Raisons d'État : Critique

Renaud Moran | 30 juin 2007
Renaud Moran | 30 juin 2007

Deuxième réalisation de l'acteur Robert De Niro, treize ans après A Bronx Tale, qui n'a pas laissé un souvenir impérissable, cette Raisons d'Etat dont le titre anglais, The Good shepherd (le bon berger), est bien plus révélateur de sens que sa piètre version française, constitue une brillante réussite.

 

Et ce, à tous les points de vue, en particulier le travail de la mise en scène. Contrairement à ce que l'on pourrait présupposer, son austérité et sa rigueur ne sont respectivement ni la marque d'un formalisme postmoderne déprimé et déprimant ni celle d'un académisme emprunté mais relèvent d'un choix à la fois inconscient (car correspondant à la personnalité d'un acteur qui fait tout le temps « la gueule ») et conscient : celui de coller au plus près de son (anti)héros, l'énigmatique Edward Wilson, homme austère et rigoureux, plongé au cœur de la fascinante création de l'organe de contre-espionnage et d'intelligence le plus puissant au monde, la CIA.

 

 

Même la structure en flashbacks pourtant éculée et paresseuse ailleurs (en effet il s'agit souvent d'éviter les difficultés de la structure linéaire classique en 3 ou 4 actes) semble ici parfaitement convenir en permettant de la manière la plus subtile qui soit d'éclairer par petites touches successives la personnalité complexe de Wilson et de comprendre ainsi sa situation dans le présent qui inaugure et clôt le film. Rarement une mise en scène contemporaine aura autant et aussi clairement signifié son sujet. Rarement un acteur, ici Matt Damon, aura aussi bien incarné son personnage.

 

 

À mille lieues des aventures romanesques, pour ne pas dire rocambolesques, de l'agent 007 et autres Ethan Hunt, The Good Shepherd propose une vision réaliste et passionnante du monde de l'espionnage international et de ses enjeux, toujours à échelle humaine, comme pour mieux expliciter ses réalités politiques et historiques mondiales.

 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire