Inhumans : le réalisateur évoque un tournage très tendu

Jean-Luc Hassaique | 18 août 2017
Jean-Luc Hassaique | 18 août 2017

Prochaine grosse série Marvel à se dévoiler, Inhumans souffre actuellement d’une promo pas toujours maîtrisée et de premiers échos de la presse américaine assez négatifs. Et pour son réalisateur également, le chantier semble ne pas avoir été de tout repos.

Un temps envisagé comme un des longs-métrages Marvel, The Inhumans a finalement disparu de l’agenda Disney, pour ressurgir quelques mois plus tard en tant que nouveau show à destination de la chaîne ABC. Avec un budget confortable, un univers original et deux premiers épisodes tournés en Imax (en vue d’une diffusion exclusive sur ce format avant leur débarquement sur le petit écran), la production pouvait espérer générer une certaine excitation chez les amateurs de super-héros.

 

Photo The Inhumans saison 1

Une série qui tire la langue ?

 

Mais, en raison d’un univers finalement peu connu du grand public, de premières images et bandes-annonces plutôt contre-productives et d’une communication parfois hasardeuse, le projet a commencé à inquiéter le public et la presse, tandis que de premiers retours, plus ou moins fiables, faisaient état d’une véritable catastrophe.

Interrogé par CENT, le réalisateur Roel Reiné (Death race 2 , 12 Rounds 2) s’est exprimé sur un processus de fabrication complexe, en raison d’un emploi du temps pour le moins serré.

« Je pense qu’ils m’apprécient parce que j’ai été capable d’emballer mes films d’action en très peu de temps, ou avec des budgets très serrés, des films d’action qui ont des airs de productions à gros budget. »

 

Photo Affiche Medusa

Les cheveux de la discorde

 

Une assertion avec laquelle on sera (ou pas) d’accord, mais même en connaissant ce type de terrain, le cinéaste admet avoir dû relever un défi.

« L’emploi du temps était super tendu. J’avais un agenda de série télé, mais je tournais avec des caméras Imax. 20 jours pour tourner 2 épisodes. C’est la recette de la crise de nerfs mais je viens de l’univers des films à petit budget, donc 20 jours pour moi, c’est du luxe. »

Et si Roel Reiné est manifestement un débrouillard, ce n’est pas pour autant que Disney lui a laissé une quelconque forme de liberté. On devine même dans ses déclarations qu’il a été systématiquement surveillé.

« Il y avait toujours un exécutif de Marvel près de moi, pour s’assurer que qoi que je fasse, que quoi qu’on fasse, cela s’inscrirait dans les autres univers et avec les autres personnages, les autres comics, séries ou films. Ils sont très protecteurs. Ces gens sont vraiment passionnés par leurs produits, dédiés aux personnages et à obtenir la meilleur version possible de tout. »

Pour le dire poliment, le tournage de ces The Inhumans n’a pas dû être de tout repos.

 

Photo The Inhumans saison 1

commentaires

corleone
22/08/2017 à 14:52

Oui ils en ont vraiment fait n'importe quoi. C'est vraiment dommage surtout pour Anson Mount que j'aime bien. Pendant une période où je bossais à Los Angeles, CW hésitait entre lui et Victor Webster pour incarner Bruce Wayne dans Arrow et Legends of Tomorrow, ce qui n'avait pas abouti vu la médiatisation compliquée du choix de Ben Affleck pour le même role au cinéma à la même période. J'aurais aimé voir ce que ça aurait donné.

Nick
19/08/2017 à 01:53

A d'accord tout s'explique. Ca va être de la merde.

LaTeub
18/08/2017 à 21:04

Ça sent le paté cette série mais bon, on verra bien, ou pas.

Wesley
18/08/2017 à 19:48

Il était passé où l’exécutif de Marvel quand ils ont fait une transition de 8 ans entre le nettoyage de la bataille de New York dans avengers et l'arrivée de Spiderman au début de Homecoming ?

votre commentaire