The Witcher : le prequel Blood Origin de Netflix a trouvé son héroïne guerrière

Gael Delachapelle | 25 janvier 2021 - MAJ : 25/01/2021 18:03
Gael Delachapelle | 25 janvier 2021 - MAJ : 25/01/2021 18:03

Alors que la saison 2 de The Witcher est attendue de pied ferme par les fans, le prequel Blood Origin de Netflix a trouvé une de ses guerrières.

Après l’immense succès de sa première saison sur la plateforme au N rouge, il fallait bien s’attendre à voir The Witcher, l’adaptation des romans d’Andrzej Sapkowski, revenir sur Netflix, non seulement pour une deuxième saison avec le retour d’Henry Cavill et de sa superbe perruque, mais aussi plus encore.

En effet, alors que les fans attendent avec impatience la deuxième salve d’épisodes, après une première saison qui servait principalement d’introduction à l’univers des romans, The Witcher va également profiter de la plateforme pour étendre sa mythologie, avec notamment un film d’animation sur son personnage principal, mais aussi une mini-série de six épisodes, intitulée The Witcher: Blood Origin. On ne savait rien sur ce prequel pour le moment, si ce n’est qu’il propulsera le spectateur plus de 1200 ans avant les évènements relatés dans la série principale, et qu’il suivra le tout premier Sorceleur de cet univers.

 

photo, Henry Cavill, The WitcherUne bien belle chevelure...

 

Toutefois, Netflix est bien décidé à nous donner un peu à grignoter sur l'univers du Sorceleur. On sait désormais que l’on suivra Éile, une guerrière d’élite à la voix de déesse, qui a décidé de quitter les rangs de la garde de la reine pour devenir une chanteuse nomade. Mais au vu du destin et d’un mal qui se dessine, elle va être obligée de reprendre les armes pour défendre le Continent, dans une quête de vengeance et de rédemption qui nous amènera aux origines du premier Sorceleur.

Et pour aller un peu plus loin, la plateforme a donc dévoilé qui incarnera cette héroïne durant les six épisodes de cette mini-série, scénarisée par Declan De Barra et supervisée par la showrunneuse de la série principale, Lauren S. Hissrich. Ainsi, il s'agira de l’actrice Jodie Turner-Smith, très en vogue actuellement à Hollywood.

D’abord aperçue dans des séries comme True Blood, The Last Ship, ou encore Nightflyers, la jeune actrice a littéralement explosé dans la petite perle indé Queen & Slim de Melina Matsoukas, sorte de relecture afro-américaine du mythe Bonnie et Clyde. Elle y partageait l’affiche aux côtés de Daniel Kaluuya, vu notamment dans Get Out.

 

photo, Jodie Turner-SmithJodie Turner-Smith dans Queen & Slim 

 

Un choix de casting intrigant, qui promet une héroïne plutôt badass et charismatique pour le prequel de la série The Witcher. En attendant d'en savoir, la série-mère, de son côté, est toujours en plein tournage de sa saison 2 au Royaume-Uni.

Pour rappel, Jodie Turner-Smith sera prochainement au casting d’un film A24, à savoir After Yang, aux côtés de Colin Farrell, mais aussi le thriller Without Remorse, avec Michael B. Jordan. En attendant de découvrir l’actrice dans l’univers de The Witcher, vous pouvez découvrir notre critique de la première saison, disponible par ici.

Tout savoir sur The Witcher: Blood Origin

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Pseudo
27/01/2021 à 15:43

Les racistes sont de sortie. Maintenant mettre un noir à l'écran c'est vu comme du forçage, bah putain.... On va pas rester au siècle d'avant avec que des blancs à l'écran, c'est fini ça.

Dredd*
26/01/2021 à 21:50

Jason Momoa ne devait pas jouer dans une série tirée de l'univers du sorceleur ?

Gemasamalas
26/01/2021 à 15:41

J'aurais préféré plus de moyen et d'épisodes pour la saison 2 avec Cavill plutôt que s'éparpiller...

Madolic
26/01/2021 à 12:22

"d’Henry Cavill et de sa superbe perruque"
Pourquoi ? Mdrrrrr

Jacques
25/01/2021 à 20:37

J’ai lu les livres , Netflix crache tout simplement à la figure des lecteurs et de l’écrivain. On passe d’une œuvre d’heroic fantaisie d’inspiration moyenâgeuse, d’Europe médiévale à de la propagande black lives matters , diversités. Ça commence vraiment à bien faire cette haine anti occidentale.

R.
25/01/2021 à 19:35

Si seulement ça avait été hbo qui avait eu les droits pour the witcher.... Quel dommage quand on voit le grand n'importe quoi que Netflix est en train de faire avec un matériau original aussi bon.

Slimfat
25/01/2021 à 19:18

J'espère au moins que l'héroïne sera lesbienne, sinon ça serait inexcusable de la part de la Netflix, on est en 2021 quand même.

TrumpXMacron
25/01/2021 à 19:01

Autant renommé la série le Marabouteur :)

RobinDesBois
25/01/2021 à 18:41

"supervisée par la showrunneuse de la série principale, Lauren S. Hissrich. "

Bon ben ça sera sans moi alors. La première saison est catastrophique, un cas d'école de tout ce qu'il ne faut pas faire.

votre commentaire