Le producteur de Justice League révèle que l'apport de Joss Whedon est peut-être plus important que ce que l'on pensait

Christophe Foltzer | 15 novembre 2017
Christophe Foltzer | 15 novembre 2017

Mine de rien, aujourd'hui est un grand jour puisque Justice League sort enfin sur nos écrans, après une génèse plus que compliquée et sur laquelle nous n'allons pas nous étendre davantage. Enfin si, quand même un peu.

On le dit depuis un petit moment mais la communication autour de la sortie de Justice League nous étonne un brin tant elle semble partir dans tous les sens. D'ailleurs, ça nous intrigue tellement que nous lui avons même dédié un article entier il n'y a pas si longtemps, c'est dire. Et il faut croire que jusqu'aux ultimes minutes qui séparent le film de ses premières projections publiques, Warner tienne à se contredire.

 

Photo

 

En effet, alors que nous n'avons pas eu droit à de projections-presse officielles, les quelques collègues chanceux qui ont eu la chance de visionner le film en avance sont soumis à un embargo qui ne sera levé que 10 minutes avant la première projection de ce matin dans les cinémas. Cela peut prêter à sourire dit comme ça, mais cela montre bien dans quel état de fébrilité se trouve actuellement le studio. Autre élément assez perturbant, le fait que le producteur du film Charles Roven parle, à quelques heures de la sortie française, de l'apport de Joss Whedon au micro du Washington Times, alors que jusqu'à présent tout avait été fait pour préserver l'idée que Whedon n'avait pas apposé sa marque sur le film suite au départ de Zack Snyder :

 

Photo

 

"Le but est d'être sûr que lorsque vous voyez le film, cela semble cohérent. Cette empreinte que Joss a eu, certains aspects de cela va partir dans d'autres directions, mais les acteurs étaient déjà plus ou moins arrivés au bout de leurs arcs scénaristiques. Disons que 80, 85 % du film constitue ce qui a été tourné originellement. On ne peut pas en faire beaucoup avec les 15, 20 % qui restent."

Une manière de rassurer les fans qui se demanderaient encore si la vision de Snyder n'est pas altérée alors que, bizarrement, cette partie du tournage a été totalement etouffée pendant la promotion récente du film. En effet, si dès le départ Whedon affirme qu'il est là juste pour mettre en boite quelques scènes manquantes ou modifiables, qu'on apprend ensuite qu'une partie du film a été réécrite, certains personnages modifiés et pas mal d'humour rajouté aux forceps, pour finalement faire comme si rien ne s'était passé pendant la promo et mettre tout l'accent sur les héros et non pas sur les coulisses, c'est un peu étrange de ressortir cette histoire de dessous le tapis alors que le film est sur le point de sortir. Mais bon, il doit bien y avoir un raison...

 

Photo Jason Momoa, Ray Fisher, Ezra Miller, Gal Gadot

commentaires

Thor
20/11/2017 à 00:05

Franchement...
Une daube sans nom, je suis putain de decu...
C'est un film marvel ni plus ni moins... Avec les memes conneries de blague puante, le meme type de dialogue moisi, les musiques qui se veulent epiquent mais pue la daube.

Bref franchement je suis deg..

Vandal
15/11/2017 à 15:18

@Savitar fuck you man!

Savitar
15/11/2017 à 11:50

Green lantern !!!! Oliver queen !!!!! Enorme

Thibault
15/11/2017 à 11:30

Le seul film de super héro que j'attend c'est Glass de Night Shyamalan!

Christophe Foltzer - Rédaction
15/11/2017 à 09:35

@Corleone :
Ou qu'elle s'y mette...

corleone
15/11/2017 à 09:29

2 articles, 2 redacteurs pour un même contenu. Bon faudrait surtout que la rédac d'EL arrete la weed une bonne fois pour toutes.

Zanta
15/11/2017 à 08:57

Ce qui ressort des premiers retours est en effet positif concernant surtout les personnages, attachants et bien écrits - WonderWoman et Flash sortiraient du lot. Mais l'histoire elle-même et les enjeux dramatiques peuvent être résumés à un très gros bof.

votre commentaire