Mindhunter, The OA... le scénariste Dominic Orlando s'en est allé à l'âge de 57 ans

Matthias Mertz | 25 novembre 2021 - MAJ : 25/11/2021 11:58
Matthias Mertz | 25 novembre 2021 - MAJ : 25/11/2021 11:58

Le scénariste avait commencé sur les planches de New York et Minneapolis avant de trouver le succès à Los Angeles en écrivant pour le petit écran.

Dominic Orlando, scénariste montant sur le petit écran, s'en est allé le 17 novembre 2021 des suites de complications liées à un cancer. Son parcours comprend le travail d'une dizaine d'épisodes sur le thriller de Netflix The OA (en 2016 et 2019). Il a également écrit un épisode de la série à succès Mindhunter (dont les fans réclament à cor et à cri une troisième saison) de David Fincher, toujours sur Netflix en 2017. Il avait également travaillé sur Nightflyers, série basée sur l'oeuvre de George R.R. Martin, ou encore sur trois épisodes de la série d'Amazon Them en 2021.

Avant de travailler sur certains des meilleurs thrillers du petit écran, Dominic Orlando avait surtout débuté sa carrière sur les planches de New York au début des années 90. Après son déménagement à Minneapolis, il continue d'écrire des pièces. Il fondera une compagnie de théâtre nommée "The Workhaus Collective" en 2006. Il y dirigera et jouera des pièces telles qu’A Short Play About Globalization (2007), The Sense of What Should Be (2009) et A Short Play About 9/11.

 

The OA saison 2 : Photo Brit MarlingThe OA 

 

Sa famille a souhaité dire quelque mot de la personne qu'était le scénariste deux fois nommé pour une récompense par la Writer Guild of America, le syndicat des scénaristes américains :

"Il était la personne à côté de laquelle tout le monde voulait s'asseoir durant Thanksgiving, durant les brunchs à Minneapolis ou pendant les barbecues à Los Angeles. Il avait la voix la plus forte quand il débattait, parlait, affirmait des faits d'une opinion ferme, et pourtant, il parvenait toujours à être empathique et rester une oreille attentive. Un mentor, un ami et une âme généreuse, il a passé sa vie à construire des cercles sociaux de la même façon qu'il a construit des histoires, et il était le coeur de chacun d'entre eux."

 

Them : Photo Melody HurdLe monsieur était derrière le final de Them

 

Sa famille, composée de sa mère Lilian, ses frères John et Steven et enfin sa belle-soeur Sara ont témoigné que Dominic Orlando a pu passer ses dernières heures à se plonger dans "la toute première journée d'écriture d'une série télévisée". Selon eux, il a pu vivre ses derniers jours en faisant ce qu'il a tant apprécié, écrire pour le petit écran, empli de la passion qui lui a permis tant de fois d'atteindre les autres dans son écriture.

Ses amis et les résidents du Playwrights' Center (organisation à but non lucratif située à Minneapolis) dédient toutes les donations à un fond nommé "The Dominic Orlando Fund", qui devrait soutenir les écrivains et scénaristes.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Blek
25/11/2021 à 22:38

Mindhunter et Them sont deux de mes séries préférées dans ce que j'ai vu récemment. RIP.

Numberz
25/11/2021 à 13:14

Joyeuse Thanksgiving

votre commentaire