The Dark Knight : critique qui ne plaisante pas

Damien Virgitti | 16 septembre 2018 - MAJ : 03/10/2019 15:30
Damien Virgitti | 16 septembre 2018 - MAJ : 03/10/2019 15:30

Trois ans après avoir relancé avec prestige la franchise Batman au cinéma, Christopher Nolan revient avec une suite qui vient délibérément concurrencer la première version de Tim Burton en remettant le Joker sur le devant de la scène. Ou comment faire du neuf avec du vieux. Et même mieux.

LE CHEVALIER NOIR CONTRE LE BOUFFON

Répondons d’office à la question qui brûle toutes les lèvres : le film est-il à la hauteur de ses enjeux et ambitions considérables ? La réponse est oui. 100 fois oui Deux fois plus de méchants, deux fois plus d’action et deux fois plus d’enjeux. Christopher Nolan emporte cette suite avec brio et en tire un film dantesque et épique.

Les mauvaises langues trouveront sûrement que 2h30, c’est un peu long pour un film qui aurait gagné à être plus ramassé sur 1h45, mais les scènes d’actions sont si intenses (imaginez la scène du Tumbler de Batman Begins, mais multiplié par 10) qu’on ne voudrait oublier aucun moment. On voit surtout que ce montage final n’a voulu sacrifier aucune scène du regretté Heath Ledger pour ne pas louper une miette de sa prestation, et de ce côté-là, on est servi. C’est un festival !

 

Photo du filmHeath Ledger

 

UNE BLAGUE QUI TUE

Par ses mimiques inimitables, sa démarche bestiale et ses répliques instantanément cultes, Heath Ledger nous offre le Joker dont on a toujours rêvé. Clown psychopathe doublé d’un manipulateur fou qui a toujours un coup d’avance, il incarne enfin ce pervers qui avance sans logique juste « pour voir le monde brûler » et pour le faire basculer dans la folie.

En ce sens Nolan livre une parfaite relecture du Joker d’Alan Moore dans Rire et Mourir (The Killing Joke en VO). La scène de l’interrogatoire fait d’ailleurs référence à la partie de cartes qui ouvre le roman graphique, où le Joker analyse sa relation avec le Chevalier Noir. Une analyse pertinente et cruelle qu’on avait encore jamais vu ni à la TV et au cinéma et qui prouve, si besoin encore était, que Christopher Nolan a tout compris de ses personnages. The Dark Knight est un film puissant.

 

The Dark knight en Allemagne

Résumé

The Dark Knight est un film riche, très riche, qui ne souffrira pas d’une vision supplémentaire, et qui, après Iron Man et dans une moindre mesure, signe le grand retour des super-héros au cinéma.

Autre avis Simon Riaux
Scènes d'action ridicules, scénario proche de l'absurde... L'ouverture et la conclusion de ce Dark Knight sont d'un embarras stupéfiant. Reste le coeur du film, 40 minutes de confrontation entre Christian Bale et Heath Ledger, puissantes et cinégéniques.

commentaires

Marvel/DC
17/10/2019 à 10:13

"Très bien mais en dessous de dark Phoenix" kastor si j'ai un conseil à te donné va voir un médecin au plus vite, pck la ton cerveau bug complètement !!

Il est purement impensable de comparé the dark knight à dark Phoenix tant le gouffre est gigantesque entre les deux !!
The dark knight est un chef d'œuvre du cinéma alors que dark Phoenix est un simple de divertissement ou tu passe un bon moment dans l'ensemble !!

PS: prend avec toi monsieur Simon Riaux au passage (un tour chez le docteur ne lui ferra pas de mal aussi car la critique à lui est loin d'être constructive et cohérente avec notre monde "La terre" )

medjai 06
24/09/2019 à 15:05

un chef d'oeuvre qui a fait mûrir les batman et heath ledger plus que parfait dans le rôle du joker paix a son âme! du grand cinéma comme on en voit peu depuis la fin des années 2000

jimbo
24/09/2019 à 11:23

...sortir du lot.
Faut avoir une horizon culturelle extrêmement réduite pour trouver du génie dans ce film. Chaque année, le moindre blockbuster commercial fait mieux en termes de rythme, cohérence, émotion...

jimbo
24/09/2019 à 11:17

Je l'ai enfin vu !
Donc ça fait 11 ans qu'on me bassine avec ce truc froid, idiot et sans âme.
Les mimiques du Joker sont insupportables avec sa langue qui sort toute les 2 secondes comme un lézard. Il en fait des caisses et cabotine comme jamais et parvient malgré tout à sortir du

Kastor
19/09/2019 à 22:31

Très bien mais juste en dessous de Dark Phœnix

Alex
18/09/2019 à 23:31

Le film porte les qualités et les défauts des créations de Nolan, une écriture riche et puissante, des personnages forts mais une maladresse dans les scènes d'action et les émotions ( souvent dans ses films les personnages ont l'air de réciter un texte très bien écrit mais sans que ça sonne juste ! ) Mais le film est tellement bien structuré, en dualité comme ses deux personnages, que ça gomme ces imperfections.

Mike21
18/09/2019 à 00:09

Je suis aller le.voir a sa sorti a 23h00 le soir...je navais pas vu encore batman begins et le dernier que javais vu etait batman et robin ( assassinez moi svp ) donc j mattendait a rien et pui .... BAM sa commence...j osais meme plus cligner des yeux pour etre sur de ne rien manquer tellement jetait emmerveiller par ce chef doeuvres qui ma par le fait meme fait redecouvrir les aventure de batman que jai tlmt aimé !!!

Ratarat
17/09/2019 à 16:28

Le seul problème d'ailleurs récurant a tout ses films c'est que Nolan ne sait absolument pas filmer une scène d'action ... Voilà pourquoi il n'arrive pas à atteindre la perfection cinématographique avec ce Batman . Reste un Real qui sait raconter une histoire et installer une véritable ambiance qui en devient une véritable expérience

Miami81
17/09/2019 à 12:09

Du grand art. Prenant de bout en bout, un scénario extraordinaire, une réalisation au top, une musique terrible et un Heath ledger habité.
Un must

Pseudo
17/09/2019 à 10:54

@sylvinception

GRAVE ^^

Plus

votre commentaire