Critique : Presence (The)

Frank Einstein | 2 avril 2012
Frank Einstein | 2 avril 2012

Voilà un original et très bon film de fantômes (qui mêle mythologie et romantisme), dans la lignée directe du cinéma de M. Night Shyamalan.

Le traitement du thème est totalement inspiré de « Sixième sens ». Sans compter que tout mélomane cinéphile remarquera que la musique est une sorte de beau plagiat de celle que James Newton Howard a signé pour « Signes ». Il y a même un twist final explicatif !

Cela dit, l'atmosphère de la première moitié du film est remarquable (l'inquiétante ambiguïté du premier fantôme résident est une très bonne idée : il restera quasiment muet jusqu'à la fin, telle une entité éternelle déshumanisée) et, même si la deuxième partie semble moins maîtrisée, le film est une vraie réussite du genre.


Bien sûr, les amateurs de grands frissons feront la moue car il n'y a ni horreur graphique, ni épouvante hystérique, ni explications rationnelles. A réserver donc plutôt à ceux qui croient encore aux contes de fée... et de démons.

Résumé

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire