Vincent Cassel (Sheitan)

Didier Verdurand | 30 août 2006
Didier Verdurand | 30 août 2006

Sheitan a divisé la rédaction comme rarement mais au moins, tout le monde est d'accord pour dire que Vincent Cassel a évité le ridicule qui lui pendait au nez avec son rôle complètement déjanté de Joseph. Peu de stars françaises explorent des limites aussi tranchées dans leur jeu, et c'est au plus grand fan de l'équipe qu'il a accepté de répondre à quelques questions lors d'une promo au rythme endiablé.

 

Tu as eu des propos assez durs sur la télévision en déclarant au Parisien : « Je ne la regarde pratiquement pas et franchement, j'en suis assez fier ». Quelle est ton opinion sur le Net en France ?
Je vais beaucoup sur Internet, qui est plus ouvert que n'importe quel autre support mais c'est aussi une porte ouverte à tout et n'importe quoi. Après, les gens décident d'aller où ils veulent, c'est une vraie démocratie qui y règne… C'est difficile d'en parler en général parce qu'il y a des sites très pointus comme d'autres d'une vulgarité absolue, sans parler de sites pornos – cela dit je n'ai rien contre le porno ! Des internautes dépensent énormément d'énergie négative et transforment des forums en défouloir. En tout cas je connais Écran Large et il m'arrive d'y aller, c'est un joli site (voilà qui fera plaisir à notre webdesigner Frédéric Domont ! Ndlr.)


Nous avions fait un dossier sur les filles du Sheitan, tu peux nous dire un mot sur chacune d'elles ?
Roxane Mesquida m'a dit à la fin du tournage : « Je ne te connais pas, j'ai passé toutes ces semaines avec Joseph. » et c'est un peu vrai. J'avais peur de ce rôle casse-gueule et je craignais tellement de ne pas y arriver que je me limitais à des rapports purement professionnels avec elles. Nous avons fait connaissance après le clap de fin, en fait. Julie-Marie Parmentier est l'actrice pro par excellence, elle est incroyable, super créative, complètement investie, c'est une bosseuse invétérée. Elle est surprenante, il y a une ambiguïté qui se dégage, elle peut être flippante avec un quelque chose de très joli, de sexy même. Je me suis bien marré avec Roxane, je la cataloguais en lui disant : (sur un ton ironique) « Oui, toi tu viens des films de Breillat, etc. » Elle a un regard qui marque mais je pense qu'il lui reste des choses à sortir, je la sens encore un peu emprisonnée comme une femme-enfant. Elle n'a pas fini de se révéler.

Leïla Bekhti, c'est très bizarre. C'est un petit clown. Elle rêvait de faire du cinéma et c'était sa première fois donc elle manquait pas mal d'assurance et en même temps, elle a un charme évident, elle ne se rend pas compte à quel point elle est juste. Elle avait toujours peur d'être mauvaise ou laide, mais ça passera vite.

Le producteur Vincent Cassel est-il satisfait de la carrière de Sheitan ?
D'abord, elle n'est pas terminée ! J'étais content après la vision du film, dès les premiers montages, j'étais heureux d'avoir participé à un film atypique réellement original. J'attendais de Kim qu'il nous fasse un film qui lui ressemble, avec son ton et pas avec une mise en scène « à la manière de ». Je l'avais encouragé à brouiller les pistes et à proclamer son identité. Et je n'ai pas été déçu, au contraire. Alors après on a tendance à s'emballer sur l'avenir du film, honnêtement je pensais qu'on allait dépasser le million d'entrées. (313 461 au final, Ndlr.) Je me suis rendu compte ensuite qu'il est plus pointu et plus étrange que ce que je pensais. Et en même temps, ça me plaît d'être en décalage avec ce qui marche, parfois. À côté de ça, c'est l'un des trois films français qui s'est le mieux vendu à l'étranger cette année, 34 pays l'ont acheté. Il est mieux accueilli à l'étranger, les gens ne veulent pas nécessairement l'enfermer dans une catégorie alors qu'en France, on a parlé de film de banlieue, film de djeun's, film d'horreur, film rap…...

 
Et certains critiques se sont déchaînés…
J'ai lu ou entendu des critiques assez grotesques, j'ai senti un certain snobisme autour du film. Des gens en ont dit du mal avant même de l'avoir vu. On a été jusqu'à dire que Kim était un « fils de », alors que son père est un vrai punk qui détourne des images pornos sous psychotrope : en quoi cela aide à faire du cinéma ? Je connais des membres de Kourtrajmé depuis assez longtemps pour savoir qu'ils n'attendent pas d'avoir des moyens pour faire des films. On peut se consoler en se disant que s'ils donnent l'impression que c'est facile, quelque part, c'est glorifiant pour leur travail mais il ne faut pas oublier aussi que c'est facile de rester dans son fauteuil et de ne pas prendre de risques. Sheitan est plus un film d'auteur qu'un film de genre. C'est vrai, il y a des ressors d'efficacité qu'on peut voir dans des films de genre, mais fondamentalement je considère que ça va plus loin que le simple film de genre. Et maintenant, une nouvelle carrière commence avec le DVD et j'ai été ravi de voir à quel point Kim et sa bande se sont impliqués dans sa confection. Petit à petit, Sheitan pourrait très bien s'installer comme une référence.

Rigolons un peu : et si les César te récompensaient pour ta performance dans Sheitan ?! Parce que, plus sérieusement, elle est remarquable car on oublie Vincent Cassel.
Malheureusement, les César sont le microcosme du cinéma français dans toute son horreur. Le cinéma est une industrie bourgeoise, ça coûte cher de faire du cinéma et du coup c'est assez fermé. Quand on voit que Irréversible n'a pas été nominé pour quoi que ce soit, ça me désole car c'est film qui restera plus que d'autres nominés la même année. Pareil pour Le Pacte des loups qui n'en a eu qu'un seul, pour les costumes. Dès les premières lignes d'un scénario, je sais si ça va plaire ou non aux César, si ça va choquer le bourgeois ! Tu ne te fais pas la moindre illusion quand tu t'engages dans un Doberman ou un Sheitan… Peut-être mettront-ils Roxane chez les espoirs, ou plutôt Leïla, parce qu'elle est arabe et que ça fera bien !

 

Propos recueillis par Didier Verdurand.
Vincent Cassel (pas Joseph !) est photographié par Côme Bardon.

Cette interview a été réalisée 2 jours après la finale de la Coupe du Monde de foot, donc si vous voulez savoir ce que Vincent Cassel a pensé du coup de tête de Zidane, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Pour accéder au dossier Sheitan - la Totale, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire