Les Dents de la mer restaurée : Nos impressions

Laurent Pécha | 25 mai 2012
Laurent Pécha | 25 mai 2012

En prélude à sa sortie en Blu-ray le 14 août prochain, Les Dents de la mer a fait son apparition sur la croisette dans le cadre de la sélection Cannes Classics. Un sacré événement puisqu'il s'agissait de la présentation en avant-première mondiale de la copie restaurée du film de Steven Spielberg. Malheureusement, le réalisateur n'avait pas pu faire le déplacement mais s'est fendu d'un message vidéo où il a expliqué notamment que Jaws faisait partie de ses anciens films qui avaient le moins vieilli. Il est revenu sur le tournage apocalyptique du film en le comparant à une sorte de divorce entre la mer et lui et dont la pension alimentaire, au final, a été plus que conséquente pour lui et donc pour nous, heureux spectateurs.

 

 

Des spectateurs qui étaient venus plus que nombreux à la projection que nous avions choisie, non pas celle prévue en premier dans la salle du 60ème mais celle de la plage. Un vrai plaisir de geek de découvrir le film qui fit tant de mal aux stations balnéaires à l'endroit même où tout a commencé. Preuve que ce plaisir était partagé, la plage était archi comble (une première cette année) avec un invité de marque en la personne du président du 65ème festival de Cannes, Nanni Moretti, venu avec son fils.

 

 

Si les conditions techniques, propres à une diffusion en plein air, ne peuvent pas permettre de se rendre compte à sa juste valeur de la qualité de la restauration, il est indéniable que le travail effectué a porté ses fruits. De mémoire, et pour avoir vu de nombreuses fois le film sur grand écran, Les Dents de la mer n'avait jamais proposé jusqu'ici un tel niveau de détails. On n'avait, par exemple, jamais remarqué la présence d'une antenne sur le véhicule du shérif Brody lorsqu'il quitte sa maison au début du film. Et c'est de loin la copie la plus propre jamais vue avec une absence totale de taches, griffures et autres marques du temps qui passe.

 

 

 

Confortablement installé dans nos transats, au chaud dans une couverture, on a surtout pu constater, avec un plaisir non feint, à quel point Jaws continue d'être cette incroyable machine à faire frémir les spectateurs. Voir des dizaines de transats bouger à l'unisson avec cris de diverses amplitudes au moment où la tête du pêcheur sort de la coque éventrée du bateau, est un spectacle absolument réjouissant. Une preuve s'il en est besoin que plus de 37 ans après sa première projection, Les Dents de la mer défie le temps comme peu de films ont su le faire. Et nous de compter désormais les jours de pouvoir admirer cela en Blu-ray dès août dans une édition qui s'annonce déjà mythique.

 

 
 
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire