Jennifer Devoldère - interview

Simon Riaux | 20 avril 2011
Simon Riaux | 20 avril 2011

Jennifer Devoldère appartient à cette nouvelle génération de cinéastes français, à la fois intimistes et populaires, désireux de raconter des histoires personnelles de la façon la plus cinématographique qui soit. Après un très réussi Jusqu'à toi, la réalisatrice nous revient avec Et soudain tout le monde me manque, chronique d'une famille dysfonctionnelle où surnagent un père et sa fille que tout opposent. Elle nous parle de cette oeuvre universelle et personnelle, où elle a injecté beaucoup d'elle-même. En ces temps de disette, on se félicite de découvrir encore des auteurs prometteurs, avec une vraie maîtrise de la mise en scène.

 

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire