Cowboy Bebop ne sera pas comme Ghost in the Shell avec Scarlett Johansson, promis

Marion Barlet | 8 juin 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Marion Barlet | 8 juin 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Cowboy Bebop ne commettra pas la même erreur que Ghost in the Shell avec son héroïne, d'après le scénariste.

La série animée culte de Shinichirô Watanabe, créée à la fin des années 90 et composée de 26 épisodes, va passer à la lessiveuse chez Netflix. Il s'agira d'une série tournée en prise de vue réelle et qui reprendra à son compte les aventures des héros et leurs quêtes galactiques. La production tournait à plein régime avant que l'acteur principal, John Cho, ne se blesse sur le tournage, et que la pandémie ne vienne prolonger le délai.

Si la date de sortie est encore floue - on parle de 2021 et non plus de 2020 pour le lancement - on a quelques éléments pour y voir plus clair dans la ligne directrice et morale suivie. Le scénariste Javier Grillo-Marxuach a parlé au site Gizmodo, insistant sur la fidélité de la série en live action par rapport à l'animé d'origine... et il a taclé au passage le Ghost in the Shell avec Scarlett Johansson :

 

photoNe pas respecter les origines des personnages, c'est (pas John) Cho

 

"Si on fait du Cowboy Bebop, on fait du Cowboy Bebop. (...) On ne veut pas que les fans de la série la regardent et nous disent qu'on les a déçus ou qu'on a trahi l'original. Spike Spiegel doit être asiatique. On peut pas faire un truc de merde à la Scarlett Johansson. Nous faisons une série qui se déroule dans un futur qui est multiculturel, qui est extraordinairement intégré et où tout ça c'est la norme."

Le film de Rupert Sanders, avec Johansson en tête d'affiche, a été au centre de la polémique du "whitewashing" ; la dénonciation était centrée sur le racisme du choix de l'actrice, blanche et non asiatique comme l'héroïne du manga. Une des raisons du plantage au box-office ("seulement" 169 millions de dollars engrangés dans le monde pour 110 de budget) ?

 

Photo Scarlett JohanssonGhost and the gros chèque

 

D'après le scénariste, les deux films n'auront rien en commun, car dans Cowboy Bebop, John Cho incarnera Spike Spiegel, le personnage principal, aux côtés duquel seront : Daniella Pineda dans le rôle de Faye Valentine, Mustafa Shakir en Jet Black, Elena Satine en Julia et Alex Hassell en Vicious.

Des critiques ont été émises contre la production de Netflix, jugée trop masculine et trop blanche, mais Javier Grillo-Marxuach a réfuté ces propos, arguant que Watanabe tenait un rôle de consultant et que l'équipe se composait de membres d'ascendance asiatique.

Créée par Christopher Yost, la série se composera de 10 épisodes, qui sortiront sur Netflix... mais pas bientôt.

 

affiche

Tout savoir sur Cowboy Bebop

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
beucé
13/06/2020 à 13:40

"Si on fait du Cowboy Bebop, on fait du Cowboy Bebop" => Alors respecter le médium original bande de boulet, vous faites pas du cowboy bebop vous faites de la maille sur le dos du bon goût :/

taker46
12/06/2020 à 12:32

on vera se que sa donne esperont que sa soit pas aussi pourrie que la serie saint seiya

CHFAB
12/06/2020 à 00:46

caster John Cho est une mauvaise idée, effectivement. Tout d'abord parce que c'est un acteur nul sans charisme et au jeu monolithique (une seule expression) et coincé, donc absolument tout l'opposé de Spike. Ensuite je me marre pour le choix "asiatique" d'un personnage au nom allemand et à figure caucasienne, comme pratiquement TOUS les personnages historiques de manga. Justement, les japonais rêvaient d'avoir autre chose que des yeux bridés et des cheveux noirs raides. Alors ils ont inventé cette sorte de sur image de l'européen; yeux immenses, nez long pointu et retroussé, cheveux épais et en bataille, blonds, chatains ou vert ou bleus, brefs toutes ces caractéristiques collent à Spike non? mais rarement noirs, et des filles avec évidemment des seins énormes. Kusanagi (GITS) correspond aussi à ces caractéristiques. Ce n'est que récemment que l'on voit des visages asiatiques dans les mangas, alors pourquoi ce choix? Ben pour anticiper les polémiques tiens! Autre point sur GITS, au cinéma ils en ont fait une version acontrario de l'oeuvre transgenre de son auteur. Motoko n'est PAS humaine, mais ses rêves et séances de plongée sous la surface lui confèrent une âme et donc les même droits d'existence que n'importe quel humain. Même thème que pour Blade Runner... La version Johansson, en plus d'être sans aucun charisme, sans poésie et cheap (Batu, et les autres personnages) est une version réactionnaire, en ce sens qu'elle fait de son héroïne une humaine en quête de son humanité volée. Bref, en dehors du citoyen américain, point de salut, pour décrypter... Je ne comprends pas comment c'est passé à la poste sans déranger plus que ça. Du coup, tomber dans le même piège de la diversité obligatoire et cracher sur GITS live, c'est tirer sur sa propre ambulance... 9a n'augure rien de bon pour cette série... Et qui va s'occuper de la bande son ultra jazz groove fusion-blues? ça aussi c'est une des merveilles de la série cartoon, c"est l'incroyable diversité et niveau des groupes et morceaux entendus dans chaque épisode. Je parie qu'on va nous balancer de l'électro bien pourrave... Enfin on peut toujours rêver

Djuba
10/06/2020 à 00:13

@Prout
Quand je l'imagine, Spike est plus vulnérable et plus aérien que Donald Glover, qui est lui un poil trapu et ancré au sol. Mais concernant sa classe naturelle, j'avoue qu'il ferait très bonne figure. Bonne idée en tout cas, bien meilleure que celle de John Cho à mon humble avis.

Djuba
09/06/2020 à 23:56

Ça doit vraiment être sympa, en tant qu'acteur ou actrice, de savoir qu'on à été casté selon des critères éthniques. On doit bien sentir le respect pour le travail accompli tout au long de sa carrière...
Par ailleurs, si le scénariste prétend rester totalement fidèle à la série d'origine, il ne promets donc rien de moins que trahir son essence même, à savoir l'inventivité folle d'une série furieusement hors cadre et constamment déroutante.
Le plus gros défaut du Ghost In The Shell Live action selon moi, c'était justement sa morne subordination à la (magnifique) vision de Mamoru Oshii, alors que le matériau de Masamun Shirow (créateur du manga) regorgeait d'une foultitude d'autres pistes excitantes, philosophiques et puissamment graphiques.
C'est frustrant de voir des gens sans imagination s'emparer des plus belles propositions créatives des vingt dernières années pour en faire du rien stérilisé.
Mais bon, j'imagine que tant que dans l'adaptation live de Cowboy Beebop, Ein le chien est bien de race Welsh Corgi, c'est que le rêve est aux manettes...

beutenhemm
09/06/2020 à 22:22

J'suis FAN, et y a beaucoup de fans. Cowboy bebop, c'est culte. Tu respecte pas les créateurs, tu demande pas leurs bénédictions pour changer qq chose, tu te permets de réinterpréter, y a pas bon. Pour ma part, casting trop vieux ou trop jeune ( c'est quoi ce '' Jet '', qui sort de sa téter, la '' faye'', trop vielle!!!, Et pour la cool attitude de spike???
Y'en a marre des ces producteurs qui place leurs gitons, pour faire du remplissage de Netflix, dommage....

Ryo-sama
09/06/2020 à 13:26

Spike Spiegel, ça sonne au mieux allemand, après ça peut-être un nom d'emprunt mais en effet l'origine du perso n'est pas clairement définie, on sait juste qu'il faisait partie d'une triade qui semble chinoise mais, ça s'arrête là.

De plus la série est blindée de références au cinéma et à la culture américaine, tous les noms sonnent plutôt anglophones. Bref si j'ai bien compris, quand le mec peut respecter facilement l'oeuvre d'origine avec son acteur principal, là il va chercher une justification foireuse pour caler un mec HS.

Madolic
09/06/2020 à 10:03

Sauf que Johansson le choix est bien explicité et fais parti du scénario.
En plus quand je vois le casting j'ai peur srx ... Spike est bcp plus jeune que John Cho !

Prout
08/06/2020 à 22:46

Tout ça n'a aucun sens.

Que Spike Spiegel soit joué par un asiatique, un noir ou un blanc n'a rien à voir avec une question de fidélité. A aucun moment dans la série, l'origine raciale des personnages n'est évoquée ou n'a d'incidence sur l'histoire. Le casting de Spike devrait se faire sur l'attitude, trouver un acteur capable d'être aussi physique ET décontracté ( ce qui est loin d'être simple à trouver ). Un mec comme Donald Glover me dérangerait moins en Spike Spiegel, tout simplement parce qu'il a cette attitude nonchalante et ce charme qui colle parfaitement au personnage. Quand on cast un acteur dans un rôle, c'est ce qui doit primer avant tout, bien avant la ressemblance physique ( sauf, bien entendu, si la question raciale a son importance ). C'est tout le problème avec ces polémiques : d'un côté, on caste des gens de couleurs de façon stupide pour la diversité ( ce gros veau d'Idris Elba en James Bond ést une idée à la con ), mais l'inverse est aussi vrai : Henry Cavill ressemble à Superman, mais le joue comme une brute sanguinaire qui ne desserre jamais les sphincters.

Pour Johansson dans GITS, c'est encore plus absurde : son personnage a un corps de robot créé de toute pièce. C'est même tout le principe de GITS. Donc que son apparence soit celle d'une asiatique parce que le manga d'origine est japonais n'a aucun sens. Si je me fais faire un corps de robot, je vous promets que je me ferais pas ma gueule mais plutôt celle de Terry Crews. Non, encore une fois, le soucis de Johansson dans GITS, c'est que son jeu et sa présence physique ne conviennent pas su tout au personnage. Ils auraient pris une idol japonaise que ça aurait été tout aussi con. Pour GITS, il faut une actrice froide, charismatique et qui, malgré sa petite taille, tient la dragée haute au reste du cast. Et donc, pour Spike Spiegel, il faut avant tout un mec qui respire le cool par tous les pores de sa peau. Parce qu'avant la couleur de peau, avant la taille du nez ou la coupe de cheveux, ce qui compte, c'est l'âme du personnage.

Et John Cho, jusqu'à preuve du contraire, c'est pas une bonne idée. ( Donald Glover en Spike, pensez-y, c'est loin d'être con )

MickeymousE
08/06/2020 à 20:03

Manque plus qu'un Doberman dans le rôle du chien pour se payer un #dogwashing

Concernant Ghost in the Shell, l'actrice (sans même parler de ses origines, couleurs ou autres) n'était pas le bon choix tout court.

concernant Cowboy Bebop, je n'ai jamais eu l'impression que le héros était asiatique, j'ai vu le film (un peu bizarre) et la série anime (qui est excellente).

mais bon clairement j'ai pas en mémoire une adaptation du monde du manga en film qui soit excellente.

J'ai pas regardé mais Jin-rho-La brigade des Loups adapté par les Coréen, est-ce que ce sont des acteurs Japonais ou Coréen dans le film? Et si Coréen, quand on a donc pensé le public Japonais?

Plus
votre commentaire