Séries

High Fidelity : Zoë Kravitz tacle Hulu pour son manque de diversité après l’annulation de sa série

Par Déborah Lechner
10 août 2020
MAJ : 11 août 2020
12 commentaires
Zoe Kravitz

Après une première saison réussie qui en appelait une seconde, Hulu a décidé de mettre fin à la série High Fidelity où Zoë Kravitz occupait le premier rôle.

La bonne réception critique d’une série n’est pas obligatoirement une garantie de renouvellement, c’est ce que Zoë Kravitz vient de comprendre à ses dépens avec la récente série High Fidelity. Si personne n’attendait de remake télévisé du film éponyme de Stephen Frears avec John Cusack tiré du roman de Nick Hornby, cette réécriture de l’histoire avec un point de vue féminin a été appréciée du public avec plus de 80% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes et un score de 70 sur Metacritic

Dans la série de 2020, Kravitz campe le personnage principal (autrefois masculin), Rob, une responsable d’un magasin de disques à Brooklyn attirée par la culture populaire. La jeune femme passionnée de musique l’utilise comme sorte d’antidépresseur à la suite d’une rupture sentimentale douloureuse alors qu’elle était sur le point de se fiancer. Véritable thérapie, elle élabore des playlists pour faire un bilan introspectif de sa vie, tout en brisant le quatrième mur, nous parlant de ses souvenirs et ressentis. Sans être une pâle copie du film de 2000 avec une femme à la place d’un homme, la série de Veronica West et Sarah Kucserka a réussi à moderniser cet univers en donnant un ton plus mature à la comédie romantique étalée sur 10 épisodes.

 

Zoe KravitzPetite virée nostalgique 

 

Lorsqu’Hulu avait annoncé au début du mois ne pas donner de suite à la série, Zoë Kravitz s’était contentée d’un commentaire ironique sur Instagram avec un hashtag « les ruptures, ça craint« , en référence à son personnage, tout en remerciant l’équipe pour son travail. Mais l’actrice et productrice exécutive de la série est revenue à la charge après un message de soutien de l’actrice Tessa Thompson sur le réseau social. Avec plus de virulence, elle a ainsi répondu : « Au moins, Hulu a un tas d’autres séries avec des femmes de couleur que l’on peut regarder. Oh, attends« . 

 

 

L’actrice a très vite reçu le soutien de Lena Waithe, actrice dans WestworldReady Player One et Master of None, également scénariste pour les séries The Chi et Boomerang : « Non ! Je trouve rarement des programmes qui m’impressionnent vraiment. Celui-ci l’a fait. Je t’ai déjà dit à quel point j’aimais cette série. Et je l’aime toujours. Celle-ci méritait vraiment une autre saison. » Récemment, l’acteur du MCU Anthony Mackie avait lui aussi taclé Marvel pour son manque de diversité, même si cela concernait cette fois les équipes de productions. 

 

affiche

Rédacteurs :
Tout savoir sur High Fidelity
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mad

C’est Hulu qui a donné une chance à ta série Zoë… Complètement con cette remarque. Ils ont autant le droit de l’annuler que de la commander. C’est leur produit.

Cette tendance pro-minorité commence à sérieusement manquer d’intelligence.

Alain

La pleurniche encore et toujours…

Zoe Kravache

Actrice monoexpressive, fille de, et donneuse de leçons. Beau pedigree.

Maski makki

Les raciste en commentaire quibse plaise a dire tout pleins de betises vous me faite bien rire

Gambit

C’est effectivement très fatiguant cette Ère de la pleurniche et de la victimisation. Si Hulu a annulé la saison, quelque soit sa qualité, c’est qu’elle n’a pas trouvé son public..tout simplement. Alors, au lieu de fustiger la chaîne, c’est peut-être le public qu’elle doit blamer, et par extension, en plus des « méchants » blancs, le public noir qui ne devait pas être tres nombreux à regarder ce show, non plus..