Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 28 février 2020 - MAJ : 28/02/2020 19:23
La Rédaction | 28 février 2020 - MAJ : 28/02/2020 19:23

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

I AM NOT OKAY WITH THIS

Ça parle de quoi ? Sydney, son quotidien fait de moments honteux au lycée, de soucis familiaux, d'amour à sens unique pour sa meilleure amie... sans oublier ses nouveaux super-pouvoirs.

Pourquoi il faut la regarder ? I Am Not Okay with This retrace les aventures d'une ado qui ressemble à tous les autres... en plus énervé et plus bizarre. Sydney vit une vie normale, mais frappe les poubelles et pète régulièrement des câbles depuis que son père est décédé. En plus des hormones qui s'agitent, elle doit composer avec des super-pouvoirs nouveaux, où la lévitation n'a rien d'une activité bouddhiste. Panneaux arrachés, rouleaux de PQ jetés au sol, boules de bowling qui éclatent un mur, toute une métaphore de l'adolescence.

La série a des airs de Stranger Things en plus dépressif et initiatique. Sydney se sent démuni face à elle-même, mais elle peut compter sur sa meilleure amie (qu'elle aime un peu trop) et sur Stanley, un garçon souriant et pas farouche, même devant les pouvoirs de sa camarade. La bande-originale rock accompagne les pérégrinations adolescentes de Sydney, qui décrit son quotidien chaotique dans son journal intime. Une bonne série pour se souvenir de notre enfance américaine et des problèmes qu'on n'a pas eu la chance d'avoir (les super-pouvoirs).

Notre critique de la série

 

Photo Sophia Lillis, Wyatt Oleff"Tu as vu The End of the F***ing World ?"

 

ALTERED CARBON SAISON 2

Ça parle de quoi ? Trente ans après l'affaire Bancroft, un Meth poursuit Kovacs pour lui offrir un job, un corps high-tech... et une chance de revoir Quellcrist Falconer.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce que la SF ambitieuse, violente et romanesque, ça ne court pas les rues. Bon alors d’accord, la première saison était inégale et ne parvenait pas toujours à honorer ses promesses, mais elle était blindée de belles idées, de chambardements gores, et mû par une direction artistique souvent splendide.

Et avec, la promesse d’un changement de décor et d’une galerie de nouveaux personnages, on espère donc que le show saura renouveler ses enjeux et se hisser à la hauteur des ancêtres glorieux qu’il aime citer. Et puis bon, on se réjouit déjà de voir Anthony Mackie dans un divertissement moins balisé qu’un Marvel, où il aura l’occasion de massacrer son prochain.

Notre critique de la saison 2

 

photo, Altered Carbon, Anthony Mackie"Arrête d'imaginer que tu es Captain America"

 

BETTER CALL SAUL SAISON 5

Ça parle de quoi ? Malgré les appréhensions de Kim, Jimmy fonce tête baissée dans sa nouvelle vie de Saul. Lalo perturbe le projet que Gus élabore pour la laverie. Gene panique à Omaha.

Pourquoi il faut la regarder ? Il s’agit sans doute de la série la mieux écrite actuellement. Ce spin-off de Breaking Bad, toujours dirigé par Vince Gilligan, en creuse tous les motifs, pour les amener plus loin, à un degré de poésie et de maturité inédit. Comme dans sa célèbre série mère, on étudie avec Better Call Saul comment des individus désireux d’échapper à leur condition se voient projetés sur une route hostile et pavée de leurs propres vices.

Le show étudie ces parcours sinueux avec une précision démentielle, inscrivant chacun de ses anti-héros dans un monde à la fois fantasmagorique et hyper-réaliste, à la faveur d’une saison 5 qui démarre déjà puissamment.

Notre avis sur les premiers épisodes de la saison 5

 

photo, Better Call SaulDu Los Pollos Hermanos devant Netflix, voilà un bon compromis

 

QUEEN SONO

Ça parle de quoi ? L'espionne sud-africaine Queen Sono se trouve aux prises avec un dangereux réseau impliqué dans les hautes sphères alors qu'elle cherche la vérité sur la mort de sa mère.

Pourquoi il faut la regarder ? Netflix a tourné les yeux vers l'Afrique et propose sa première production sérielle avec Queen Sono. Avec son casting 100% local, dont le stand-upper Kagiso Lediga au scénario et à la réalisation, la série présente l'Afrique du Sud contemporaine dans ses tensions issues du passé. Le ton n'est pas prétentieux et les six épisodes d'une quarantaine de minutes se regardent facilement, sans prise de tête, mais sans oublier les enjeux politiques et économiques propres au pays.

L'actrice principale Pearl Thusi (ancienne candidate de Miss Afrique du Sud) séduit par son aspect rebelle et tueuse en robe de soirée. Elle désamorce des attentats et tabasse des hommes d'affaires véreux, sans que l'on comprenne toujours les moyens pour y parvenir. L'un des plaisirs coupables devant Queen Sono est le déroulé trop rapide qui amuse un peu, au second degré. Pour les fans de l'autrice Donna Tartt, vous croiserez son sosie (Kate Liquorish), une méchante Russe assoiffée de diamants.

 

photoPearl Thusi en Queen Sono pour qui la vie n'est pas toute rose

 

TOUS NOS JOURS PARFAITS

Ça parle de quoi ? Deux ados torturés nouent un lien puissant alors qu'ils se lancent dans un voyage cathartique afin de chroniquer les merveilles de l'Indiana.

Pourquoi il faut le regarder ? Le film made in Netflix est tiré du roman éponyme de l'écrivaine américaine Jennifer Niven, qui a connu un grand succès public et critique lors de sa sortie en 2015. Elle Fanning interprète une lycéenne qui a perdu sa soeur dans un accident de voiture, si bien que le goût de vivre l'a déserté. Un de ses camarades de classe (Justice Smith) s'amourache d'elle et donne tout pour insuffler de la joie à la jeune fille. Mais les difficultés psychologiques de celui-ci empêtrent sa relation.

Le couple s'entraide et apprend à connaître les failles de l'autre ainsi que les siennes. Ils doivent lutter contre leurs démons intérieurs et affronter les jugements d'autrui qui désapprouvent leur amour. Drame tendre pour adolescents et adultes sensibles à la romanceTous nos jours parfaits raconte une jeunesse en détresse, mais pleine de ressources. 

 

Affiche officielle

  

SPLIT

Ça parle de quoi ? Un homme souffrant du syndrome dissociatif de l'identité enlèvre trois adolescentes. Elles doivent à tout prix s'échapper avant l'apparition de sa dernière personnalité...

Pourquoi il faut le regarder ? Après plusieurs déconvenues à Hollywood et un The Visit anecdotique, mais sympathique, M. Night Shyamalan est revenu en force avec ce Split, carton stratosphérique au box-office puisqu'il a rapporté 278,4 millions de dollars pour un budget de 9 millions.

Au-delà de cette opération juteuse, le cinéaste opère surtout une nouvelle analyse de la thématique qui l'obsède, c'est-à-dire notre rapport à la fiction, cette fois démultipliée par une absence de cahier des charges assez réjouissant. Plutôt qu'exploiter bêtement son concept, abuser du talent d'acteur de James McAvoy et multiplier les cabotinages, il préfère en tirer une réflexion aussi pertinente que divertissante sur le statut du héros, voire du super-héros, monstre fragile et puissant, analyse magnifiée par un cliffhanger. Voilà quelque chose qu'on ne voit pas tous les jours.

C'est aussi un passage obligé avant de visionner Glass, presque une conclusion à sa carrière et un film d'auteur assez unique dans le paysage mainstream américain. En plus de ça, on peut y voir Anya Taylor-Joy crever l'écran. On finirait presque par s'en lasser.

Notre critique du film

 

photo

 

SEPT FILMS GHIBLI

Lesquels ? Le Voyage de ChihiroLe Royaume des chatsArrietty : le petit monde des chapardeursLe Conte de la princesse KaguyaMes voisins les YamadaNausicaä de la vallée du vent et Princesse Mononoké

Pourquoi il faut le regarder ? Cette semaine, Netflix balance les plus gros morceaux du catalogue Ghibli, à savoir notamment trois des meilleurs films d'Hayao Miyazaki : Princesse MononokéNausicaä de la vallée du vent et Le Voyage de Chihiro. Difficile de s'attarder en quelques lignes à peine sur ces trois chefs-d'œuvre, si ce n'est pour dire que le premier est une charge guerrière pionnière dans l'histoire de l'animation japonaise, le deuxième un des plus beaux plaidoyers en faveur de l'environnement jamais produits et le troisième un des principaux facteurs du culte voué au cinéaste à travers le monde.

Parmi les quatre autres additions, on trouve deux petites curiosités cultes, simples, mais d'une douceur réjouissante et surtout le dernier grand film du studio si on ne compte pas la déchirante co-production La tortue rouge. En fusionnant son intrigue poétique et un style graphique crayonné au lyrisme dévastateur, Isao Takahata a composé une synthèse parfaite du savoir-faire du studio, capable de piocher dans une approche résolument traditionaliste des éléments totalement modernes. Avant-gardiste, mais surtout beau à pleurer, c'est un immanquable.

 

photoLes spectateurs devant ce line-up Ghibli exceptionnel

 

ET AUSSI...

The 100 saison 6, The Flash saison 5, Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension...

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Affiche officielle

commentaires

Geri
02/03/2020 à 18:38

Et Jojo dans tout ça ?

RobinDesBois
29/02/2020 à 01:48

Split et Glass sont des très beaux films. J'ai une préférence pour Incassable mais cette trilogie est magnifique.

votre commentaire