Pierre Woodman par Pierre Woodman

Didier Verdurand | 17 novembre 2007
Didier Verdurand | 17 novembre 2007

 

Pierre Woodman ne laisse pas indifférent. On entend tout et n'importe quoi sur lui dans le milieu du X mais n'est-ce pas la rançon du succès ? Aujourd'hui, Woodman n'est plus seulement réduit au mot « casting ». Il est à la tête de son propre label, Woodman Entertainment, installé au centre ville de Barcelone. Il réussit à monter les plus gros budgets d'Europe pour un film porno - sa trilogie Xcalibur a coûté 800 000 euros. Les médias « traditionnels » s'intéressent à lui. On voit dans Paris-Dernière que son appartement parisien offre une vue exceptionnelle sur la Tour Eiffel, on l'invite à parler du porno sur Direct 8, la chaîne de Vincent Boloré (en attendant son yacht ?), il dîne à Prague avec le réalisateur de films d'horreur Brian Yuzna (vu sur Arte). Les plus belles filles de l'Est tournent pour lui aux quatre coins du monde. Comment ne pas être jalousé dans la profession ?

 

 

C'est chez lui qu'il nous reçoit pour ce qui devait être un entretien d'environ 1h. Mais voilà, Woodman a cru ce jour-là voir Mireille Dumas débouler dans son salon, et il s'est livré comme jamais il ne l'avait fait. Résultat, 2h40 de rush qui pourrait servir de base à un livre ou un film tant son parcours est rocambolesque. Connu pour son franc-parler, Pierre n'a éludé aucun sujet, même tragique - la mort du célèbre pornographe Michel Ricaud - et il paraît évident que certaines personnes risquent d'être choquées par des propos très crus. Vous êtes avertis.

 

Pour faciliter la vision de ce document exceptionnel, nous avons divisé l'entretien en plusieurs chapitres. Cliquez sur les photos pour accéder aux vidéos correspondantes. La semaine prochaine, nous vous proposerons la seconde partie dans laquelle il parle de Larry Flint, d'éducation sexuelle, de proxénétisme, du préservatif, de l'avenir du X et bien d'autres thèmes pour y voir plus clair dans le mystère Woodman.

 

 

 
L'arrivée à Paris (9mn 06s)
 
 
 
 
 
Les années flic (11mn 40s)
 
 
 
 
 
Les débuts de photographe (10mn 19s)
 
 
 
 
 
Les années Private (15mn 42s)
 
 
 
 
 
La mort de Michel Ricaud (8mn 40s)
 
 
 
 
 
Le dur retour en France (18mn 25s)
 
 
 
 
 
Woodman réalisateur (16mn 18s)
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire