Apple TV+ : les premiers avis sur See, For All Mankind et The Morning Show sont là (et Netflix n'a rien à craindre)

Déborah Lechner | 28 octobre 2019 - MAJ : 28/10/2019 18:53
Déborah Lechner | 28 octobre 2019 - MAJ : 28/10/2019 18:53

Dans quelques jours, Apple TV+ sera lancé un peu partout dans le monde, en balançant notamment trois de ses séries phares qui n'ont visiblement pas émerveillé les critiques.

La guerre du streaming prendra un tournant décisif à partir du 1er novembre prochain avec le lancement de la plateforme de streaming Apple TV+ qui compte déjà sur quelques créations originales pour concurrencer Netflix avant l'arrivée de Disney+ le 12 novembre suivant. La presse américaine a pu jeter un oeil sur les trois premières séries phares du service de SVoD, mais aucune d'elles n'a visiblement renversé la critique.

La première de ces séries s'intitule See de Steven Knight (créateur de Peaky Blinders notamment) avec Jason Momoa, Sylvia Hoeks, Alfre Woodard et Hera Hilmar. Les événements se déroulent dans un futur lointain où les humains sont tous devenus aveugles, ce qui a forcé la société à s'adapter à ses nouvelles contraintes. Mais l'équilibre s'effondre le jour où des jumeaux naissent avec la capacité de voir, comme leurs ancêtres.

 

Photo Jason MomoaComme un air de déjà-vu, dans Game of Thrones ou The Revenant peut-être ?

 

"C'est captivant et immersif, promettant une épopée de science-fiction et fantasy qui s'étendra sur plusieurs générations, rempli de scènes de batailles impressionnantes et qui présente un futur dystopique avec la valeur d'une production cinématographique visuellement spectaculaire qui donne à ce monde de l'ampleur et beaucoup de sens." Collider

"See tend à être une simple histoire de survie, mélangeant l'écriture typique de Knight avec un peu de science-fiction divertissante. L'équilibre n'est pas encore tout à fait atteint, car les épisodes n'exploitent pas entièrement leur durée." IndieWire

"Comme vous le constaterez avec ce premier épisode, See ne se rapproche pas encore d'une bonne série, mais elle en fait juste assez pour vous faire croire que dans les bonnes circonstances, il pourrait y avoir une bonne série qui se cache là-dessous, éventuellement." The Hollywood Reporter

"Il s'agit au mieux d'une copie paresseuse du ton des divertissements du genre les plus efficaces, avec des histoires confuses qui comblent les lacunes. C'est difficile de savoir ce que See apporte d'entrée de jeu à l'ère des plateformes de streaming, peut-être Jason Momoa ou le simple fait de l'existence d'un projet de fantasy. Mais ça ne donne pas l'impression d'un filtre de qualité." Variety

 

photoJoel Kinnaman

 

L'autre série prometteuse est For All Mankind de Ronald D. Moore (papa de Battlestar GalacticaBen Nedivi et Matt Wolpert avec Joel Kinnaman, Michael Dorman et Sarah Jones. La série est une uchronie où le bloc soviétique a gagné la course à l'espace contre les Américains qui veulent rattraper leur retard en envoyant la première femme sur la Lune, à défaut du premier homme.

"Ce qui pourrait être le plus gros inconvénient de la série, c'est qu'elle se prend très au sérieux et avance très lentement malgré les sauts dans le temps, effectuant méthodiquement les changements culturels dans les moindres détails, mais surprenant rarement avec le résultat, surtout pendant la première moitié de la série [ndlr : les huit premiers épisodes sur dix ont été mis à disposition des critiques américains]." Collider

"Présentée avec des possibilités illimitées, cette ré-imagination d'une course à l'espace sans fin fait les choix les moins intéressants en matière de narration sur beaucoup de points cruciaux." IndieWire

"La série d'Apple TV+ a une démarche solide pour raconter des histoires épiques et uchroniques, mais elle semble peu originale et avance trop lentement." The Hollywood Reporter

"De toutes les séries originales lancées par Apple TV+, For All Mankind est de loin la plus forte, surtout parce qu'elle tire le meilleur de son budget et de sa capacité à rêver un peu plus que les autres." Variety

 

Photo Jennifer AnistonJennifer Aniston

 

Enfin, la dernière série importante du prochain catalogue est The Morning Show de Kerry Ehrin avec Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et Steve Carell. La série emmène les téléspectateurs dans les coulisses d'une matinale américaine où un scandale a évincé un des coprésentateurs vedettes, laissant sa collègue seule à la barre dans ce milieu impitoyable.

"Il y a beaucoup de thématiques que The Morning Show veut mâcher et à son crédit, elle réussit plus souvent qu'elle n'échoue. En tant que capsule #MeToo, elle aborde le problème avec complexité, refusant de tracer des lignes noires ou blanches, mais en se complaisant à explorer la zone grise dans laquelle nous vivons tous." Collider

"Regarder The Morning Show, c'est un peu comme regarder The Big Short, sauf que rien n'est directement dit devant la caméra et que presque tout est ennuyeux." IndieWire

"Le pilote est un méli-mélo maladroit. Il y a des éléments fades et conventionnels en coulisses qui renvoient à Top of the Morning de Brian Stelter comme toile de fond." The Hollywood Reporter

"Reese Witherspoon et Jennifer Aniston ne peuvent pas sauver ce raté politiquement confus, sous-évalué et décevant." Variety

Au final, si personne ne dit que les séries sont carrément mauvaises, elles ne semblent cependant pas en mesure d'attirer un public suffisamment dense pour concurrencer les plateformes installées depuis plus longtemps comme Netflix ou Amazon. Reste à voir les autres propositions du catalogue comme Dickinson qui arrivera également le 1er novembre.

Ou alors, faudra-t-il attendre jusqu'aux sorties de la guerrière Masters of the Air ou de la série de science-fiction Fondation, confirmée il y a peu.

 

affiche

commentaires

Mister_M
07/12/2019 à 01:36

A propos de For All Mankind :
moi je trouve ce scénario hautement improbablement si les russes avaient remporté la course à la Lune
les USA, un pays encore très rétrograde sur les questions de racisme, d'homosexualité et d'égalité homme/femme, dans les années 70, ils n'auraient jamais envoyé une femme dans l'espace, encore moins une femme noire ... (d'ailleurs les russes non plus ne l'auraient pas fait... ils ont abandonné la course dans la réalité, ils n'avaient surement pas les moyens de partir dans la surenchère, pas même les USA)
en revanche, ce qu'il y a de juste, c'est le traitement fait aux homosexuels, ça a le mérite de montrer comme il était dangereux et comme il l'est encore de se montrer au grand jour quand on est homosexuel

pour résumer, on nous sert une Amérique des années 70 avec des mœurs modernes ... la série reste intéressante quand on est passionné d'exploration spatiale mais j'ai le sentiment d'attendre après quelque chose, de l'action, des sensations ... et ça n'arrive jamais au fil des épisodes ...

Nash
29/10/2019 à 17:27

Pas très étonnant ces critiques, Apple est nouveau sur le marché, il a un retard énorme à faire sur les leader comme Netflix ou HBO.
Les séries de qualités sont rare quelques soit la plateforme. Sur Netflix il doit y avoir un peu plus qu'ailleurs car ils sont là depuis longtemps et on pu se faire un petit catalogue sympa mais au moins 80% des séries sur Netflix sont des trucs pas terrible, ça reste sans doute l'un des meilleurs ratios excepté HBO qui est au dessus.
Comme partout avoir un produit de qualité et apprécié par une majorité de personne c'est rare, Apple vient juste de débarqué et a un gros retard dans le domaine

MystereK
29/10/2019 à 14:39

WESHGROS et bien vous n'avez pas dû en voir beaucoup des séries sur Netfliy parce qu'il y en a des très bien.

Déborah Lechner - Rédaction
29/10/2019 à 11:02

@T-Rex,

La conclusion de l'article correspond simplement à l'avis général qui se dégage des premières critiques, rien de plus. L'avis de la presse américaine n'est en rien une parole d'évangile, aucun avis ne l'est d'ailleurs, mais il mérite d'être partagé et pris en compte, tout autant que le nôtre quand on sortira les critiques de ces séries ou que le vôtre dans l'espace commentaire.

C'est toujours au public de se faire sa propre opinion, on est bien d'accord, ce qui ne signifie pas qu'un point de vue extérieur n'est pas le bienvenu pour enrichir les débats et les discussions entre passionnés que nous sommes.

@Ezekiel

Je n'insinue pas que le catalogue de Netflix n'est composé que de séries de qualité, ça se saurait. Je dis simplement que la plateforme est installée depuis plus longtemps et qu'elle propose des séries auxquelles les gens ont accroché et qu'ils veulent donc continuer à suivre. Apple débarque avec un catalogue tout neuf, qui ne mise sur aucune licence contrairement à Disney+ et The Mandalorian par exemple. Et comme les gens ne vont sûrement pas accumuler les abonnements, il va falloir proposer du solide pour donner envie au public d'aller voir ailleurs. Et encore une fois, ce n'est pas une parole d'évangile, mais une simple opinion sur laquelle vous avez entièrement le droit de ne pas être d'accord.

Bonne journée à tous.

T-Rex
29/10/2019 à 10:25

La conclusion de votre article... Ah bah si quelques mecs "critiques" ont décidé après quelques épisodes que les séries étaient moyennes, alors c'est évident, Apple TV+ c'est de la daube, ça va couler et Netflix c'est génial, ils resteront pour toujours numéro un. Sinon, je crois que c'est encore le grand public qui fait le succès et l'avis de ces quelques palucheurs pseudo intellectuels importe extrêmement peu et ne vaut absolument pas pour référence ultime. Je jugerai sur pièce, comme la quasi totalité du public.

Dateuss
29/10/2019 à 08:02

Pour l'instant, seuls HBO et Amazon mettent en place des séries de hautes qualités face à Netflix qui dispose de perles comme Mindhunter.

Weshgros
29/10/2019 à 00:57

Ces 3 séries ont l’air bien meilleures que la,plupart des merdes netflix

M1pats
29/10/2019 à 00:25

Y a vraiment des pigeons qui vont s abonner a ce truc ?

Ezekiel
28/10/2019 à 23:06

Ouais, enfin présenté comme ça, on dirait que vous insinuez que le catalogue Netflix n'est composé que de séries de qualité (ce qui n'est pas le cas).

maxleresistant
28/10/2019 à 20:07

Dommage, mais bon, c'est pas les bonnes séries qui manque

votre commentaire