Halloween : le scénariste du nouvel épisode redoute un peu la colère des fans de Michael Myers

Mise à jour : 22/11/2017 00:19 - Créé : 14 novembre 2017 - Jacques-Henry Poucave
Photo , Jamie Lee Curtis
6 réactions

La saga Halloween a beau être le mètre étalon du slasher, on ne peut pas dire qu’elle soit au mieux de sa forme. C’est pourquoi le nouvel épisode actuellement en production est aussi attendu que redouté.

À bien y regarder, le projet est sacrément culotté, tant il a décidé d’éviter toutes les solutions de facilité. Plutôt qu’un reboot, forme particulièrement prisée en ce moment par les studios, nous aurons droit à une suite du premier épisode datant… de 1978. Plutôt qu’un ou des vétérans de l’horreur, le producteur Jason Blum a arrêté son choix pour diriger l’entreprise sur David Gordon Green, issu du ciné indé (Prince of TexasJoe), pour mettre en scène le film, et Danny McBride, connu pour ses talents d’acteur comique, à l’écriture.

John Carpenter est présenté comme particulièrement investi, ou à tout le moins très fréquemment consulté, ce qui est difficilement vérifiable, mais plutôt rassurant, tant le père de la franchise demeure un des papes du cinéma de genre nord-américain.

 

Photo Jamie Lee Curtis

Quand on vous dit que les réunions de famille finissent mal, parfois...

 

Quant au casting, il fera une nouvelle fois appel à Jamie Lee Curtis, victime originelle et matrice du mythe, malgré son décès "officiel" (survenu déjà plusieurs fois, il est vrai), à l'occasion de ce que le synopsis décrit comme la confrontation finale avec Michael Myers.

Bref, pas évident de savoir à quoi ressemblera ce Halloween 2 bis, qui aura la rude tâche de satisfaire nouveaux venus et fans de la première heure. Une mission hardue, quand on se rappelle que les propositions de Rob Zombie, à la fois audacieuses, radicales, et formellement excitantes, avaient été mal reçues par une partie des gardiens du temple.

Mais comme il l’a expliqué à Yahoo, Danny McBride est plus que conscient des écueils qui lui font face et a bien l’intention de parler aux fans, de renouveler la franchise tout en assimilant son ADN.

 

Photo

Une affiche parfaitement non-officielle, mais qu'elle est belle

 

« En quelque sorte, on ignore tous les films au-delà du premier. On débute notre histoire juste à la fin du film original, mais dans une forme de réalité alternative.

C’est comme si le premier Halloween s’était achevé un peu différemment. J’espère juste qu’on ne va pas merder et mettre les gens en colère. Ces fans sont tellement dévoués. Personne ne veut avoir les fans de films d’horreur pour ennemis, parce que les gars sont prêts à débarquer sur le pas de votre porte, avec leurs masques sur la tête. On est des fans hardcore de la saga. On s’est regardés tous les Halloween et avons noté où l’intrigue bifurquait, et nous avons prélevé ici et là des friandises pour les fans, en essayant, au moins, d’offrir ce que nous aimerions voir. On espère que cela correspondra aux attentes de la plupart.

Je crois que cela doit être effrayant. Je veux dire, on n’est clairement pas dans la comédie là. Je crois qu’il doit y avoir en tout et pour tout, une vanne. Mais le reste, c’est de l’horreur pure. Avec un peu de chance, on va entrer dans l’esprit des spectateurs, et les empêcher de trouver le sommeil. »

 

Photo Halloween 2018Celle-ci est tout aussi non-officielle, mais vous comprenez, il faut bien illustrer les articles

commentaires

Kouak 14/11/2017 à 23:27

@ComprendsPas

Mouais...Moi non plus...
Réalité alternative...
Ça signifie : Que se serait-il passé si ?...
Donc ,effectivement, il faut un peu modifier le 1er opus...Et donc, faire abstraction des suivants...
C'est comme cela que je vois la chose...

Trashyboy 14/11/2017 à 16:28

"C’est comme si le premier Halloween s’était achevé un peu différemment."

C'est surtout cette phrase qui me dérange...

ComprendsPas 14/11/2017 à 16:00

Je comprends pas trop là. Le scénariste a pas l'air spécialement sur de lui, non ?
J'en ai un peu marre de ces suites qui ne tiennent pas compte des suites déjà existantes. On nous a fait le coup avec l'Exorciste, Bloomkamp voulait procéder de la même façon avec son Alien mort-né et on va même y avoir droit avec le prochain Terminator...
Ces suites existent bordel de m..., qu'elles soient bonnes, moyennes ou mauvaises. Il faut faire avec...
Halloween II était la suite directe de l'original et, bien qu'il ne soit pas du niveau du film de Carpenter, je le trouve tout à fait regardable. Il m'arrive même de visionner les deux à la suite.

votre commentaire