Batwoman : l'identité secrète de l'héroïne de Gotham serait-elle déjà de plus en plus compromise ?

Camille Vignes | 26 février 2020 - MAJ : 26/02/2020 09:58
Camille Vignes | 26 février 2020 - MAJ : 26/02/2020 09:58

Le dernier épisode de Batwoman, Drink Me, a une nouvelle fois mis en danger l'identité secrète de Batwoman.

Le Arrowverse n’est peut-être pas l’adaptation des comics DC à l’écran préférée des lectrices et lecteurs, mais force est de constater qu’au fil du temps, il a su se constituer un bon groupe de fans et tente régulièrement de se renouveler.

La façon la plus simple d’exploiter une franchise consiste bien souvent à rester dans sa zone de confort et à réutiliser la même recette films après films, histoire de ne perdre personne en route. Et si cette technique marche pour pas mal de franchise aujourd'hui, les choses sont un peu différentes à la télé, et le manque de renouvellement peut s'avérer problématique (coucou The Walking Dead de AMC qui ne cesse de voir ces audiences baisser depuis environ 4 saisons). 

 

photo, Arrow, The Flash, Batwoman, DC's Legends of TomorrowBatwoman : le changement, c'est maintenant

 

Mais la Warner et CW sont assez malins pour pallier ce problème et, sous couvert de recyclage de concept de série super-héroïque, ont réussi à gentiment remanier leurs codes narratifs au fil du temps, notamment avec leur dernière série Batwoman. 

D’abord, il s’agit d’une femme, certes pas la première puisque Supergirl est déjà bien installée et que la Warner a mis un gros coup de pied dans le règne des super-héros mâles au cinéma avec Wonder Woman, mais c'est une caractéristique tout de même notable.

Ensuite, parce que cette héroïne est homosexuelle, l’a avoué ouvertement et porte, en plus de ses devoirs de viligentis, fièrement les couleurs des communautés LGBTQI+. Certains diront qu’il est inutile de faire de la sexualité d’un super-héros un sujet, que ça dessert la cause inclusive, mais ladite cause est si peu représentée dans le genre qu’elle mérite bien qu’on s’y attarde un peu. 

ATTENTION cet article contient des SPOILERS sur la série Batwoman à partir de maintenant. Passez votre chemin si vous n’êtes pas à jour. 

 

photo, Rachel SkarstenAlerte au (petit) spoiler

 

Enfin, les showrunners et scénaristes entendent bousculer un peu les codes narratifs alloués aux super-héros en dévoilant rapidement l’identité secrète de l’héroïne aux personnages secondaires.

Qu’on s’entende, les The Flash, Arrow, ou Supergirl ont (ou avait pour l’Archer vert) plein de personnages qui connaissent leur véritable identité, mais cela était entièrement dû au nombre de personnes constituant leur « équipe ». Du côté de la femme chauve-souris, à part Luke Fox (Camrus Johnson), il n'y a pas grand monde pour l’aider dans sa mission. 

Or, alors que Sophie Moore (Meagan Tandy) est en train de deviner que Kate et Batwoman ne sont qu’une seule et même personne, le dernier épisode de Batwoman, Drink Me, a vu Mary Hamilton (Nicole Kang) le comprendre également. On taira les tenants et les aboutissants qui ont mené Mary à cette conclusion pour ne pas tout gâcher, mais il n’en reste pas moins que l’identité de Batwoman est de plus en plus compromise… et ce, après seulement 13 épisodes de la série. 

À voir ce que tout ça donnera dans le prochain épisode, diffusé le 8 mars prochain sur CW. 

 

affiche

commentaires

Simon Riaux - Rédaction
26/02/2020 à 15:32

@Andromède

Disons que la télévision ne se limite pas à la CW.
D'après le GLAAD américain qui recense les personnages et leurs orientations sexuelles depuis pas mal d'années, la télévision américaine comptait en 2019 8,8% de séries avec un personnage récurrent LGBT.

Donc bon, si la croissance est rapide (c'était 1% en 2007 de mémoire), et que cette rapidité peut donner une illusion de mode, les chiffres sont assez parlants.

Andromède
26/02/2020 à 15:23

Bonjour,
Il n'y a pas une coquille dans votre article "viligentis" ? Ce n'est pas plutôt "vigilantis" ?

Vous dites si peu représenté la communautés LGBTQI+, je suis étonné, car il me semble qu'il y a au moins un personnage par série THeCW/Warner qui est homo.
Il y a bien dans Supergirl, non ?
Il y avait dans Arrow, non ?
Il y a dans Black Lightning, non ?
Ainsi que dans Legends of Tomorrow, non ?
Et dans la série The Flash, non ?

yellow submarine
26/02/2020 à 13:30

@simon: merci pour le retour et pour les liens.

Mais batwoman quoi

Kouza
26/02/2020 à 12:12

Batwoman ??

bv,,b
26/02/2020 à 11:52

série lgbt à la mode,prévisible et sans intérêt,,

KastorSupreme
26/02/2020 à 11:40

C'est très bien Batwoman

Simon Riaux - Rédaction
26/02/2020 à 11:21

@Yellow submarine

Justement, parce que ce serait bien, on en a déjà parlé, à plusieurs reprises. Et on en recausera, sitôt leurs saisons respectives achevées.

https://www.ecranlarge.com/series/dossier/1159119-avenue-5-le-vaisseau-special-de-hbo-fait-il-naufrage

https://www.ecranlarge.com/series/dossier/1158012-the-outsider-la-serie-hbo-est-une-sanglante-surprise-avec-plein-de-stephen-king-dedans

https://www.ecranlarge.com/series/1155093-the-outsider/1155094-saison-1/1159040-the-outsider-episode-3-la-mort-rode-dans-la-nouvelle-adaptation-de-stephen-king

https://www.ecranlarge.com/series/1155093-the-outsider/1155094-saison-1/1160341-the-outsider-episode-4-coucou-cuco

Et puis bon, il en faut pour tous les goûts ;)

rocco l'asticot
26/02/2020 à 10:50

Vous faites donc parti des 3 derniers pèlerins qui regardent encore cette horreur?
Félicitation à vous, mais ça méritait vraiment un article?

Yellow submarine
26/02/2020 à 10:37

Ce serait bien que vous parliez de séries un poil moins, on va dire Juvéniles.

The outsider, Avenue 5.

votre commentaire