Critique : Célibataires

Par Isabelle Banos
1 mars 2006
MAJ : 29 mai 2024
0 commentaire

Les comédies sur les trentenaires en quête d’amour, vous manquaient ? Pas de panique en voici une nouvelle (encore !). Célibataires de Jean-Michel Verner met en scène un groupe d’amis et leur vision de l’amour. Comme beaucoup de films du même genre, Célibataires n’arrive pas à échapper aux habituelles caricatures. Du mari malheureux en ménage au petit ami qui se fait jeter le jour de sa demande en mariage, du dragueur lourd au pote débile, on y retrouve les portraits stéréotypés d’« adulescents » plus ou moins attachants.

Morale du film : le célibat c’est dur ! Pour la servir, l’histoire nous propose de découvrir des personnages pas forcement très intéressants. Losers dans l’âme, ils s’apitoient sur leur pauvre sort de célibataire sans jamais vraiment attirer sincèrement notre empathie, ni même notre sympathie. Malgré tout, leurs interprètes, Guillaume Depardieu, Olivia Bonamy, Serge Azanavicius, Patrick Mille et Cartouche, arrivent à leur donner parfois un côté séduisant qui nous empêche d’hurler au « déjà vu ».

Trop caricatural pour être sérieux et pas assez pour être loufoque, Célibataires flotte entre le ridicule et l’originalité. Prévisible de bout en bout et sans apporter une quelconque pierre à l’édifice du célibat et ses affres, le film parvient tant bien que mal à faire passer un moment agréable, bien aidé il est vrai par les bonnes répliques ponctuant les histoires d’amour de ces trentenaires peu perspicaces.

Rédacteurs :
Résumé
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires