Rusé comme un renard : Disney rachète la Fox et son catalogue

Jean-Luc Hassaique | 14 décembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jean-Luc Hassaique | 14 décembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La rumeur courrait depuis des semaines, c’est désormais officiel : Disney, l’ogre du Septième Art, est en train de dévorer la Fox.

L’industrie Hollywoodienne avait découvert durant la première semaine de novembre 2017 que Disney avait une première fois tenté de racheter Fox, propriété de Ruppert Murdoch, avant que les deux parties n’interrompent momentanément les négociations. Nous avions alors indiqué qu’elles avaient toutes les chances de reprendre (ce qui n’avait pas manqué de nous occasionner quelques commentaires bien goguenards), et c’est bien ce qu’il s’est passé.

 

Photo

Mickey a les crocs 

 

La souris vient donc de boulotter le renard. Pour 52,4 milliards de dollars, le studio a acquis la majorité des actifs de la 21st Century Fox, et racheté sa dette à hauteur de 13, 7 milliards. À ce prix, Mickey se paie le studio Fox et son catalogue, la chaîne FX, Fox Searchlight, Fox 2000, tandis que les médias tels que The Sun, le Wall Street Journal ou le Times restent dans l’escarcelle de Murdoch, tout comme Fox News, et devraient être réunis sous une nouvelle enseigne.

Bob Iger, actuel boss de Disney, devrait prolonger sa présidence jusqu’en 2021, afin de préserver l’absorption des actifs de la Fox, dont la « digestion » pourrait s’étaler sur 18 mois. Ce choix stratégique a bien sûr à voir avec la volonté de Disney de se repositionner sur le streaming, afin de faire concurrence à Netflix, Hulu et Amazon, plutôt que de dépendre de leurs plateformes.

 

Photo

Grosse ambiance à la Fox

 

En effet, le colosse doit lancer son propre service de SVOD courant 2018, et aura logiquement besoin du catalogue le plus large possible pour le rendre attractif et espérer s’imposer rapidement sur le marché. Ce rachat, qui aura lieu en titres et devra encore être validé par le gouvernement américain fait de Disney le propriétaire de la majorité des licences les plus lucratives actuellement, alors que l’entreprise est en passe de ramener l’intégralité de ses personnages super-héroïques sous bannière Marvel.

Cette concentration de puissance pourrait aboutir à remodeler durablement le marché hollywoodien, qui se structurerait alors autour de trois géants : Warner, Universal et Disney.

 

Photo

Promo sur le renard !

 

Tout savoir sur Max Pécas

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Krokmitten
15/12/2017 à 02:56

Un des signes de la fin du monde...

slaine
14/12/2017 à 19:30

ca finira mal tout ca...

corleone
14/12/2017 à 17:27

Ça ça s'apelle echec et mât ! L'art est mort... vive le fric!!!!

Matt
14/12/2017 à 17:03

Si Disney s'attaque au numérique, on pourra bientôt rajouter un D à G.A.F.A.
J'imagine déjà sous couvert d'en petit accent provençal le : "Oh, la belle gafade!!!"

snake88
14/12/2017 à 16:51

Rachat de la fox par Disney et donc peut-être plus de Marvel sur Netflix, tentative de mise à mort de la neutralité du net... Y'a pas à dire, 2018 s'annonce chouette...

Kouak
14/12/2017 à 16:47

HULU :
Actionnaires NBCUniversal (32 %)
21st Century Fox (36 %)
The Walt Disney Company (32 %)

Je crois que l'on peut dire que HULU leur appartient désormais...(Presque)

La commission de la concurrence aura sans doute son mot à dire...
Vu qu'elle met déjà la WARNER et AT&T (qui veut la racheter pour 85 milliards de $ )
devant le tribunal (procès en mars 2018)...

Seboulba
14/12/2017 à 16:46

Chouette on vas retrouver le logo au début des star wars !

lemon
14/12/2017 à 16:39

65 milliards au total... ça me laisse sans mot

votre commentaire