Critique : Quelque chose à te dire

Louisa Amara | 23 mai 2009
Louisa Amara | 23 mai 2009

 Les beaux jours reviennent, les oiseaux gazouillent et Cécile Telerman en profite pour nous présenter son nouveau film, après le succès de Tout pour plaire en 2005, chroniques féminines grand prix au festival d'humour de l'Alpe d'Huez. Ici on reprend presque les mêmes acteurs (Mathilde Seigner et Pascal Elbé en tête) et on recommence.

Entrons dans une famille bourgeoise typique française avec ses hauts et ses bas, et surtout ses secrets. Ah là tout de suite, on tend l'oreille ? Vous qui aimez les retournements de situation familiaux, où un demi-frère caché ressurgit, où les amours sont impossibles entre maîtresse en désir d'enfant et amant marié, où les conflits ne cessent entre enfants et parents. Ca ressemble à la recette des Feux de l'amour, ou d'un telenovela, c'est normal, c'est voulu, et on se laisse prendre au jeu. La réalisatrice assume « tant pis si les coïncidences sont énormes, tant pis si ça relève du conte de fée, je vois cette histoire un peu comme une fable ». Alors soit on adhère soit ça nous dérange. Mais ça ne laisse pas indifférent.

D'autant que les personnages sont tous bien écrits, chacun assez complexe et doué d'humour pour qu'on s'attache et qu'on abandonne nos petits reproches pour passer un bon moment avec Olivier Marchal le flic désabusé (pléonasme) forcément, Mathilde Seigner plus touchante qu'à l'accoutumée en artiste amoureuse et passionnée, Pascal Elbé, grand angoissé de la vie et de la mort, mais aussi Patrick Chesnais, droopy sobre et cynique, Charlotte Rampling, qui arrive à dire les choses les plus atroces tout en gardant son élégance. A voir entre femmes ou entre fans de soap !

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire