Chinatown : le pilote d'une série préquelle au film de Polanski sera écrit par un cinéaste culte

Mathieu Jaborska | 19 novembre 2019 - MAJ : 20/11/2019 11:04
Mathieu Jaborska | 19 novembre 2019 - MAJ : 20/11/2019 11:04

David Fincher et Netflix, c'est décidément une affaire qui marche. Après House of Cards et Mindhunter, le réalisateur est déjà sur un nouveau projet.

Les deux fictions sont désormais partie intégrante des séries les plus populaires sur le service de streaming, à juste titre. Producteur et réalisateur sur ces deux valeurs sûres, l'auteur de Seven et Gone Girl est également à l'origine, avec son confrère Tim Miller, de l'anthologie Love, Death & Robots, toujours sur Netflix. Et ce n'est pas fini : la planète cinéphile trépigne d'impatience avant la sortie de Mank sur la plateforme courant 2020. Fincher est donc bien occupé en ce moment, et son nouveau projet risque de lui prendre encore plus de temps.

 

Photo David FincherDavid Fincher, heureux après sa 98ème prise

 

Selon les sources de Deadline, il a de nouveau signé pour Netflix afin de travailler à l'écriture du pilote d'une série préquelle au célèbre Chinatown de Roman Polanski. Il est aidé dans cette lourde tâche par Robert Towne, auteur de l'oeuvre originale, mais également d'un nombre de scénarii assez spectaculaire, parmi lesquels Le ParrainBonnie et ClydeOrcaMission : Impossible ou encore Armageddon. Ce stakhanoviste avait remporté un Oscar grâce à Chinatown.

Racontant l'histoire d'un detective privé un peu obstiné, le long-métrage est désormais un classique, et la performance de Jack Nicholson avait à l'époque contribué au culte autour de l'acteur et à la consécration de son réalisateur, Roman Polanski. La série devrait donc se concentrer sur le jeune Jake Gittes, évoluant dans une ville pourrie jusqu'à l'os. Personne ne sait encore qui reprendra un tel rôle, mais il devra sûrement avoir les épaules solides. Tout les espoirs sont permis pour que Fincher s'occupe de la réalisation du pilote, comme il l'avait fait sur House of Cards et Mindhunter.

 

photoJack Nicholson et Faye Dunaway

 

Après l'annonce d'un projet similaire autour de Maniac cop par Nicolas Winding Refn, c'est un autre grand metteur en scène qui se réapproprie sous ce format particulier un classique de l'histoire du cinéma. En attendant d'en apprendre un peu plus sur ce projet aussi étrange qu'excitant, on peut attendre Mank, biopic en noir et blanc sur Herman J. Mankiewicz, l'homme derrière le scénario de Citizen Kane. Quelques semaines à peine avant la sortie de The Irishman, on ne peut que se réjouir que Netflix mise sur les grands noms pour se démarquer de son aggressive concurrence. Contrer le culte des franchises avec des talents et de l'audace, voilà qui nous plait.

 

Affiche officielle

commentaires

Nerépondspasgrosconcestrhétorique
20/11/2019 à 08:54

@ numberz
Et toi, t’es terminé à la pisse ?!...

Birdy
19/11/2019 à 23:19

Fincher pourrait réaliser un film sur l'inventeur des lacets que ça serait intéressant quand même. Alors j'attends.

Numberz
19/11/2019 à 22:35

Nicholson n a pas été violé par Polanski ?

Bayhem
19/11/2019 à 20:13

Bon, David , je t'adore mais ça suffit maintenant, t’attrapes deux Berocca et tu retournes au cinoche faire des films de cinoche.

Le petit écran est trop petit pour toi !

Pat
19/11/2019 à 20:08

@ Barbo Exact normalement il faudrait condamner fermement cela.

Barbo
19/11/2019 à 19:52

Quoi, une préquelle à un film de Polanski ???? Boycott !!!!

votre commentaire