Jennifer Lawrence n'a pas bien vécu le massacre critique de mother!

Jean-Luc Hassaique | 29 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jean-Luc Hassaique | 29 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Jennifer Lawrence, la star au centre de mother!, gardera probablement un souvenir assez douloureux du film et de l'accueil du public.

Le film a reçu un accueil très mitigé de la part de la critique (la notre est très positive) ou a grandement divisé (chez nous aussi), puis s'est fait descendre en flammes par le public, obtenant la pire note possible sur l'agrégateur de critiques publiques CinemaScore. Manifestement, cet accueil fort peu commode a porté un coup au moral de Jennifer Lawrence pendant la tournée promotionnelle du film, et ce, d'autant plus qu'elle était en couple avec le réalisateur du film Darren Aronofsky, comme elle le raconte à Adam Sandler (oui) dans un entretien organisé par Variety :

 

Photo Jennifer LawrenceOh hé! Quelqu'un a aimé mon film?

 

« Normalement je promeus un film, je demande aux gens d'aller le voir et puis ce qu'il se passe après n'est plus de mon ressort. Normalement je laisse les choses se faire. Mais sortir avec le réalisateur a rendu la situation différente. On faisait la tournée ensemble et quand je rentrais à l'hôtel, la dernière chose dont je voulais entendre parler ou à laquelle je voulais penser était un film. Lui rentre de tournée, et c'est tout ce dont il veut parler, et je le comprends. C'est son bébé. Il l'a écrit, conçu et réalisé. Moi j'étais coincé entre être une conjointe solidaire et me dire : "Est ce que je pourrais, pour l'amour de Dieu, ne pas penser à mother! juste une seconde ?" »

Par la suite elle évoque notamment le fait qu'elle a du convaincre Darren Aronofsky d'arrêter de lui lire les critiques du film :

 

Photo , Darren AronofskyÀ la recherche de gens gentils dans ce monde cruel

 

« À la fin, ma position était : "C'est malsain. Aucun de nous deux ne les lis, parce que si je les lis, je me mets sur la defensive". Évidemment, d'autant plus parce que c'est de mon mec qu'il s'agit. Je ne veux pas avoir l'air de défendre agressivement quoi que ce soit en interview. Ce qu'on a fait, c'est super. Certains ont détesté et ceux là en général ont vraiment détesté. Mais ce n'est pas quelque chose contre laquelle il y a une nécessité à se défendre, mais si je lis une critique négative, je me sens agressive. »

On reconnaît bien là Jennifer Lawrence et son franc parler habituel. Elle ne cherche pas, si on comprend bien, à convaincre les gens que ses films sont bons mais plutôt qu'ils sont intéressants, laissant à chacun la liberté de ne pas aimer de manière constructive. Elle conclut d'ailleurs ainsi :

« On savait que les crtiques étaient contrastées. C'est ça qui était excitant: tout le monde va en tirer quelque chose, ça va créer du débat, de la conversation. Personne ne partira sans en avoir tiré quelque chose ».

 

Affiche

Tout savoir sur Jennifer Lawrence

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Grift
04/12/2017 à 20:44

ouais surtout toi en fait même non ?

STEVE
01/12/2017 à 13:33

Qu'elle ferme un peu sa gueule :)

(et moi aussi haha)

votre commentaire