Séries

Batwoman : Ruby Rose raconte son cauchemar sur le tournage et fusille la Warner

Par Déborah Lechner
21 octobre 2021
MAJ : 22 octobre 2021
19 commentaires
photo, Ruby Rose

L’actrice Ruby Rose est sortie du silence concernant les véritables raisons de son départ de la série Batwoman et a raconté le cauchemar que lui a fait vivre la Warner.

Après l’acteur Ray Fisher, qui est monté – seul – au front contre la Warner en dénonçant le comportement toxique de Joss Whedon et autres pontes du studio, c’est au tour de Ruby Rose de sortir du silence et de raconter le calvaire qu’a été sa courte expérience chez DC. En 2019, l’actrice avait enfilé le costume de Batwoman durant une saison, avant d’être soudainement remplacée par Javicia Leslie et son personnage, Ryan Wilder.

L’interprète de Kate Kane, la cousine de Bruce Wayne, était déjà sortie du silence une première fois, en août 2020, évoquant sa grave blessure au dos, son retour précipité sur le plateau et la pandémie qui n’a pas facilité la production et même modifié les plans pour la fin de la première saison. Des faits qu’elle maintient, mais qu’elle a replacé dans le contexte. 

 

photo, Ruby RoseRuby Rose

 

Sur Instagram, quelques jours seulement après la seconde édition du DC Fandome, Ruby Rose a en effet témoigné sur les conditions de travail délétères, les comportements abusifs, les pressions psychologiques et le chantage affectif qu’elle aurait subis. Dans sa longue story, l’actrice a commencé par pointer du doigt l’attitude déplacée de Peter Roth, ancien président de Warner Bros Télévision, envers les femmes :

« Chers C.W., Carolies Dries [ndlr : la showrunner de la série], Sarah Sawitty, Greg Berlanti et autres, trop c’est trop. Je vais raconter au monde entier ce qui s’est vraiment passé sur ce tournage. Peter Roth, je ne sais pas si tu es parti après avoir été promu au poste le plus élevé parce que tu ne pouvais pas t’empêcher de forcer des jeunes femmes à passer un défroisseur sur ton pantalon au niveau de l’entrejambe pendant que tu portais encore ledit pantalon, ou si t’es parti après m’avoir collé un détective privé sur le dos, que tu as ensuite viré quand le rapport qu’il t’a rendu ne correspondait pas à ce que tu voulais entendre. […]

 

photo, Javicia LeslieJavicia Leslie, la nouvelle Batwoman

 

L’actrice est ensuite revenue sur son accident, survenu lors du tournage d’une cascade pendant la première saison de la série DC. L’actrice avait alors été gravement blessée au cou et aux côtes, mais aussi diagnostiquée pour une tumeur, comme elle l’a révélé. Après avoir été hospitalisée, la Warner lui aurait ainsi mis la pression pour reprendre le tournage pendant sa convalescence :

« À tous ceux qui ont dit que j’étais trop raide sur Batwoman, imaginez reprendre le travail 10 jours après ça [ndlr : son hospitalisation]… 10 jours !(ou sinon [on me disait] que toute l’équipe et les acteurs seraient virés, parce que Peter Roth disait qu’il n’y aurait pas de recast et que je venais de faire perdre des millions aux studios […]. »

Ruby Rose a également évoqué son « énorme réduction de salaire pour jouer dans un projet passionnant » et sa déception de ne pas participer au Comic-Con de 2019, le studio n’ayant pas pu ajuster le planning pour lui permettre d’y aller. L’actrice aurait alors dû faire elle-même l’annonce, la production ne souhaitant pas le faire pour elle : « Je me suis pliée, j’ai voulu faire ce qu’il fallait, mais ensuite, on m’a dit : ‘couvre ta cicatrice, on ne veut pas la voir sur la vidéo.‘ « 

 

photo, Rachel SkarstenBatwoman saison 1

 

Elle a ensuite affirmé qu’elle n’était pas la seule à avoir été blessée durant le tournage, prenant l’exemple d’une assistance qui aurait fini tétraplégique, sans aucune aide financière de la part de la Warner :

« Toutes les menaces, toutes les tactiques d’intimidation ou de chantage ne me feront pas abandonner. Un membre de l’équipe a été brûlé au troisième degré sur tout le corps, et nous n’avons eu aucun suivi psychologique après avoir vu la peau de son visage se détacher, j’ai été la seule à lui envoyer des fleurs et des cartes. Et puis, on nous a dit que nous devions faire une scène de sexe sans même prendre une minute pour encaisser.

Nous avons perdu deux doublures, j’ai été coupé au visage si près de mon œil lors d’une cascade que j’aurais pu être aveugle. Une femme est devenue tétraplégique et ils ont essayé de rejeter la faute sur le fait qu’elle était sur son téléphone, à tel point que CW ne l’a même pas aidée parce qu’ils devaient « enquêter » et qu’elle a dû passer par du crowdfunding… Elle est assistante, évidemment qu’elle travaille sur son téléphone.« 

 

photo, Ruby RoseRuby Rose alias Kate Kane dans le costume de Batwoman

 

Enfin, Ruby Rose a évoqué le tournage durant la pandémie, que la showrunner Caroline Dries, apparemment peu présente sur le plateau, aurait voulu maintenir coûte que coûte, mettant les équipes en danger :

« Caroline Dries n’a pas de coeur et voulait qu’on termine la saison pendant la pandémie. Je lui ai dit que c’était une mauvaise idée… […] Caroline Dries n’est venue sur le plateau que 4 fois en un an… du jamais vu. Lors de ces quatre ou cinq visites, elle m’a dit qu’elle savait que ma blessure était survenue sur le plateau, mais elle a ensuite tout nié et dit que c’était arrivé pendant une séance de yoga. Je ne fais pas de yoga. […] On a arrêté le tournage pour la journée, pas parce qu’elle a failli tuer quelqu’un, mais parce que le gouvernement l’a ordonné. […]« 

« […] Dougray Scott a blessé une cascadeuse, il criait sur les femmes, c’était un cauchemar. Il partait quand il voulait et arrivait quand il voulait, il abusait des femmes et du coup, en tant que premier rôle, j’ai envoyé un mail demandant qu’on arrête de crier sur le plateau, ce qu’ils ont refusé… […] Donc, en conclusion, s’il vous plaît mes chers fans, arrêtez de demander si je vais revenir dans cette série horrible, je ne reviendrais pour aucune somme d’argent, ni même si j’avais un pistolet sur la tempe… ET JE N’AI PAS DÉMISSIONNÉ. JE NE DÉMISSIONNE PAS. Ils ont ruiné Kate Kane. J’ai suivi les ordres, mais si je voulais rester, j’allais devoir renoncer à mes droits. »

 

photo, Dougray ScottDougray Scott, qui joue le père de Kate Kane

 

Cette version des faits est d’ailleurs corroborée par le communiqué de la Warner, rapidement diffusé via Deadline  : 

In a statement to Deadline, Warner Bros. TV hits back at former ‘Batwoman’ star Ruby Rose’s allegations this morning about her hostile experience on The CW set https://t.co/IUzPtrFNDC pic.twitter.com/rnV1W5RO10

— Deadline Hollywood (@DEADLINE) October 20, 2021

« Malgré l’histoire révisionniste que Ruby Rose partage en ligne visant les producteurs, les acteurs, l’équipe, le réseau et le studio, la vérité est que Warner Bros. Television avait décidé de ne pas exercer son option d’engager Ruby pour la saison 2 de Batwoman, sur la base de multiples plaintes concernant le comportement sur le lieu de travail qui ont été examinées en profondeur et traitées en privé, par respect pour toutes les personnes concernées.« 

Après un tel témoignage – et avec les coulisses de Justice League qui ont fait couler énormément d’encre-, la Warner ternit un peu plus son image. On peut maintenant se demander comment le studio va gérer ce nouvel incendie médiatique et si, comme dans le cas de Joss Whedon, de nouvelles voix vont se faire entendre pour briser le silence. Il se pourrait donc que l’affaire n’en soit qu’à ses débuts.

Rédacteurs :
Tout savoir sur Batwoman
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
19 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Birdy en noir

Jamais personne ne se risquerait à être aussi direct et précis dans ce milieu si c’était faux. Ray Fischer doit être très heureux ce matin, il n’est plus seul.

Flash

C’est flippant ce témoignage. La toxicité a encore de beaux jours devant elle dans les studios.
Le plus effrayant c’est ces personnes gravement blessées et complètement abandonnés.
Le coup du défroisseur, c’est bien glauque aussi

Sanchez

Mdr le costume. L obliger à porter ça est déjà un crime

Sultano

En même temps quand on constate le révisionnisme lié à la série en elle-même, que les responsables fassent la même chose avec l’équipe ne m’étonne guère…

Marvel/dc

On ose encore aujourd’hui me dire que la Warner est un studio passionnant et qu’il laisse énormément de liberté dans ses films et séries aux acteurs(actrices) pour les films dc.. (encore une fois la preuve est là)