Blanche-Neige est parmi nous

Sandy Gillet | 20 juin 2012
0
default_large

Box-office français du 13 au 19 juin 2012

C'est une petite surprise que de retrouver Blanche neige et le chasseur, tout juste huit semaines après la sortie de la version signée par Tarsem, en haut de l'affiche de ce BO hebdo. C'est bien simple, en seulement une semaine le film de Rupert Sanders réalise quasiment le même nombre d'entrées que la version avec Julia Roberts et ce sur une combinaison de seulement 71 copies de plus. Est-ce que le travail marketing de chez Universal serait plus efficace que celui de Metro ? Charlize Theron est-elle plus bankable que Julia Roberts ? Le public récompense-t'il au final le meilleur film ? Un peu de tout cela ? Quoi qu'il en soit c'est le jackpot pour Charlize qui avec Prometheus donne un joli coup de balai dans sa filmo jusque là dominée par les 738 000 entrées de Celebrity qui datait de 1999.

L'autre arrivée de la semaine est le nouveau Jean Becker qui à la vue de cette première semaine à tout juste 100 000 entrées quand tous ses précédents films en réalisaient au moins le triple, ne devrait pas, pour une fois, réaliser une carrière millionnaire. Bon il faut aussi dire que l'on a été infoutu d'aller voir le film en projo de presse. De fait la bonne parole EL manque il va sans dire pour porter le film vers les sommets.

Pour le reste, les films en continuation morflent tous sans exception. Mais on en profitera tout de même pour souligner que De rouille et d'os est officiellement devenu le plus gros succès en salles pour un film de Jacques Audiard. Que Le prénom est mine de rien devenu un véritable phénomène permettant au passage à Patriiiiiick Bruel de réaliser là sa meilleure perf en tant qu'acteur. Et qu'enfin Madagascar 3 confirme qu'il sera l'opus le moins rentable de la franchise.

Hors classement on trouve en 11ème position Quand je serai petit, « le film concept que personne n'a compris », de Jean-Paul Rouve. Avec 50 784 entrées au compteur sur 105 copies autant dire que l'on sera très loin des 379 896 entrées de Sans arme ni haine ni violence, son premier film en tant que réalisateur. C'est Mars Distribution qui doit-être content.

Enfin on ne pouvait passer sous silence les résultats de Bangkok renaissance qualifié par notre Lolo Pécha de film au « (...) scénario minimaliste prétexte à des séquences d'action aussi réussies que variées ». Résultat : 6 989 entrées sur 42 copies soit une moyenne de 166 spectateurs par copie convaincus par cette prose. Finalement ce n'est pas peut-être pas plus mal que l'on n'ait pas vu Bienvenue pami nous.

 

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Blanche-Neige et le chasseur Blanche-Neige et le chasseur Voir la bande-annonce 706 260 1 706 260 613
2 Madagascar 3 : Bons baisers d'Europe Madagascar 3 : Bons baisers d'Europe Voir la bande-annonce 627 438 2 -42% 1 763 594 685
3 Prometheus Prometheus Voir la bande-annonce 223 414 3 -52% 1 502 569 625
4 Men In Black III Men In Black III Voir la bande-annonce 175 473 4 -45% 1 731 391 604
5 De rouille et d'os De rouille et d'os Voir la bande-annonce 153 435 5 -37% 1 632 789 659
6 Bienvenue parmi nous Bienvenue parmi nous Voir la bande-annonce 100 361 1 100 361 356
7 Le grand soir Le grand soir Voir la bande-annonce 95 235 2 -49% 280 301 293
8 21 Jump Street 21 Jump Street Voir la bande-annonce 89 461 2 -38% 234 416 196
9 Le Prénom Le Prénom Voir la bande-annonce 78 121 8 -38% 3 118 689 369
10 Dark Shadows Dark Shadows Voir la bande-annonce 61 206 6 -48% 1 865 982 366
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire