Denzel Washington nous parle de Flight

Cécile Ravidat | 13 février 2013
Cécile Ravidat | 13 février 2013

Denzel Washington en mode promo (ce coup ci, c'est pour Flight de Robert Zemeckis qui sort ce mercredi 13 février 2013), c'est un condensé de professionalisme à l'extrême et de douce séduction. Toujours aimable, plutôt souriant, l'acteur sait exactement ce qu'il faut vous donner pour vous contenter sans pour autant aller jusqu'au bout de sa pensée afin de vous laisser sur votre faim. Pour vous laisser sûrement le soin de rêver à une future hypothétique rencontre...

 

Si l'on demande à Denzel Washington ce qu'il pense du film Flight de Robert Zemeckis, il répond « c'est un bon film, un très bon film ».


Mais ce long-métrage n'est pas un simple biopic sur le pilote de ligne Whip Whitaker, « certes il y a beaucoup d'action, oui, mais ce n'est pas un film d'action. C'est une histoire dramatique portée par des personnages complexes ».  Une histoire intrigante dans laquelle le personnage joué par Washington est difficile à cerner : est-il réellement un héros ? « Ce qui est fascinant dans ce personnage c'est que tout le monde le prend pour un héros alors que lui ne le pense pas ». Cette complexité de Whitaker fait de lui une sorte d'anti-héros - même si l'acteur refuse de le qualifier de la sorte - à la fois énigmatique et attachant. « J'ai surtout été intrigué par le script quand je l'ai lu et j'attendais de voir ce que Bob Zemeckis allait en faire. Pour moi ce n'est pas seulement un pilote alcoolique, ça va plus loin que ça, il a quand même tué des personnes (6 sont décédées dans le crash) ».

Ce terrible évènement permet au pilote Whitaker de se remettre en question et de trouver la réponse à ce qui fait de lui un homme. « Evidemment n'importe qui se pose la question à un moment donné de sa vie, c'est normal. Même sans ces circonstances aussi extrêmes, tout le monde passe par cette phase où il se demande ce qu'il fait et pourquoi il le fait ».

(Dans le rôle de Malcom X)

A l'encontre de ce qu'il a pu faire habituellement, incarnant un ex-espion dans Sécurité rapprochée ou encore le célèbre Malcom X dans le film du même nom, le point commun entre tous ses films est quand même le charisme qu'il donne à chacun des personnages. « Je ne mets pas d'étiquettes à mes personnages, je les joue, je les incarne, je ne m'amuse pas à les décrypter plus que ça. Je n'entends leur dissection uniquement quand les films sortent et que les gens me questionnent dessus ».

On sait depuis longtemps que l'acteur a un intérêt tout particulier pour les bonnes histoires et les personnages différents. Et sachant que Michelle Obama, la femme du président des Etats-Unis a déclaré que Denzel Washington était son acteur préféré, on a envie de croire aux rumeurs qui courent comme quoi le comédien pourrait un jour incarner Barack Obama. L'intéressé botte alors en touche : « Encore une fois, même si le rôle est tentant, tout dépendra du script lui-même. L'idée d'un film c'est une chose, sa réalité encore une autre. Je n'ai pas de rôle rêvé, si un personnage me plait et qu'on me propose le projet, je participe ».  

 (Comme ganster, dans le film American Ganster)

Nominé aux Oscars dans la catégorie meilleur acteur dans un premier rôle, le comédien reconnaît que c'est « un honneur d'être reconnu pour ce que l'on fait. Quand on a réalisé un bon travail, il mérite une récompense ». On lui souhaite alors bonne chance et on vous invite à aller vérifier dès aujourd'hui dans une salle projettant Flight si cette nomination était méritée. 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire