24 heures chrono : Aux origines d'une révolution

Créé : 12 avril 2014 - Geoffrey Crété
Photo Kiefer Sutherland
0 réactions

Ecran Large lance le 24 news chrono : un marathon d'articles pour fêter le retour de Kiefer Sutherland alias Jack Bauer, le 5 mai, dans la saison 9 intitulée Live Another Day. 24 jours et 24 articles pour revenir en détail sur la série culte 24 heures chrono : sa naissance, ses héros, son évolution, ses moments marquants, mais aussi ses failles et ses polémiques. "Damn it !" 

J-24

 

Episode 1 : Aux origines d'une révolution

Comme toute grande idée qui se respecte, celle de 24 heures chrono a d'abord été accueillie par le rire.

Le père de 24 heures chrono s'appelle Joel Surnow. En 2001, à 47 ans, dans une Amérique pré-11 septembre, ce scénariste et producteur de télévision, passé par Deux flics à Miami avant de créer la série Nikita, a une illumination : « J'ai d'abord eu l'idée de faire une série en temps réel. La plupart des séries ont 22 épisodes. Je me suis dit, ‘Et si on en avait deux de plus et qu'on en faisait une heure d'une journée, 24 heures, et 24 épisodes par saisons ?'. »

Il appelle alors son ami et collaborateur, Robert Cochran. Première réaction amusée du producteur : « C'est la pire idée que j'ai jamais entendu, ça ne marchera jamais, c'est trop compliqué ». Surnow se souviendra : « Il pensait que c'était une bonne idée, mais impossible à faire. Et j'étais d'accord avec lui ».

  

Photo saison 1

 

 

Néanmoins, le duo discute des possibilités d'une telle série. « On a parlé de 24 heures autour d'un mariage, pour une comédie romantique, et on a abandonné. On se disait, ‘Toute l'idée du temps réel est une course contre la montre, avec des enjeux très hauts'. » La mise en place des premiers éléments de la saison semble simple avec le recul : « On a pensé à un candidat présidentiel sur le point d'être assassiné. Ensuite on devait avoir quelque chose pour en faire une histoire personnelle. Bob et moi avions des filles adolescentes, alors on s'est dit, ‘Et si nos filles disparaissaient ?'. On a rassemblé ça et on avait une journée de 24 heures avec un candidat présidentiel menacé, la fille d'un mec enlevée, et quelqu'un responsable des deux. De quoi maintenir tout le monde sous tension pour 24 heures ». Après deux ou trois semaines de discussion, pour passer en revue toute la saison dans les grandes lignes, le duo a créé 24 heures chrono.

 

 

La Fox achète sans grande hésitation le pilote de 24 heures chrono, porteur d'une nouvelle énergie dans la paysage télévisé de l'époque. Estimé à 4 millions de dollars, le pilote est tourné en mars 2001 à Los Angeles, pour profiter de la météo. Surnow explique : « Je pense que très honnêtement, la Fox n'en attendait pas grand chose. Ils ne devaient pas croire que ce serait diffusé. Il y avait d'autres pilotes qui avaient l'air moins risqués. Mais il se trouve que le nôtre a eu des retours incroyables. Tout le monde s'y est intéressé, jusqu'aux patrons de la chaîne. »

La Fox commande 13 épisodes, tournés dès le mois de juillet pour une diffusion en octobre. Mais la réalité rappelle la fiction à l'ordre : suite aux événements du 11 septembre, la diffusion de la série est décalée en novembre. La production coupe une scène où un avion explose dans le premier épisode - encore visible dans la bande-annonce ci-dessus. Après seulement trois épisodes, face à une presse dithyrambique qui annonce une révolution, la Fox commande une saison complète - un deuxième acte sera donc mis en place pour succéder à la première partie de saison, prévue pour pouvoir fonctionner seule.

Le 20 janvier, alors que 8 épisodes ont été diffusés, Kiefer Sutherland remporte le Golden Globe du meilleur acteur. Malgré des audiences loin de correspondre au phénomène annoncé, avec une moyenne de 8 millions de spectateurs, la Fox se félicite d'avoir flairé une affaire en or. Qui s'apprête à devenir la série phare du nouveau millénaire.

Rendez-vous demain pour un nouvel épisode consacré au casting de Kiefer Sutherland.

 

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire