Avant Les Heures Sombres, Joe Wright révèle combien l'échec de Pan l'a marqué

Jacques-Henry Poucave | 24 novembre 2017
Jacques-Henry Poucave | 24 novembre 2017

Joe Wright, metteur en scène extrêmement doué, a eu bien du mal à se remettre du cuisant échec de Pan.

Son nom n’est pas parmi les plus connus par les cinéphiles, mais son CV parle pour lui. De Reviens-moi, à Hanna en passant par Anna Karenine, le cinéaste a fait preuve d’un sens de la dramaturgie, du mélange des genres et du montage particulièrement impressionnants. Malheureusement, le film qui aurait pu être celui de la consécration s’est avéré un fiasco.

Pan avait été pensé pour s’attirer le même genre de succès que les adaptations live des classiques Disney (Le Livre de la Jungle, Cendrillon, La Belle et la Bête, etc…), mais une sortie repoussée, une promo discrète et l’incompréhension du studio face à une œuvre aussi riche qu’iconoclaste eurent raison du film, cinglant échec au box-office (128 millions de dollars amassés dans le monde pour un budget de 150).

 

Photo Joe Wright

Joe Wright sur le plateau de Pan

 

Cette claque imméritée a logiquement mis un coup au moral de Joe Wright, qui n’a pas été en mesure d’enchaîner immédiatement avec un autre projet. C’est ce qu’il a expliqué dans les colonnes de The Playlist :

« Je venais de causer un flop de 100 millions de dollars. C’était un moment sombre, difficile. Je n’étais pas certain de refaire un jour des films. Je ne réalisais pas que je voulais faire encore des films, pour être honnête. »

Témoignage d’autant plus intéressant qu’il permet de comprendre en quoi, le film consacré à Winston Churchill, l’a naturellement intéressé.

« Ce qui m’a vraiment marqué quand j’ai lu le script, c’est la question du doute. Mais aussi celles de l’obstination et du courage rassembleur. Je pouvais m’y identifier. Je pense qu’un film qui traite de remise en question, ça va de soi. Il n’y a pas de sagesse en dehors de l’auto-examen. Et puis le film m’a fait rire, ce à quoi je ne m’attendais pas, et pleurer aussi. Il charriait sa propre forme d’héroïsme. Comment faire preuve de courage quand tout est contre vous ? D’où vient cette forme de ténacité ? De toute évidence, cela m’intriguait. »

 

Affiche officielle française

commentaires

Choco
24/11/2017 à 21:31

Pourtant Pan est un chef d'œuvre incompris !

votre commentaire