Critique : New York stories

Jean-Noël Nicolau | 1 juillet 2009
Jean-Noël Nicolau | 1 juillet 2009
Le film à sketches est le genre casse-gueule par excellence, et même (surtout ?) lorsque ce sont trois réalisateurs de génie qui s'y collent. Martin Scorsese fait dans le pictural romantique et réussit un segment formellement parfait. Francis Ford Coppola s'égare dans le conte enfantin et ennuie gentiment. C'est finalement Woody Allen et son histoire de mère qui prend la place de Dieu pour poursuivre et juger son fils qui s'en tire le mieux. Sur le thème de la maman juive envahissante, son histoire est la plus drôle et la plus plaisante.

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire