24 heures chrono : Teri Bauer, le vrai coeur de la série

Geoffrey Crété | 16 avril 2014
Geoffrey Crété | 16 avril 2014

Ecran Large lance le 24 news chrono : un marathon d'articles pour fêter le retour de Jack Bauer le 5 mai, dans la saison 9 intitulée Live Another Day. 24 jours et 24 news pour revenir en détail sur la série culte 24 heures chrono : sa naissance, ses héros, son évolution, ses moments marquants, mais aussi ses failles et ses polémiques. "Damn it !" 

J-20

 

Episode 5 : Teri Bauer, le coeur de la série

Teri Bauer, incarnée par Leslie Hope, n'aura eu qu'une saison pour vivre, mais elle a régné sur toute la série 24 heures chrono. Femme de Jack Bauer, mère de Kim, elle incarne le centre moral de la première saison, celle qui paye le prix des décisions des autres. Sa mort tragique dans le dernier épisode restera comme l'un des plus gros chocs de la série, à bien des égards. Car après avoir démontré que Jack Bauer, en digne MacGyver des temps modernes, est increvable, le spectateur considère qu'aucun des héros ne pourra passer l'arme à gauche. Encore moins Teri, personnage pur par excellence, entrée dans l'engrenage de la terreur à cause de son mari patriote, mais aussi de sa fille qui a fugué, et qu'elle recherchera pendant la moitié de la saison.

Enfin, le coup de grâce lui sera asséné par Nina, son antithèse absolue : ex-maîtresse de Jack, agent double dénuée de tout sens moral, elle remportera la victoire finale avec un ultime acte terrible, vengeance intime ultime puisque dispensable dans sa fuite de la CTU. Des deux femmes aux cheveux courts, qui ont charmé le cœur de Jack, c'est la méchante qui l'emporte. Une victoire d'une violence sournoise, qui aura des conséquences désastreuses sur la vie du héros, sa relation à Kim, son travail, sa vie, et donc son pays. En mourant, Teri aura ainsi permis à 24 heures chrono de naître.

 

 

Kiefer Sutherland a  été le premier surpris par ce choix scénaristique : « Je me suis dit que c'était la plus grande erreur de tous les temps. Comment pouvait-on faire ça au spectateur qui a regardé 24 épisodes ? C'était un de ces moments classiques où on sous-estime ce que le public peut supporter. Ca ne change pas le fait que les gens ont envoyés des dizaines de milliers de lettre et mails, qui commençaient tous par ‘Je vous déteste pour avoir fait ça'. Mais à la fin de la lettre, ils trouvaient un moyen de conclure par ‘Je vous aime aussi pour ça' ». Trois fins différentes ont été tournées : la fin officielle, où Teri est tuée, mais aussi une version où elle est blessée par balle par Nina, et une autre où elle a simplement été assomée. Celle-ci, révélée par les bonus DVD, est visible ci-dessous.

 

 

Joel Surnow explique ce choix scénaristique sans nuances : « Le principe de la série est que nous menons une guerre de la terreur, et il y a des victimes dans une guerre. Alors pour rendre ça réel, nous devons avoir des gens auxquels nous tenons qui meurent sinon, ça ne fonctionne pas. On considère que la série est fondamentalement un drame et une tragédie, et ça nous brise le cœur de perdre certains de ces superbes acteurs ». A l'époque, le public doute : l'épisode se termine immédiatement après la découverte de Teri inanimée, mais hormis le compte à rebours silencieux, la porte reste ouverte. La saison 2 confirmera bien vite que la femme de Jack a bel et bien été tuée : 24 heures chrono a ainsi refusé la première fin heureuse attendue par le public. Un parti pris qui donnera une belle couleur à la série, qui aura par la suite plus de mal à reproduire le choc - jusqu'à la saison 8.

Malgré son passage express, Teri sera citée au moins une fois dans chacune des saisons suivantes. Preuve définitive qu'elle représente le coeur de la série, et que son spectre a plané sur Jack Bauer jusqu'à la fin. Du moins jusqu'à Live Another Day.

Rendez-vous demain pour un nouvel épisode consacré à la saison 2.

commentaires

mawa prince
18/12/2018 à 18:23

Good boy

votre commentaire