Star Wars : Daisy Ridley révèle que Rian Johnson n'a rien conservé du travail de J.J. Abrams

Créé : 6 mars 2018 - La Rédaction
Photo Star Wars : Le Réveil de la Force
186 réactions

Que vous ayez aimé ou pas Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi, vous vous demandez peut-être qui les a vraiment écrit. Daisy Ridley a la réponse.

Comment gérer l’écriture d’un projet comme une nouvelle trilogie Star Wars ? Si Lucasfilm a bien sûr la main sur des produits très grand public dont l’unique mission est de rapporter plein de billets verts aux actionnaires de Disney, pour des raisons de créativité et de prestige, il a été décidé d’en confier la réalisation à des metteurs en scène qualifiés.

 

Photo J.J. Abrams, Mark HamillJ.J. Abrams et Mark Hamill

 

Mais chacun tentant tant bien que mal de s’approprier les récits qui lui sont confiés, il paraît évident que chaque cinéaste a ou va tenter de laisser son empreinte au sein d’un récit très balisé par sa production. À ce titre, beaucoup de spectateurs ont relevé les différences tonales, voire les incohérences ou tout simplement les abandons, entre le film de J.J. Abrams et celui de Rian Johnson qui y fait suite.

Et d'après Daisy Ridley, il semblerait que le maître d'oeuvre des Derniers Jedi n'ait pas souhaité conserver grand chose de la proposition de son prédécesseur, comme elle l'a expliqué à Geeklemag :

 

Photo, Rian JohnsonRian Johnson, expliquant à Oscar Isaac et Jon Boyega ce qu'il a conservé du Réveil de la Force

 

« J.J. a écrit l’Episode VII et également des premières versions du VIII et du IX. Puis Rian est arrivé et a tout ré-écrit. Il me semble qu’il y avait une sorte de consensus global sur ce que serait l’arc narratif principal de la trilogie, mais sorti de là, tout le monde était d’accord pour que chaque réalisateur s’approprie son film.

Rian et J.J. se sont rencontrés plusieurs fois pour discuter des Derniers Jedi, toutefois, cet Episode VIII ressemble vraiment beaucoup à Rian et je crois fermement qu’il n’a rien gardé de la première version du scénario. »

Reste à savoir si J.J. Abrams balancera à son tour l'héritage de Rian Johnson à la poubelle.

 

Adam Driver Kylo Ren Rey Daisy RidleyDaisy Ridley et Adam Driver 

commentaires

Kornekit 23/08/2018 à 21:26

Honnêtement Starwars 8 est excellent. Oui il est iconoclaste et rebelle, mais c'est la thématique du film. Beaucoup devrait se refaire la prelogie et rêvent vers cet épisode 8 pour bien saisir la différence de niveau. Celui ci a le mérite de mettre un bon coup de pied au cul a une licence qui devenait sincèrement chiante, les gentils jedi les mechants sith... Ça va, on a fait largement le tour.

jj abrams a fait la pire bouse de la serie... 09/04/2018 à 06:00

jj abrams a tue star wars... si la trilogie commenceait au 8 ca serait pas mal.

ReySolo 27/03/2018 à 21:09

C'est pas que j'ai pas vu ce que j'aurai voulu voir. C'est juste que c'est un mauvais manga débile et violent. Tu m'étonnes que Rian Johnson a pas respecté l'arc narratif....

Kaladar 09/03/2018 à 10:41

Cette nouvelle trilogie ne raconte rien, elle n'est non seulement pas cohérente avec le reste de la saga (Rey qui est une duelliste hors pair sans aucune formation, Leia qui utilise la force également sans formation, la résistance/rébellion qui est toujours planquée dans des hangars délabrés alors qu'elle à gagnée la guerre depuis 30 ans, la gigantesque incohérence du suicide en vitesse lumière avec l'étoile noire...) mais même pas cohérente en son propre sein : comment un utilisateur de la force aussi manifestement puissant que Snoke peut-il être trompé par une combine aussi simple ? Pourquoi n'est-il fait aucune mention des chevaliers de ren du VII ? Qu'est-ce qui tue Luke ?

Cette trilogie n'est qu'une machine à brasser du pognon qui joue sur la nostalgie des trentenaires blasés par une prélogie certes imparfaite mais qui avait au moins le mérite de raconter une histoire !

Oasis78 08/03/2018 à 09:35

Ceci explique le manque de cohérence dans le VIII par rapport au 7. C’est un épisode aitonome qui brise toute vision globale cohérente. Et donc un navet par rapport à la saga.

Piotr Boukaieff 08/03/2018 à 00:39

Donc en gros, le scénariste et réalisateur d'un film, au lieu d'agir en parfait petit yes man s'est approprié le film tout en conservant le fil narratif pré établi... et ca choque ? C'est juste putain de normal !!! Qu'on aime ou non le film. Et à ceux qui balancent que Johnson n'a rien compris a la saga... sérieusement vaut mieux vous taire. Le film malgré ses nombreux défauts a très très bien compris le coeur de la franchise, le parcours initiatique et les personnages. Juste qu'il n'a pas livré la vision que VOUS vouliez voir (vous savez cellr chiante où Luke est aussi intéressant qu'une serpillère dans l'univers étendu).

Tuyen 07/03/2018 à 13:10

@Finnigan : Non, à la sortie du 7 je n'ai pas craché sur Abrams, bien que le copier-coller était visible à 10km, le film était bon. On retrouvait la magie et l'aventure des premiers.
Là, le 8 est tout simplement infâme. Cela ne m'étonne pas d'apprendre que Johnson n'a rien conservé de l'ébauche d'Abrams tellement cet épisode est une trahison de tout ce qui le précédait en terme de ton et d'arc narratif. Et puis les personnages sont tous ridicules et détestables au plus haut point : mention spéciale pour Luc et Rose. Bref, le 8 est mauvais et on est en droit de blâmer son réalisateur. Je hais ce gars et je ne comprends pas pourquoi on dit tant de bien de Looper, que j'ai trouvé également à chier.

Nyl 07/03/2018 à 13:03

Vu ce que Abrams promettait avec le VII, ce n'est pas plus mal.

savoureu 07/03/2018 à 11:00

Ne serait-ce que pour avoir défait le très mauvais copier/coller qu'était l'épisode VII, Rian Johnson est un héros et même si l'épisode VIII n'est pas parfait. J.J. Abrams devrait avoir honte de son travail et d'avoir osé présenter un scenar aussi pourri, vulgaire plagiat de l'episode IV, bourré de clichés "politiquement corrects". Bravo Mr Rian Johnson !! vous m'avez réconcilié avec star wars !!

RiffRaff 07/03/2018 à 09:09

@CT 5555 : c'est marrant de voir que dès que quelqu'un n'a pas aimé un Star Wars il accuse l'auteur de n'avoir rien compris à la saga.
Si on peut ne pas aimer le travail de Johnson, l'accuser de méconnaitre le matériau de base est une erreur tant les derniers jedi proposent un déroulé assez logique pour les personnages classiques et assume leur age et leur histoire. Les choix sont contestables mais pas incroyables et je n'ai personnellement pas relevé de véritable incohérence. On est loin de l'épisode 1 et des midi-chloriens, qui s'ils n'étaient pas forcément aberrants, enlevait la magie et le mystère autour de la force.

Plus

votre commentaire