Critique : La Revanche de Freddy

Tonton BDM | 2 juillet 2013
Tonton BDM | 2 juillet 2013
Que l'on soit fan ou non de la saga horrifique pondue par l'imposteur Wes Craven, il est indéniable que La revanche de Freddy en est un des maillons les plus faibles, vaguement soporifique tendance slasher pourrave.

La première chose qui surprend le spectateur, c'est le modus operandi du boogeyman : dans cet épisode, Freddy ne tue pas les kidz dans leur sommeil, mais en "habitant" le corps du héros afin de descendre joyeusment son monde. Freddy "rentre" donc dans le corps du bellâtre afin de commettre ses crimes; et c'est peut-être le thème qui veut ça, mais La revanche de Freddy transpire la gay attitude : des éclairages aux dialogues, en passant par le look général des jeunes garçons (tout lycra moule-burnes dehors) ou l'insistance sur les éléments sado maso dans le récit, tout tend à évoquer un univers ultra-connoté homosexuel, si bien que l'on a parfois l'impression d'assister à une démonstration de Tecktonik, ou à un long clip non censuré de "Tokyo Hotel" (ou de "Frankie goes to Hollywood").

Jack Sholder, futur réalisateur de Hidden sur un thème finalement assez similaire, n'est pas un gars très subtil. Au fil des années, il s'est façonné une image de Renny Harlin du pauvre en travaillant un schéma de cinéma carré, dynamique, rythmé, et souvent sympa, mais qui ne se démarque jamais particulièrement par sa subtilité. Et force est de constater qu'il n'a rien compris aux Griffes de la Nuit, dont il essaie bon gré mal gré de pomper les séquences choc. Au final, La revanche de Freddy se révèle assez confus : on ne sait jamais vraiment quand le héros est possédé ou pas jusqu'à la dernière séquence, aux effets spéciaux impressionnants, durant laquelle Freddy prend possession complète du corps du jeune garçon, le soumettant complètement à sa volonté (hum...).

Bref, tout ça est nul, mais il faut admettre que les effets spéciaux sont bluffants, ainsi que les maquillages de Kevin Yagher sur la tronche de Freddy, qui se révèlent sans doute les plus beaux de la série.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(1.7)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire