saga Vendredi 13. Et on n'est pas toujours sûr de savoir pourquoi, en fait. Ce qui est clair, c'est que le nouveau film ne veut pas se faire. Une bonne nouvelle au final ?

Le grand retour de Jason Voorhees aux affaires, on entend parler depuis si longtemps qu'on a fini par ne plus y croire. Et c'est peut-être ce qu'il fallait faire de mieux tant le projet de reboot de la saga Vendredi 13 par le studio Platinum Dunes pédale dans la semoule. Initialement prévu pour une sortie le 13 octobre 2017, il avait été annoncé que le film entrerait enfin en tournage au début du mois de mars, sans donner de nouvelles depuis. Bref, on ne nous la fait pas, on sait reconnaitre les signes, c'est très mal barré.

 

Jason Voorhees

 

Et après bien des mésaventures, le producteur Brad Fuller n'a pas eu d'autre choix que de passer aux aveux au micro d'Arrow pour enfin expliquer pourquoi le film ne se fera probablement pas. Préparez vos mouchoirs, les fans de Jason, vous allez passer un sale quart-d'heure :

"L'un de mes plus gros crève-coeurs de ces dernières années est que nous étions sur le point de faire le film et puis tout s'est effondré. Ça fait toujours mal. Les fans nous ont tendu la main, mon collègue Andrew Form ne leur a pas vraiment répondu parce qu'il n'est pas sur Twitter, mais moi j'y suis et j'ai que c'était ce que les fans demandaient le plus, un nouveau film. C'est ce qu'on nous demandait le plus.

 

Photo Jason

 

Les fans pensent que c'est simple, que parce qu'on veut faire un film, on va le faire, mais ce n'est pas le cas. Il y a des problèmes de droits. A l'origine, ils appartenaient à Warner Bros, puis Paramount les a eu pendant quelques années et maintenant je crois qu'ils retournent chez Warner. Et en même temps, il y a le procès en cours contre Victor Miller (ndlr : scénariste de plusieurs films de la saga qui réclame les droits depuis 2016). Et si la décision de justice suspend les droits, c'est un problème parce qu'on ne peut rien faire sans eux. Et maintenant, le film se trouve à la New Line, nous avons fait plusieurs films avec eux mais ce n'est plus notre maison aujourd'hui."

Bref, c'est un gros bordel et il n'est pas dit que le projet en sorte vivant. Pourtant, ce n'est pas l'envie qui manque :

 

Photo Jason

 

"La question est de savoir si la New Line veut faire le film avec nous ? S'ils le veulent, nous abandonnerons ce que nous sommes en train de faire et nous irons. On a eu tellement de plaisir à faire Vendredi 13, c'était un rêve devenu réalité d'avoir vu tous ces films enfant et de pouvoir y participer. Donc, je n'ai pas vraiment de réponse claire."

Avec tous ces éclaircissements, on comprend mieux donc pourquoi le nouveau volet demeure lettre morte. Et si les fans n'ont plus que leurs yeux pour pleurer sur leur masque de hockey préféré, on se dit que ce n'est peut-être pas plus mal de ne pas se lancer dans l'aventure sous ces conditions. Nul doute que le film en aurait souffert quoi qu'il arrive. 

 

Tout savoir sur Vendredi 13

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Génial !
10/09/2018 à 00:13

Et c'est pas ironique, je dis génial dans le sens que les reboots, remakes et machin choses, ça gave quand il y a que ça, moins il y en a mieux c'est.

Je suis content que le film ne voit jamais le jour.

Cependant, si ils veulent vraiment faire un film de ce genre là, je dis juste un conseil :
Qu'ils se détachent de l'univers complètement et un invente un vrai film à part entière

Mais pas comme les spin-off Star Wars.

Le concept était bon.
Sauf que reprendre toutes le temps les idées d'avant, au bout d'un moment…
Donc, les choses nouvelles mais "éventuellement avec une cohérence de l'univers" serait génial.

De nouveaux persos, de nouvelles histoires (et pas inspirées)., des façons différentes de filmer, de mise en scène, des décors complètement nouveaux, et tant d'autres choses…

Parce qu'à part, foret, desert, glace, eaux, ville, pas tellement vu grand chose…

Par exemple, il y a des choses oubliés, c'est les terres arrides près d'un volcant, ça on voit quasiment jamais, on montre du feu mais c'est tout…

Des lieux qui changent complètement aussi genre 2012.

Des films complètement futuriste et vivant.

On pourrait parler d'Alita mais on sent pas l'immensité.

De même qu'Aquaman.

Je veux dire tu vois des choses futuriste, mais tu vois pas tellement le grandiose des peuples et leur races.

C'est comme lorsque je vois les dernier Star Wars.

J'ai l'impression de voir une mini-guerre, voir quelques scènes qui se suivent pas ci- par là…

Un exemple de film qui m'a fasciné à l'époque avec des armées gigantesque "La guerre de Troy", complètement dingue même si c'était pas mon genre de film ou même Touthankhamon le pharaon maudit…


On sent que les gens sont vivants, qu'ils se combattent entre eux.

et les combats d'aujourd'hui, malgré qu'il y a une armée, se concentrent *trop* sur quelques individus.

Difficile de sentir le grandiose de ces anciens space opéra…

Sentir la menace qui pèse, sentir que tout peut s'écrouler, sentir que tout est incertain.

Combien de fois ces choses là, je ne les perçois plus dans les films actuel.

francky
12/04/2018 à 16:37

jason reviendra un jour ou l'autre ce perso trop culte pour ne plus faire de vendredi 13

votre commentaire