Critique : Alvin et les Chipmunks 2

Lucile Bellan | 21 décembre 2009
Lucile Bellan | 21 décembre 2009

Y a t-il encore besoin de préciser les éléments qui composent une machine de guerre comme Alvin et les chipmunks 2 et surtout, ces éléments sont-ils critiquables ? En effet, en ces temps de félicitée, de familles qui chantent en mangeant de la dinde et de lutins qui font la ronde, une sucrerie comme Alvin, qui se démarque plus par son efficacité que par sa qualité, est toujours bonne à prendre.

Car quoi de mieux pour nos chères têtes blondes que des rongeurs numériques aux relents d'High School Musical et à la culture très... actuelle (Britney Spears, les Jonas Brothers, LA famille Suricate, les chansons de Beyoncé, et j'en passe) ? En reprenant un vrai monument de la culture populaire qui a traversé le temps sans prendre une ride, les fameux chipmunks, l'équipe du film offre un miroir révélateur de notre société. Et les petits adorent... que dis-je, ils s'esclaffent bruyamment devant les blagues visuelles (j'éteins, j'allume la lumière) et les facéties des rongeurs chanteurs de tubes radiophoniques.

Pour un adulte en pleine possession de ses facultés intellectuelles, Alvin et les Chipmunks 2 est un sommet de pauvreté scénaristique, de radinerie musicale (très peu de scènes chantées et celles-ci sont à la limite du supportable) et la preuve que les acteurs « humains » cachetonnent plus qu'ils n'ont fait ici un vrai choix de carrière. Cependant, il ne faut pas oublier le public visé et celui-ci (les 6-14 ans) a l'air de tellement y prendre goût qu'on se dit qu'après coup, il ne sera pas trop tard pour leur faire découvrir les chipmunks d'origine (version 1958) ou mieux... un vrai christmas movie.

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire